Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le lancement d’ "Ambition Industrie". Ce nouveau fonds de 145 millions d’euros a pour objectif d’investir en France et en Europe sur des start-up late-stage de la deeptech.

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le lancement d’ "Ambition Industrie". Ce nouveau fonds de 145 millions d’euros a pour objectif d’investir en France et en Europe sur des start-up late-stage de la deeptech.

Supernova Invest, première plateforme d’investissement deeptech en France avec près de 400 millions d’euros sous gestion, a officialisé cette semaine un premier closing de 145 millions d’euros pour son fonds "Ambition Industrie".  Dans la liste des investisseurs, on retrouve le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), partenaire de longue date de Supernova Invest, des start-up du portefeuille de la société de gestion et dont le centre de recherche à Grenoble est tourné vers l’industrie. Le groupe Crédit Agricole est également engagé dans ce nouveau fonds aux côtés d’autres investisseurs parmi lesquels des industriels de l’écosystème deeptech, des investisseurs institutionnels et des family offices.

Soutenir la phase d’hypercroissance industrielle et commerciale des pépites deeptech

Avec déjà 15 à 20 start-up en ligne de mire, "Ambition Industrie" a vocation à investir des tickets de 8 à 30 millions d’euros dans des sociétés présentant des besoins de financement allant de 20 à 200 millions d’euros afin de soutenir la phase d’hypercroissance industrielle et commerciale de ces pépites. L’ambition affichée par le fonds à travers ces investissements est de permettre à des deeptech françaises et européennes, positionnées sur des marchés de masse ou de valeur, de s’imposer dans les quatre grands secteurs de la deeptech, à savoir celui de la santé, des technologies du digital, de l’industrie 4.0 et de la transition 4.0. Le directeur général de Supernova Invest, Régis Saleur, explique ainsi que : "Les fonds levés serviront à financer prioritairement les capacités industrielles (construction d’usines, nouvelles lignes de production), le déploiement commercial et le développement à l’international des deeptech, dans l’objectif d’en faire de grands leaders mondiaux, pourvoyeurs d’emplois et d’innovations industrielles".

Le nouveau fonds a déjà réalisé deux investissements au sein des pépites françaises Ynsect et Aledia, qui figurent dans les indices Next 40 et FT120, à hauteur de respectivement 8 millions et 10 millions d’euros. Deux sociétés que Supernova Invest comptait déjà parmi les 73 start-up deeptech qui composent son portefeuille, dont près d’un tiers sont des scale-up tirées par les marchés à fort potentiel.

Plus de 184 investissements

L’équipe du fonds d’investissement, constituée d’une quinzaine d’investisseurs et répartie entre Paris et Grenoble et qui compte déjà plus de 184 investissements à son actif, s’est renforcée avec les récentes arrivées aux postes de directeurs d’investissement de David Hansen dans le secteur transition énergétique et Rémi Spagnol dans le secteur de la santé, ainsi que celle d’Etienne Moreau en tant que Partner dans le secteur technologies du digital. Julien Cristiani, General Partner de Supernova Invest et responsable du fonds Ambition Industrie, résume la force du fonds et de son équipe par sa capacité à "apporter aux meilleures deeptech notre expérience opérationnelle, des expertises sectorielles pointues et des financements ambitieux sur la totalité de leur cycle de vie".

Laurier John-Pierce Ngombe

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Petit à petit, la France rattrape son retard en matière de licornes. La Javaness, Woonoz, e-attestations, laboutiqueofficielle.com : voici quatre star...

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robotisés"

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robot...

En bouclant une levée de fonds de 335 millions d’euros, Exotec, concepteur de robots préparateurs de commandes depuis 2015, devient la 25e licorne fra...

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Imprimerie fondée en Mayenne dans les années 1900, Jouve s’est transformé pour se spécialiser entièrement dès 2020 dans la dématérialisation des donné...

Alliance stratégique entre Montefiore Investment et Starquest Capital

Alliance stratégique entre Montefiore Investment et Starquest Capital

Bonne nouvelle pour le secteur de la greentech, ce lundi 17 janvier, Montefiore Investment spécialiste de l’investissement dans les PME de services en...

Rapprochement de Acetis Finance et de Transactions & Compagnie

Rapprochement de Acetis Finance et de Transactions & Compagnie

Les équipes d’Acetis Finance, spécialiste des opérations de levées de fonds rejoignent celles de Transactions & Compagnie, le cabinet de conseil e...

Dossier. Découvrez les entreprises à la plus forte croissance

Dossier. Découvrez les entreprises à la plus forte croissance

Malgré une année 2020 économiquement mouvementée, la France, et plus globalement l'Europe, continuent d'héberger des sociétés à la croissance remarqua...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

La culture financière, levier pour davantage d'égalité économique

La culture financière, levier pour davantage d'égalité économique

Début janvier, la Commission européenne et l’OCDE publiaient un cadre commun afin d’améliorer les connaissances financières des particuliers. Une avan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte