Jour du dépassement : Terre à crédit

A compter d'aujourd'hui, les 7,5 milliards d'habitants de la planète ont consommé plus que ce que la Terre peut produire en un an.

A compter d'aujourd'hui, les 7,5 milliards d'habitants de la planète ont consommé plus que ce que la Terre peut produire en un an.

Comme chaque été, le Global Footprint Network, un think tank spécialisé dans les causes environnementales et l’empreinte écologique, annonce la date du fameux "jour de dépassement", date à partir de laquelle l'humanité a épuisé toutes les ressources renouvelables de la planète peut créer en douze mois. En 2019, c'est ainsi à partir du 29 juillet que nous vivons à crédit écologique : un record ! L'année dernière, l'échéance est arrivée le 1ert août. Celle-ci est avancée chaque année puisqu'elle a été atteinte le 24 décembre 1980, le 4 novembre 2000, le 23 septembre 2010, le 9 août 2017…

En détaillant par pays, si toute la population mondiale vivait comme celle des Etats-Unis, il faudrait 5 planètes Terre pour une année de consommation, contre 3,2 pour la Russie, 3 pour l’Allemagne, 2,2 pour la Chine et seulement 0,7 pour l’Inde. En moyenne mondiale, on estime qu’il faudrait 1,75 planète pour satisfaire les besoins annuels de la population mondiale. Si l'humanité vivait au diapason des français, 2,7 planètes seraient nécessaires, le jour de dépassement ayant été atteint le 5 mai dans l'hexagone, à la même date que l'an passé.

Global Footpring Network calcule cette date à partir d'une simple équation : (biocapacité de la planète/empreinte écologique) × 365 = jour du dépassement. En macroéconomie, la biocapacité correspondrait à l’offre de la nature tandis que l’empreinte écologique équivaudrait à la demande humaine. Global Footprint Network s’appuie pour cela sur les milliers de données de l’ONU, notamment celles du Fonds des Nations unies pour l’alimentation (FAO), de l’Agence internationale de l’énergie et du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Ce mode de calcul fait cependant débat, Leo Hickman, ancien patron du WWF au Royaume-Uni, la dénonçait en 2010 : « Comment pouvez-vous coller ensemble des faits concernant, par exemple, les gaz à effet de serre, la destruction des forêts tropicales et le rendement du maïs, pour arriver à un seul chiffre ? »

Boris Beltran

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille immo du 15 octobre 2019

La veille immo du 15 octobre 2019

La Financière Saint James qui va réaliser un projet hôtelier innovant à Paris-Saclay, British Land et Patrizia qui investissent dans WiredScore, Thoma...

Le match du Brexit : Paris vs Londres

Le match du Brexit : Paris vs Londres

Alors que la date fatidique du Brexit approche, Paris et Londres sont plus que jamais en concurrence pour la place de première ville européenne. Tech,...

V. Donnadieu (Aspim) : "On espère une stabilisation du taux de distribution sur valeur de marché en 2019"

V. Donnadieu (Aspim) : "On espère une stabilisation du taux de distribution sur valeur de marché en...

L’appétit des épargnants pour les SCPI pose questions. Comment les sociétés de gestion gèrent-elles l’important flux de collecte ? Ont-elles travaillé...

La veille immo du 14 octobre 2019

La veille immo du 14 octobre 2019

Elis qui loue un entrepôt de 19 000 m², Ivanhoé Cambridge et ICAMAP qui contrôlent désormais 68,8 % d’easyHotel, François Grandvoinnet nommé président...

E. Dubini : "DeA Capital veut devenir une société de gestion de référence sur le marché immobilier français"

E. Dubini : "DeA Capital veut devenir une société de gestion de référence sur le marché immobilier f...

DeA Capital Real Estate a fait une entrée remarquée sur le marché français en signant deux acquisitions à Charenton-le-Pont et dans le 14e arrondissem...

Les maires du C40 lancent la « nouvelle alliance verte »

Les maires du C40 lancent la « nouvelle alliance verte »

A l’occasion de la réunion des maires du C40 à Copenhague, les maires des grandes villes du monde se sont engagés sur la pollution atmosphérique, l’al...

La veille immo du 11 octobre 2019

La veille immo du 11 octobre 2019

Lazard Group qui cède le Neos à Deltager, Capelli, Wecan et GMG qui lancent leur plateforme de tokenization, la CNAC qui valide l’extension des surfac...

NGE signe le premier PPP d'aménagement

NGE signe le premier PPP d'aménagement

NGE a remporté l’appel d’offre de la municipalité de Bellegarde (Ain) pour sa rénovation urbaine, projet qui mobiliser quatre filiales du groupe.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message