T. Gomes, (WeUp Learning) : "La formation mixte est devenue une alternative incontournable"

Agence digitale, WeUp Learning propose toutes les solutions
afin d’accompagner la digitalisation de la formation. Thomas Gomes, son directeur, nous livre son regard sur les tendances de ce marché.

Agence digitale, WeUp Learning propose toutes les solutions afin d’accompagner la digitalisation de la formation. Thomas Gomes, son directeur, nous livre son regard sur les tendances de ce marché.

Décideurs. Comment s’est passée l’année ?

Thomas Gomes. Comme pour beaucoup d’entre nous, 2020 a été une année compliquée car elle a chamboulé nombre de nos habitudes. Cela étant, et malgré le contexte difficile que nous connaissons tous, nous considérons cette année comme motrice au développement de nos activités. Notre collaboration avec le groupe Apave, dont nous sommes une filiale depuis 2019, nous a permis de diversifier nos offres et proposer des expertises poussées dans de nombreux domaines. Ces expertises métier, couplées à la pluridisciplinarité de nos savoir-faire internes (ingénierie pédagogique, réalisation audiovisuelle, développement web...) nous permettent aujourd’hui de répondre à un éventail quasi complet de besoin en formation sur le marché.

Quelles sont les offres en digital learning qui ont fonctionné cette année sur le marché ?

Nous avons constaté une forte évolution dans les demandes de formation en blended learning (formation mixte) côté industries et organismes de formation. La formation mixte est devenue une alternative incontournable pour tous ces acteurs qui tirent profit des avantages du présentiel et du distanciel. Évidemment, l’offre 100 % en distanciel reste la plus plébiscitée, avec des chiffres à la hausse dans de nombreux secteurs comme l’éducation, l’industrie, l’écologie, les services publics, etc. De façon plus générale, je pense que les entreprises cherchent à être accompagnées dans la digitalisation de leurs formations avec la création de programmes sur mesure.

Comment choisir le bon outil, la bonne pédagogie ?

Avant même de se poser la question des outils ou de la pédagogie, il est primordial de bien déterminer deux choses : Quels sont les objectifs pédagogiques de la formation ? Et quelle est la cible ? Pour faire court, un objectif pédagogique, définit une performance à atteindre par l’apprenant à l’issue de sa formation. Quant à la cible, c’est tout simplement le public à qui se destine cette formation qui peut se définir selon différents critères: âge, familiarité avec les nouvelles technologies, etc. Une fois que l’on a bien défini les objectifs pédagogiques et la cible, on peut commencer à se poser la question suivante : "Parmi tous les outils existants, lequel est le plus pertinent pour remplir mes objectifs pédagogiques vis-à-vis de ma cible ?". Et même envisager de mettre en place un dispositif mixant plusieurs outils !

"Un objectif pédagogique, c’est ce que l’on souhaite que l’apprenant soit en mesure de faire après avoir suivi le cours"

Quel regard portez-vous sur le social learning et le micro-learning ?

Même si aujourd’hui le social learning est largement assimilé aux réseaux sociaux, il n’en est pas moins une méthode d’apprentissage que nous pratiquons depuis la création de la société avec notre spécialisation dans la conception de MOOCs. De fait, nous sommes identifiés sur de nombreux marchés en tant que "The MOOC Agency", aujourd’hui entité spécifique dédiée à la conception de social learning au sein de WeUp Learning. En interne, nous sommes persuadés que le social learning est une méthode efficace pour rassembler et impliquer l’apprenant dans le processus d’apprentissage. C’est pourquoi nous la mettons en avant dans l’accompagnement que nous proposons aux entreprises. Le micro-learning est, quant à lui, un incontournable de la tendance actuelle car plus concis, plus spécifique et qui répond à des besoins immédiats. C’est un choix stratégique pour l’entreprise et par conséquent, une pratique devenue standardisée du côté des agences de digital learning.

Quelles sont les tendances pour l’année à venir ?

Au-delà des innovations technologiques, l’enjeu se situe surtout au niveau de l’engagement des apprenants dans les programmes de formation. Les formations sont de plus en plus personnalisées et individualisées, ce que nous mettons en œuvre à la fois lors des phases de conception mais aussi dans le suivi et l’animation des communautés d’apprenants.

                          CHIFFRES CLÉS - WEUP LEARNING C'EST :

32 collaborateurs

Une présence à Paris, Lyon, Marseille

+ de 400 000 apprenants formés

+ de 300 projets réalisés

+ de 3 000 vidéos conçues

10 récompenses qualité dont 5 MOOCs primés aux MOOC Of the Year

 

Propos recueillis par Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La tech se toque des politiques

La tech se toque des politiques

Anciens ministres et hauts fonctionnaires sont dans le viseur des grands groupes de la tech qui recrutent de plus en plus ce type de profil. Un mariag...

Coralie Rachet, managing director du cabinet Robert Walters en France, est nommée à la tête de Walters People France

Coralie Rachet, managing director du cabinet Robert Walters en France, est nommée à la tête de Walte...

Le Groupe Robert Walters a annoncé la nomination de Coralie Rachet en tant que Managing Director France de Robert Walters et Walters People en France.

Double nomination en droit social au sein du bureau toulousain de Vaughan Avocats

Double nomination en droit social au sein du bureau toulousain de Vaughan Avocats

Avec la cooptation de Laure Dubet et de Pauline Carrillo, le cabinet entend proposer une offre complète aux entreprises françaises et internationales.

Sandrine Wetter (Teleperformance)  "Digitaliser sans perdre les relations humaines”

Sandrine Wetter (Teleperformance)  "Digitaliser sans perdre les relations humaines”

Tout juste reconnu comme l'un des 25 meilleurs employeurs dans le monde en 2021 par Fortune et Great Place to Work®, Teleperformance est le leader mon...

Droit social : Seban & Associés coopte un associé

Droit social : Seban & Associés coopte un associé

Arrivé en septembre 2020 chez Seban & Associés en tant que directeur du pôle droit social, Benoît Roseiro est désormais membre de l’association du...

Quel avenir pour le management de transition ?

Quel avenir pour le management de transition ?

Louis Dupont est la concrétisation d’expertises et de valeurs communes sur la manière d’aborder les missions de management de transition. La vocation...

L. Valot (First Group) : "Le learning doit oser, innover et se challenger"

L. Valot (First Group) : "Le learning doit oser, innover et se challenger"

La formation doit désormais répondre à la fois aux enjeux du business et aux besoins des collaborateurs. De ce constat est né l’Institut des Métiers d...

Avanty Avocats coopte une associée

Avanty Avocats coopte une associée

Jusqu’alors counsel au sein de l’équipe intervenant sur les sujets de protection sociale et de rémunération, Sonia Blondeau accède à l’association au...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte