Tamaris Avocats : Alexandra Cohen-Jonathan s’installe avec son équipe

La spécialiste des risques industriels et de la responsabilité professionnelle Alexandra Cohen-Jonathan et ses cinq collaborateurs quittent August Debouzy pour fonder Tamaris Avocats.

© Camille Froment

L'Associée fondatrice de Tamaris Avocats, Alexandra Cohen-Jonathan, entourée de son équipe d'avocats.

La spécialiste des risques industriels et de la responsabilité professionnelle Alexandra Cohen-Jonathan et ses cinq collaborateurs quittent August Debouzy pour fonder Tamaris Avocats.

Le nom du cabinet fait penser au savoir-faire qu’il propose : le tamaris est un arbre endurant poussant dans les zones arides, qui s’adapte à un environnement hostile et résistant aux intempéries. Tamaris Avocats est une nouvelle boutique dédiée à la gestion des risques industriels, à la défense des professionnels dont la responsabilité civile est engagée et à l’adaptation du droit des assurances aux contraintes liées aux événements. Emmenée par Alexandra Cohen-Jonathan, l’équipe de six avocats conseille et défend les compagnies d’assurance, les courtiers en assurances, les professionnels et les grandes entreprises. Des sociétés de tous secteurs, mais en particulier de la biotechnologie, de la construction, de la grande distribution et de l’industrie, sollicitent déjà l’équipe de Tamaris Avocats.

Autonomie

Et pour cause : la fondatrice Alexandra Cohen-Jonathan intervient lors de contentieux liés aux risques industriels, en droit de la responsabilité professionnelle et des assurances depuis 25 ans. Elle est par exemple intervenue lors du naufrage de l’Erika, plus récemment dans le scandale des prothèses PIP aux côtés de victimes, de même que lors de catastrophes ferroviaires récentes. L’avocate, qui a exercé durant 20 ans au sein de la boutique de niche Hascoet & Associés, avait intégré August Debouzy en janvier 2014 pour apporter son savoir-faire à l’équipe dédiée au contentieux. Une expérience qui a joué au renforcement de sa pratique à plusieurs titres. Tout d’abord parce qu’elle y a développé son expertise sur des dossiers d’envergure internationale. Ensuite parce qu’elle y a construit son équipe de collaborateurs qui l’accompagnent aujourd’hui dans son projet entrepreneurial. Et enfin pour le développement de son esprit créatif : "Je viens d’un petit cabinet, il est dans l’ordre des choses que je crée mon propre cabinet ! Travailler chez August Debouzy est un vrai exercice entrepreneurial. Et malgré la situation économique difficile, c’est le moment pour nous de nous lancer dans l’ouverture de notre propre cabinet, certains que notre spécialité s’exerce de manière tout à fait autonome des autres domaines du droit", réagit Alexandra Cohen-Jonathan.

Pour cela, l’équipe est dense : autour de la fondatrice gravitent cinq collaborateurs dont l’expérience s’étale de six à deux ans : Charles Hugo, Victoire Boulanger, Héloïse Nouvel, Gwenaëlle Raynal et Loïc Rouzée. Leur intervention se décompose en plusieurs sous spécialités : les questions de droit des assurances (analyse des garanties des contrats, négociation de polices, assistance au renouvellement ou à la souscription), la responsabilité civile des mandataires sociaux, des dirigeants d’entreprise et des professions de santé et réglementées du droit et du chiffre, la responsabilité civile du fait des produits (ménagers, de santé, automobiles, agroalimentaires…), le droit de la construction et les risques industriels (responsabilité décennale, indemnisation du dommage ouvrage, incendie, explosion, bris de machine, accident sur les chantiers… incluant la réparation du dommage corporel) et les risques informatiques (via l’analyse des garanties de polices tout risques ou informatiques). Finalement, le cabinet se concentre avant tout sur le contentieux pour réserver environ 30 % à son activité au conseil. Mais surtout, l’empreinte de Tamaris est aussi celle d’avocats experts de la résolution extra judiciaire des litiges. "Nos dossiers se clôturent souvent par une transaction, surtout dans certains secteurs comme l’automobile", explique la fondatrice, avant d’ajouter que de manière générale, la médiation intervient lorsque la transaction échoue, avec une grande efficacité par crainte de l’aléa inhérent aux expertises judiciaires. L’avocate intervient par ailleurs en qualité d’arbitre devant la chambre d’arbitrage international de Paris dans des dossiers relatifs à la filière agricole du grain, de façon tout à fait accessoire à son métier d’avocate. Et, pour l’avenir, Tamaris Avocats restera un cabinet de niche poursuivant l’objectif de grandir, notamment par la promotion interne.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Création du cabinet Exso

Création du cabinet Exso

Gépy Koudadje lance Exso, nouveau cabinet de niche en droit social qui ouvrira ses portes en janvier prochain au 219, rue Saint-Honoré à Paris. Partic...

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

Avocate chez TGS France Avocats depuis presque quatre ans, Claire Cambernon prend la direction du bureau lillois de l’enseigne.

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Le 1er janvier prochain, l’Institut national du service public remplacera l’actuelle l’École nationale d'administration. Ce mercredi 1er décembre, le...

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

Mohamed El Atfi rejoint De Gaulle Fleurance Emea Ltd, société chargée de la pratique Afrique et Moyen-Orient de l’enseigne française, installée au cœu...

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis fait l’acquisition de Closd, une entreprise de la legaltech française spécialiste de la numérisation des opérations juridiques.

Résultats du second tour des élections ordinales

Résultats du second tour des élections ordinales

Ils sont tombés : découvrez les résultats du second tour des élections au Conseil de l'Ordre.

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimoine d’un individu"

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimo...

La gouvernance des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille, particulièrement en période de crise. Le fondateur du cabinet Opleo Avocats, Pierr...

Résultats du premier tour des élections ordinales

Résultats du premier tour des élections ordinales

On les attendait, ils sont tombés. Découvrez les résultats du premier tour des élections au Conseil de l'Ordre.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte