Super Tuesday : un tournant dans l’élection américaine

Mardi 3 mars, les démocrates de 14 États se sont rendus aux urnes afin de désigner leur candidat pour la course à la présidentielle. Bernie Sanders, Joe Biden… Qui sera susceptible de détrôner Donald Trump ?

Mardi 3 mars, les démocrates de 14 États se sont rendus aux urnes afin de désigner leur candidat pour la course à la présidentielle. Bernie Sanders, Joe Biden… Qui sera susceptible de détrôner Donald Trump ?

Si les Bourses mondiales ont les yeux rivés sur l’épidémie de coronavirus, elles n’en oublient pas pour autant une autre incertitude : l’élection présidentielle américaine. Car s’il y a une chose que les marchés financiers n’apprécient guère, c’est de naviguer à vue. Le scrutin du 3 novembre est même considéré comme le risque le plus important cette année, selon une enquête menée en janvier auprès de gestionnaires d’actifs par Bank of America Merrill Lynch. Le Super Tuesday, qui s'est tenu hier, apporte les premiers éléments de réponse.

Plus d’un an après les déclarations de candidatures dans la course à la Maison-Blanche, 14 États ont voté pour désigner le concurrent démocrate qui fera face à Donald Trump. Pour les départager ? Des millions d’électeurs représentatifs de la diversité sociale et économique du pays, de la Virginie à l’Alabama en passant par le Colorado. Parmi les territoires dont les résultats pèsent lourd : le Texas (261 délégués), la Californie (494) ou encore la Caroline du Nord (72).

En amont du scrutin, deux hommes se détachaient : l’ancien vice-président Joe Biden et le sénateur Bernie Sanders. Si le premier fut un temps favori, le second semblait tenir la corde depuis quelques semaines. Mais c'était sans compter sur un rebond inattendu de Joe Biden, sorti victorieux de la primaire en Caroline du Sud le 29 février et qui a depuis reçu les soutiens d'ex-concurrents, Pete Buttigieg, Amy Klobuchar mais surtout celui du milliardaire et ex-maire de New York Michael Bloomberg. Celui qui travailla avec Barack Obama de 2009 à 2017 arrive en tête dans dix des 14 États sondés lors du Super Tuesday. Des résultats sont encore attendus, notamment ceux de la Californie, où Bernie Sanders pourrait l'emporter.

Afin de décrocher l’investiture, un candidat doit réunir au moins 1 991 délégués sur un total de 4 750. À lui seul, le Super Tuesday en attribue 1 357, contre 155 jusqu’à présent. Autant dire que le résultat définitif de cette journée sera clé. La convention démocrate se tiendra du 13 au 16 juillet dans le Wisconsin.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pour qui votent les catholiques ?

Pour qui votent les catholiques ?

De moins en moins nombreux, historiquement à droite, convertis au macronisme mais allergiques à Marine Le Pen. Alors que l'Ascension et les régionales...

Exclu Décideurs. Entreprises en difficulté, ce qui se prépare

Exclu Décideurs. Entreprises en difficulté, ce qui se prépare

Oui, l’État est bel et bien adepte du "quoi qu’il en coûte". Mais les prêts qu’il a garantis s’arrêteront bien un jour. Avec à la clé une hausse inévi...

O.Nasrou : "Valérie Pécresse incarne le vote utile"

O.Nasrou : "Valérie Pécresse incarne le vote utile"

Lycées, sécurité, transports, dette… Selon le premier vice-président du conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse peut se reposer sur un bila...

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Aides aux entreprises, baromètre, mentorat… Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées revient sur les initiatives destinées à...

Édito. Haro sur les déviants

Édito. Haro sur les déviants

De nombreuses personnalités "issues de la diversité" prennent position pour défendre l’universalisme, combattre le communautarisme et l’essentialisati...

T.Lentz (Fondation Napoléon) : "L'UE ne bâtit pas son unité autour de personnages historiques"

T.Lentz (Fondation Napoléon) : "L'UE ne bâtit pas son unité autour de personnages historiques"

Historien et directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz revient sur les célébrations du bicentenaire de la mort de l’Empereur à l’échelle europ...

Quand l’UE enterre Napoléon

Quand l’UE enterre Napoléon

Le bicentenaire de la mort de l’Empereur ne sera pas célébré par l’Union européenne malgré une vraie popularité du personnage dans de nombreux États m...

UE vs Astra Zeneca : tout savoir sur les enjeux juridiques

UE vs Astra Zeneca : tout savoir sur les enjeux juridiques

La Commission européenne a saisi la justice belge vendredi 23 avril dans le cadre de son contrat conclu avec Astra Zeneca. L’Europe proteste contre le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte