T. Laquitaine (Aspim) : "Les sociétés de gestion peuvent piloter directement l’amélioration des performances ESG des actifs immo

Les SCPI et OPCI apportent depuis plusieurs années leur pierre au développement de la finance durable. Explications avec Thierry Laquitaine, le président de la commission ISR de l'Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim).
Thierry Laquitaine (©Chloé Bizet)

Les SCPI et OPCI apportent depuis plusieurs années leur pierre au développement de la finance durable. Explications avec Thierry Laquitaine, le président de la commission ISR de l'Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim).

Décideurs. Quel est le niveau d'investissement global en France en 2019 pour les fonds immobiliers ?

Thierry Laquitaine. Pour 2019, nous estimons que le secteur aura investi entre 18 et 19 milliards d’euros en France. Au niveau européen, sur un marché total de 256 milliards la France se place à la troisième place au niveau du volume d’investissement.

Où en sont les fonds immobiliers dans l’intégration d’une démarche écologique et environnementale à la stratégie d’investissement ?

L’immobilier intègre depuis des années la prise en compte des enjeux environnementaux. L’investissement responsable consiste, pour les sociétés de gestion, à incorporer systématiquement les critères extra-financier dans leur gestion. Il se développe sous la pression des investisseurs institutionnels et de plus en plus de celles des particuliers. La dernière enquête Novethic/l’Aspim de 2017 observait une augmentation de 45 % des fonds et mandats immobiliers déclarés ISR sur un panel de 90 milliards d’euros d’encours.

Pouvez-vous nous détailler les mesures incitatives mises en place en France pour favoriser ces démarches ?

Outre les certificats d’économie d’énergie, la loi de Transition énergétique applique aux investisseurs institutionnels une obligation de reporting sur les risques climatiques et l’empreinte carbone du portefeuille. Les labels ont pour vocation d’anticiper de futures réglementations environnementales et valorisent les immeubles les plus performants. Sur la gestion des portefeuilles, nous pouvons citer deux textes importants : le « décret tertiaire » de 2019 qui impose des économies d'énergie dans le parc tertiaire public et privé et la loi Pacte qui prévoit que l’assurance vie doit proposer au moins une unité de compte labellisée ISR, Greenfin ou Solidaire.

Quelles sont les meilleures pratiques actuellement mises en œuvre dans la profession ?

Elles consistent à intégrer dès l’acquisition de l’immeuble une évaluation de sa performance ESG dans les due diligences et d’inclure dans les capex prévisionnels de l’actif (les dépenses d'investissement) celles nécessaires à l’amélioration ou la préservation de ses performances ESG. Il importe aussi de mettre en cohérence l’ensemble des process de gestion pour que les équipes internes qui se succèdent puissent respecter les objectifs ESG. Enfin, le reporting, qui doit être fiable, clair et simple, vient porter ces actions à la connaissance des investisseurs. Ces pratiques sont promues par L’ASPIM et ses membres dans le cadre des travaux sur le label ISR en immobilier.

Dans quelle mesure ces « best practices » participent à la transition écologique et environnementale ?

Les sociétés de gestion ont la capacité de piloter directement l’amélioration des performances ESG des actifs. Pour un réel impact, il faut réunir certaines conditions : des indicateurs ESG pertinents, des compétences spécifiques en interne, un calendrier ambitieux et un nombre d’actifs significatif. La Commission européenne estime que la transition écologique requiert 180 milliards d’euros d’investissement privé par an. L’immobilier a sa part à prendre et l’ISR peut être sa réponse.

À quand un label ISR pour les SCPI et les OPCI ?

Après deux ans de réflexion, échanges et travaux, la proposition par les professionnels d’un label ISR immobilier doit maintenant faire l’objet d’une publication officielle. Nous l’espérons très prochaine.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Finance verte : la montée en puissance

Le réchauffement climatique met la planète et ses habitants en péril. Pour le limiter, la finance n’est pas forcément un problème, elle est une solution. Elle peut en tout cas contribuer à encourager
la transition énergétique grâce à la finance verte. Green bonds, politique des fonds, lutte contre le greenwashing... Le secteur monte en puissance. Mais ne peut à lui seul se substituer aux politiques publiques qui doivent devenir de plus en plus massives, offensives et contraignantes.
Sommaire Jeremy Rifkin, le pape de l'économie verte Le marché des green bonds se porte bien C.Itier (Haut-commissaire) : "La France est au début de son histoire avec l’impact investing" Des milliards pour une Europe plus verte Label Greenfin : l’Europe en ligne de mire B.Poirson (Ministère de l'Écologie) : "Le label Greenfin agit comme un repère de confiance" P.Baussant (Baussant conseil) : "Le label Greenfin n’est pas une démarche philanthropique" P.Fidaire (NN Investment Partners ) : "400 Md€ seront nécessaires à la transition zéro Carbonne" P. Valentin (Ecofi Investissements) : "L’Europe voudra sans doute créer un label vert"
Le groupe Panhard devient producteur d'énergies renouvelables

Le groupe Panhard devient producteur d'énergies renouvelables

Leader depuis plus de 25 ans dans le développement de plateformes logistiques, le groupe Panhard devient producteur d'énergies renouvelables via le dé...

Hesus : terres promises

Hesus : terres promises

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française. Aujourd’hui : Hesus.

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en forte croissance"

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en for...

Fondée en 2013 par Nawfal Bendefa et Mehdi Tahiri Joutei Hassani et adossée à CFG Bank en tant qu’actionnaire depuis 2020, la société de gestion REIM...

Cédric Borel (Ifpeb) : "Les freins vers la sobriété carbone ne sont pas techniques mais psychologiques et organisationnels"

Cédric Borel (Ifpeb) : "Les freins vers la sobriété carbone ne sont pas techniques mais psychologiqu...

Cédric Borel est le président de l’Institut français pour la performance énergétique du bâtiment et l’un des initiateurs du Booster du réemploi. Dans...

Immobilier : où investissent les hauts revenus ?

Immobilier : où investissent les hauts revenus ?

Établi par Barnes sur la base de critères pratiques, émotionnels et financiers constatés chaque année, le Barnes City Index hiérarchise les villes du...

N. Charles (BNP Paribas Real Estate) : "Si je devais résumer 2022 en un mot, ce serait la stabilisation"

N. Charles (BNP Paribas Real Estate) : "Si je devais résumer 2022 en un mot, ce serait la stabilisat...

BNP Paribas Real Estate, société de gestion d’actifs immobiliers, ne cesse de se développer grâce à une dynamique en phase avec les marchés et leurs c...

M. Cheval (Carmila) : “Nos centres commerciaux sont des créateurs de liens sociaux”

M. Cheval (Carmila) : “Nos centres commerciaux sont des créateurs de liens sociaux”

Dans un contexte toujours incertain et suspendu aux imprévus sanitaires, le secteur du commerce poursuit son chemin de croix, au gré des contraintes q...

Dracula Technologies : la start-up qui a les dents longues

Dracula Technologies : la start-up qui a les dents longues

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française. Aujourd’hui : Dracula T...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte