Thibault Darsy (TheFork) : "Nous ne recrutons pas exclusivement sur le background académique "

Le marché de la restauration à table reprend son essor. Thibault Darsy, Global HRBP de TheFork, décrit les enjeux de recrutements à venir pour la plateforme de réservation en ligne et l’impact de la crise sanitaire sur la fonction RH.

Le marché de la restauration à table reprend son essor. Thibault Darsy, Global HRBP de TheFork, décrit les enjeux de recrutements à venir pour la plateforme de réservation en ligne et l’impact de la crise sanitaire sur la fonction RH.

Décideurs. Vous avez annoncé en octobre la création de 400 postes dont 200 développeurs. Qu’attendez-vous de cette campagne de recrutement ?  

Thibault Darsy. Durant la crise sanitaire, nous avons pris le temps de réfléchir aux prochaines étapes de notre structure. Entre autres, nous lançons une offre pour le paiement en ligne afin d’améliorer à la fois l’expérience de nos partenaires restaurateurs et celles des utilisateurs.  L’implémentation de cartes cadeaux constitue également l’un de nos projets. Le secteur se porte de nouveau bien et nous nécessitons de nouvelles recrues pour accompagner notre croissance et participer à notre projet. 

Le marché de l’emploi est dit "tendu", quelles sont vos stratégies afin d’attirer des nouveaux talents ? 

Durant la crise beaucoup ont réfléchi au sens de leur fonction, à des projets de vie différents, en dehors de Paris souvent. La rémunération ne peut plus constituer le seul levier d’attrait des talents. TheFork a la chance d’être implanté dans 13 pays. Au sein de la guerre des talents, pouvoir embaucher un peu partout en Europe et permettre la mobilité des équipes représente un atout de force. Nous travaillons également sur notre marque employeur afin de laisser plus de place au partage d’expérience de nos collaborateurs. Une vigilance particulière est également portée à la parité. Si certaines fonctions continuent à être davantage représentées par des hommes ou des femmes, nous essayons de conserver un équilibre. Lorsque nous recrutons, 10% des CV proviennent de l’interne via une politique de cooptation. Cela témoigne de l’épanouissement de nos équipes. 

"25 % des CV proviennent de l’interne via une politique de cooptation"

Quelles sont les qualités recherchés chez les nouvelles recrues ? 

De l’expérience et un certain état d’esprit. Nous ne recrutons pas sur le diplôme mais sur ce que les gens ont réalisés et souhaitent faire. L’égalité des chances représente une de nos valeurs phares, le background académique n’est pas ce que nous regardons le plus. Nos équipes sont formées de profils sociaux très différents. L’adaptation à notre culture d’entreprise représente la qualité principale recherchée chez nos nouvelles recrues. 

La crise a-t-elle engendrée de nouveaux impératifs pour les fonctions RH ? 

Le travail en distanciel, la virtualisation des échanges ont constitués des défis de taille. Nous devons à présent réfléchir à la façon de maintenir la place de l’humain au sein de l’entreprise au quotidien. Il est impératif de conserver la dimension informelle des relations, établir une dynamique de groupe. "Nous sommes meilleurs ensemble" n’est un plus une simple raison d’être mais, suite la crise, un réel constat. "Dématérialiser le capital humain" tout en le maintenant au centre de l’organisation, voilà notre challenge. 

Propos recueillis par Elsa Guérin 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gabrielle Halpern : " Il est urgent de développer l’hybridation au sein des entreprises et des administrations"

Gabrielle Halpern : " Il est urgent de développer l’hybridation au sein des entreprises et des admin...

Auteur de l’essai "Tous centaures! Éloge de l’hybridation" paru aux éditions Le Pommier, la philosophe Gabrielle Halpern développe le concept sur lequ...

Innovations sociales en territoire rural

Innovations sociales en territoire rural

La mesure d’impact représente une nouvelle boussole pour les décideurs, comme pour les acteurs de terrain. En ce sens, L’IMPACT TANK, premier think th...

Réseaux féminins en entreprise, un vrai levier professionnel ?

Réseaux féminins en entreprise, un vrai levier professionnel ?

Les réseaux féminins ont le vent en poupe et ne cessent de se multiplier. À l’heure des lois Copé-Zimmerman et Rixain, la question de leur utilité se...

Le Crédit Mutuel Arkéa devient entreprise à mission

Le Crédit Mutuel Arkéa devient entreprise à mission

Après l’annonce de ses résultats 2021 mettant en avant ses engagements pour une finance plus responsable - 93 % de ses encours sont gérés sur des crit...

Les carrières linéaires c'est fini. Mais tout va bien se passer...

Les carrières linéaires c'est fini. Mais tout va bien se passer...

Le monde du travail est devenu hybride, un terme qui peut générer de l’anxiété mais qui, en réalité, est une véritable opportunité pour les salariés,...

Une nouvelle Directrice des Ressources Humaines pour Rakuten France

Une nouvelle Directrice des Ressources Humaines pour Rakuten France

Fin avril 2022, le leader mondial des services en ligne a annoncé la nomination de Marianne Yalfani à la tête des Ressources Humaines. Aux côtés de Fa...

Travailler sans compter les heures, est-ce possible?

Travailler sans compter les heures, est-ce possible?

Devenir maître du temps : une idée qui semble animer nombres d’actifs. Au-delà de la question de travailler plus ou moins, les salariés se demandent s...

J-L Coustenoble (JPG) : "Le Flex Office ? Beaucoup préfèrent attendre avant de l'adopter"

J-L Coustenoble (JPG) : "Le Flex Office ? Beaucoup préfèrent attendre avant de l'adopter"

Depuis 45 ans, JPG, filiale du groupe Raja, se pose en leader de la vente de fournitures et de mobilier de bureau, pour les petites et grandes entrepr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message