Tessi, spécialiste de l’automatisation des processus métier, lance sa "digital factory"

Tessi, spécialiste de l’automatisation des processus métier, lance sa "digital factory"

Le 22 mars dernier, Tessi, entreprise française spécialisée dans l’automatisation des processus métier annonçait la création de sa "digital factory", Tessi Innovation & Trust. Dédiée à l’innovation technologique, la structure entend optimiser les offres de solutions du groupe en améliorant le parcours client.

Fondé il y a plus de 50 ans, le groupe Tessi, qui accompagne entreprises et services publics dans l’automatisation et la digitalisation de leurs activités, est devenu un acteur majeur européen du secteur. Après avoir centré son cœur de métier dans la saisie de données puis le traitement de chèques bancaires, la société s’est diversifiée grâce à des rachats d’éditeurs de logiciels, d’experts en cybersécurité mais également de centres d’appels. Sa toute dernière acquisition, réalisée en janvier, n’est autre que celle de l’un de ses concurrents, la start-up dijonnaise Sweepin, dédiée à la digitalisation du parcours patient. Désormais présent dans 14 pays et comptant près de 12 000 collaborateurs, le groupe crée Tessi Innovation & Trust afin de recentrer ses activités et confirmer son virage vers la tech.

"Notre digital factory sera l’un des principaux moteurs du Groupe en termes de croissance et d’innovation pour les années à venir et ancrera notre leadership en la matière"

Cette "digital factory" rassemble ainsi l’ensemble des activités à forte intensité technologique de Tessi, dont ses trois centres de R&D en France et en Espagne, au sein desquels innovent 250 développeurs, qui s’emploient à accélérer le développement de quelque 80 start-up grâce à ses incubateurs, Pépites Shakers et Digital Lab. L’objectif essentiel de cette nouvelle création est de réinventer les solutions proposées afin d’offrir une expérience utilisateur toujours plus intuitive et humaine. Et ce, à destination des entreprises et administrations clientes du groupe mais également de leurs clients respectifs. Le lancement du projet, imaginé en réponse à la transformation numérique des organisations publiques et privées, représente "une opportunité extraordinaire […]. Nous pouvons inventer une nouvelle expérience utilisateur, 100% « Human Interactive », c’est-à-dire à la fois ultra-technologique et ultra-relationnelle", indique Emmanuelle Ertel, dirigeante de Tessi Innovation & Trust.

Tessi lance une vaste campagne de recrutement pour 2022. Pour l’ensemble de ses filiales, pas moins de 600 postes sont à pourvoir.

Titulaire du marché APHP, Tessi est, entre autres, l’émetteur des certificats Covid numériques de tests et de guérison. La société, basée à Grenoble, a réalisé un chiffre d’affaires de 476 millions d’euros l’an dernier et place aujourd’hui toutes ses ambitions dans cette nouvelle entité. Dans la foulée, Claire Fistarol, présidente du directoire du groupe Tessi précise que cette "digital factory sera l’un des principaux moteurs du groupe en termes de croissance et d’innovation pour les années à venir et ancrera notre leadership en la matière". Au cœur de ses aspirations de développement, Tessi lance une vaste campagne de recrutement pour 2022. Pour l’ensemble de ses filiales, pas moins de 600 postes sont à pourvoir.

Léa Pierre-Joseph

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message