Sylvie Burthe-Mique : chef de tribu

Responsable du département immobilier d’entreprise de l’office notarial Monassier & Associés, Sylvie Burthe-Mique incarne le renouveau de la profession de notaire. Portrait d’une femme engagée.
Sylvie Burthe-Mique, responsable du département immobilier d’entreprise de l’office Monassier & Associés.

Responsable du département immobilier d’entreprise de l’office notarial Monassier & Associés, Sylvie Burthe-Mique incarne le renouveau de la profession de notaire. Portrait d’une femme engagée.

« Cela fait plus de vingt ans que j’exerce le métier de notaire, mais cela n’était pas du tout évident au début », confie Sylvie Burthe-Mique. Et pour cause : « La Compagnie des notaires de Paris n’était alors composée que de 5 % de femmes. » Une situation qui ne l’a pas empêchée de se distinguer et de se démarquer de ses confrères. Pétillante et spontanée, Sylvie Burthe-Mique porte un regard moderne sur l’évolution du milieu notarial qui, il y a encore quelque temps, « était très fermé et presque inaccessible pour qui ne faisait pas partie de réseaux établis et qui venait d’un milieu modeste ». À la question de savoir pourquoi ce métier la passionne, Sylvie répond en souriant : « Parce que j’aime les raisonnements du droit, la créativité juridique, ainsi que le contact avec les clients. » Mais pas seulement. Elle trouve « que les notaires, que l’on pensait démodés, ont su se remettre en cause et changer. Ils ont tiré profit de leurs faiblesses et de leurs défauts pour faire évoluer la profession et s’ouvrir au monde, s’ouvrir aux autres ». 

Ma devise : chacun peut apprendre de l’autre, il suffit d’écouter

« S’ouvrir aux autres » : une expression qui semble, d’ailleurs, être le leitmotiv de Sylvie Burthe-Mique qui insiste sur la transformation du métier de notaire. « En très peu de temps, ce monde qualifié de privilégié et réservé à certains “fils de” s’est largement ouvert à des personnes venues d’horizons très différents », explique-t-elle. L’instauration de la loi dite Macron y a sans nul doute contribué en accroissant, de manière très substantielle, le nombre de ces professionnels.

Une étude qui se démarque sur le fond…

Pour se démarquer, l’étude Monassier s’est rapidement positionnée davantage sur le terrain du conseil que sur celui de la rédaction d’actes. L’équipe dédiée à l’immobilier d’entreprise – dont est responsable Sylvie Burthe-Mique – réunit 25 juristes, dont deux spécialisés en fiscalité immobilière. Tous conseillent une vaste clientèle composée notamment d’investisseurs français et étrangers, de promoteurs, de collectivités locales, d’aménageurs publics ou privés, ou bien encore d’établissements financiers.

Face à l’intensification et à la complexité des réglementations concernant directement ou indirectement l’immobilier et à l’internationalisation des transactions, les notaires de l’étude souhaitent apporter « des solutions pragmatiques, créatives et sécurisées répondant aux objectifs recherchés ainsi qu’aux exigences de qualité, de réactivité et de disponibilité des clients ». Cela, tout en respectant l’éthique la plus exigeante. L’étude est présente dans tous les domaines du droit immobilier et de l’urbanisme et sur tous types de transactions dans lesquelles l’immobilier est un actif principal ou sous-jacent. « Nous participons à toutes les étapes de la réalisation des opérations immobilières, tant dans le conseil que dans l’audit des actifs immobiliers, la rédaction et la négociation des conventions », détaille Sylvie Burthe-Mique.

Les notaires ont su se remettre en cause et changer  

… Et sur la forme

Au-delà de son positionnement professionnel, Sylvie Burthe-Mique se distingue par son énergie communicative et son optimisme, même dans la difficulté. « Il y a un peu plus de quatre ans maintenant, après le départ de l’associé fondateur, j’ai consacré mon énergie à réveiller la structure, certes connue et reconnue, mais quelque peu assoupie », raconte la notaire. Pour ce faire, elle a dû prendre des décisions parfois compliquées : déménager, faire évoluer l’équipe ou plutôt « la tribu » comme elle l’appelle pour s’adapter aux besoins d’une clientèle en pleine mutation, investir dans les nouvelles technologies… L’équipe a ainsi intégré deux petits hôtels particuliers équipés en domotique. « Nous avons choisi une décoration sobre, mais colorée pour créer une atmosphère de travail plus sereine et plus conviviale, nous avons même installé des ruches sur la terrasse toiture pour contribuer à notre échelle à l’amélioration de l’environnement », explique l’associée qui poursuit : « Nous avions aussi et avant tout un objectif évident : créer une équipe de personnes solidaires appréciant travailler ensemble et s’entraider. Nous voulions que l’étude soit synonyme de créativité, d’efficacité et de partage. » Avec une clientèle de plus en plus diversifiée et une activité croissante, le pari et l’ambition de cette fonceuse semblent réussis.

Mounir Habet

zoom

Responsable du département immobilier d’entreprise de l’office Monassier & Associés, Sylvie Burthe-Mique est une experte dans le domaine des promotions et des acquisitions immobilières. Elle intervient plus particulièrement pour des aménageurs privés ou publics, des promoteurs, des investisseurs, des sociétés cotées, des fonds d’investissement et des établissements de crédit pour tous types d’opérations d’investissement.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Scor et Covéa signent un accord de paix

Scor et Covéa signent un accord de paix

En conflit depuis la tentative de rachat de Scor par Covéa en août 2018, les deux grands acteurs du secteur de l’assurance ont finalement signé un acc...

P. Sannino (CNHJ) : "L’Autorité de la concurrence a entendu nos inquiétudes, mais le compte n'y est pas" (2/2)

P. Sannino (CNHJ) : "L’Autorité de la concurrence a entendu nos inquiétudes, mais le compte n'y est...

Avec la fusion entre les commissaires-priseurs et les huissiers, la profession d’huissier de justice est en passe de connaître un renouveau. Dans le m...

Clyde & Co élit sa senior partner

Clyde & Co élit sa senior partner

À partir du 1er juillet, Carolena Gordon sera la nouvelle senior partner de Clyde & Co et rejoindra le conseil d’administration mondial de la firm...

Latham & Watkins attire un ancien de la Commission européenne

Latham & Watkins attire un ancien de la Commission européenne

Carles Esteva Mosso quitte sa fonction de directeur général adjoint au sein de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne pou...

Covéa renouvelle sa direction juridique

Covéa renouvelle sa direction juridique

Mariette Bormann prend la tête de la direction juridique du groupe d’assurance mutualiste français Covéa.

Novlaw Avocats se dote d’un quatrième associé

Novlaw Avocats se dote d’un quatrième associé

Bruno Guillier rejoint le cabinet pluridisciplinaire Novlaw Avocats dont il vient renforcer la pratique en droit public.

Deux nouveaux associés chez Hadengue Avocats

Deux nouveaux associés chez Hadengue Avocats

Arnaud Ginoux et Antoine Monteillet rejoignent Hadengue Avocats en qualité d’associés. Le cabinet d’affaires renforce ainsi ses compétences en droit d...

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte