T. Herbreteau (Peters Surgical) : "Nous encourageons les entreprises françaises à s’exporter"

L’industriel français Peters Surgical consolide sa position de leader européen des traitements chirurgicaux cardiaques et digestifs à la suite de l’acquisition de l’allemand Catgut, spécialiste de la suture médicale et fabricant d’aiguilles chirurgicales. Thierry Herbreteau, son PDG, revient sur les enjeux de cette transaction ainsi que sur les projets du groupe.
T. Herbreteau, PDG de Peters Surgical

L’industriel français Peters Surgical consolide sa position de leader européen des traitements chirurgicaux cardiaques et digestifs à la suite de l’acquisition de l’allemand Catgut, spécialiste de la suture médicale et fabricant d’aiguilles chirurgicales. Thierry Herbreteau, son PDG, revient sur les enjeux de cette transaction ainsi que sur les projets du groupe.

Décideurs. Dans le cadre de votre expansion pourquoi avez-vous décidé d’acquérir Catgut ? 

Thierry Herbreteau. Nous nous sommes intéressés à Catgut compte tenu de sa forte valeur ajoutée et d’un savoir-faire qui la démarque de ses concurrents. Son rachat nous permet de mieux nous ancrer en Allemagne, premier marché en Europe, mais aussi d’accroître notre plateforme industrielle. Par ailleurs, il s’agit de la seule entreprise européenne dans le secteur de la fabrication d’aiguilles chirurgicales. Ainsi, notre investissement s’inscrit dans notre politique de développement et constitue un gage de qualité et de confiance pour nos partenaires.  

L’opération, quant à elle, a eu lieu dans un contexte compliqué du fait de la déprogrammation d’environ 30 % des interventions chirurgicales en Europe. Malgré tout, depuis l’entrée d’Eurazeo PME comme actionnaire majoritaire, c’est notre cinquième acquisition depuis 2013. Grâce à eux, nous sommes sur le point de traverser la crise de Covid-19 en matière de gestion de nos liquidités mais aussi de réaliser cet investissement stratégique. 

Quelles synergies allez-vous pouvoir mettre en œuvre avec ce rachat ? 

Cette acquisition nous permet de compléter notre chaîne de production et de sécuriser nos approvisionnements au niveau du groupe. Parce que nous sommes des spécialistes des traitements chirurgicaux cardiaques et digestifs, nous avons naturellement besoin d’aiguilles chirurgicales, la marque de fabrique unique en Europe de Catgut. Assurer et contrôler l’ensemble de la chaîne industrielle nous permet à la fois d’élargir notre éventail de partenaires mais également de réduire nos coûts.  

Par ailleurs, la combinaison des pôles de recherche et de développement des deux entités nous permet de gagner en efficacité pour nos futurs projets. De plus, Catgut, comme une grande majorité des entreprises allemandes de ce secteur, est en avance sur l’implémentation de la nouvelle réglementation européenne (MDR) des dispositifs médicaux. Un atout majeur pour notre développement européen et international. 

"Grâce à l’acquisition de Catgut, 70 % de notre chiffre d’affaires est réalisé à l’international"

Avez-vous d’autres cibles d’investissement en Allemagne ou à l’international ?  

Pour soutenir son développement, Peters Surgical doit grandir et atteindre une taille critique. Et ce, d’autant plus que notre retour sur investissement n’est pas immédiat. Dans le cas de Catgut, celui-ci est envisagé dans les trois années à venir. Grâce à cette dernière acquisition, 70 % de notre chiffre d’affaires est réalisé à l’international. Cette particularité consolide notre présence sur d’autres marchés comme celui des pays émergents, dont l’Asie. Ces dernières années, ce continent augmente fortement les investissements nationaux dans les systèmes de santé afin d’accompagner sa transition démographique. Cela induit une forte augmentation des besoins cliniques et médicaux.

L’industrie française a-t-elle ses chances à l’international ? 

Absolument. Nous encourageons les entreprises françaises à s’exporter. Cependant, il est préférable, dans un premier temps, de renforcer sa position nationale avant de conquérir de nouveaux marchés. Nos industries possèdent un grand potentiel et le soutien précieux de réseaux comme ceux des ambassades de France ou de Business France.  

Comme on a pu le constater, le secteur de la santé a prouvé ces derniers mois sa grande résilience face à la crise sanitaire. Celle-ci a également permis à l’Europe de comprendre la nécessité de construire un axe franco-allemand de la santé afin de garantir son indépendance ainsi que sa souveraineté européenne en cas de pandémie. Le secteur est donc plus que jamais dynamique, tout comme notre ambition de doubler de taille d’ici 2025.

Emeric Camuset

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Séché Environnement rachète les activités de traitement des eaux industrielles de Veolia

Séché Environnement rachète les activités de traitement des eaux industrielles de Veolia

Séché Environnement renforce ainsi son expertise dans le cycle de l’eau industrielle et élargit son offre de services. Montant de la transaction : 40...

Quilvest Capital Partners et IK Partners sortent du capital du groupe EDH Paris

Quilvest Capital Partners et IK Partners sortent du capital du groupe EDH Paris

Quilvest Capital Partners et IK Partners vont vendre à Five Arrows Principal Investments leurs participations respectives dans le groupe EDH, aux côté...

Eurazeo cède sa participation dans Bimedia à DL Software

Eurazeo cède sa participation dans Bimedia à DL Software

Eurazeo se retire du capital de Bimedia, acteur des solutions d'encaissement et de gestion dédiées aux commerces de proximité et aux buralistes, au pr...

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Nommé ministre délégué au Budget, le trentenaire hérite d'un poste qui sert de tremplin.

Introduction en bourse réussie pour Lhyfe, spécialiste de l'hydrogène vert

Introduction en bourse réussie pour Lhyfe, spécialiste de l'hydrogène vert

L'entrée sur le marché réglementé d’Euronext® à Paris, a permis à la start-up d'effectuer une augmentation de capital d’un montant de 110 millions d'e...

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail et des partenariats avec les marques. Elle revient sur les...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur dédié au supercalcul"

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur déd...

Spécialiste du semi-conducteur depuis plus de 25 ans, après avoir travaillé notamment chez STMicroelectronics et Atos, Philippe Notton a fondé SiPearl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message