Jour du dépassement : Terre à crédit

A compter d'aujourd'hui, les 7,5 milliards d'habitants de la planète ont consommé plus que ce que la Terre peut produire en un an.

A compter d'aujourd'hui, les 7,5 milliards d'habitants de la planète ont consommé plus que ce que la Terre peut produire en un an.

Comme chaque été, le Global Footprint Network, un think tank spécialisé dans les causes environnementales et l’empreinte écologique, annonce la date du fameux "jour de dépassement", date à partir de laquelle l'humanité a épuisé toutes les ressources renouvelables de la planète peut créer en douze mois. En 2019, c'est ainsi à partir du 29 juillet que nous vivons à crédit écologique : un record ! L'année dernière, l'échéance est arrivée le 1ert août. Celle-ci est avancée chaque année puisqu'elle a été atteinte le 24 décembre 1980, le 4 novembre 2000, le 23 septembre 2010, le 9 août 2017…

En détaillant par pays, si toute la population mondiale vivait comme celle des Etats-Unis, il faudrait 5 planètes Terre pour une année de consommation, contre 3,2 pour la Russie, 3 pour l’Allemagne, 2,2 pour la Chine et seulement 0,7 pour l’Inde. En moyenne mondiale, on estime qu’il faudrait 1,75 planète pour satisfaire les besoins annuels de la population mondiale. Si l'humanité vivait au diapason des français, 2,7 planètes seraient nécessaires, le jour de dépassement ayant été atteint le 5 mai dans l'hexagone, à la même date que l'an passé.

Global Footpring Network calcule cette date à partir d'une simple équation : (biocapacité de la planète/empreinte écologique) × 365 = jour du dépassement. En macroéconomie, la biocapacité correspondrait à l’offre de la nature tandis que l’empreinte écologique équivaudrait à la demande humaine. Global Footprint Network s’appuie pour cela sur les milliers de données de l’ONU, notamment celles du Fonds des Nations unies pour l’alimentation (FAO), de l’Agence internationale de l’énergie et du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Ce mode de calcul fait cependant débat, Leo Hickman, ancien patron du WWF au Royaume-Uni, la dénonçait en 2010 : « Comment pouvez-vous coller ensemble des faits concernant, par exemple, les gaz à effet de serre, la destruction des forêts tropicales et le rendement du maïs, pour arriver à un seul chiffre ? »

Boris Beltran

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte