Suez s’apprête à céder ses actifs australiens à Cleanaway

En marge des négociations avec Veolia, Suez annonce la cession de ses actifs en Australie pour 2,5 milliards de dollars australiens. Contrarié, Veolia contre-attaque.

En marge des négociations avec Veolia, Suez annonce la cession de ses actifs en Australie pour 2,5 milliards de dollars australiens. Contrarié, Veolia contre-attaque.

Le constructeur français a décidé de revendre ses actifs dédiés au recyclage dans ce pays, soit près de 70 % de ses infrastructures liées à ce domaine à l’australien Cleanaway. Pour ce spécialiste de la gestion et de la transformation des déchets, les usines tricolores sont des atouts qui peuvent lui permettre de décupler ses capacités.

Les grandes lignes de l’opération toutes tracées

L'acquisition de ces actifs de Suez pour 1,63 milliard d’euros se traduirait par un multiple d’Ebitda de 12,9 ou par un multiple d’EBE normalisé de 11,7. Les activités australiennes réalisent un chiffre d’affaires annuel de 1,5 milliard de dollars australiens couvrant près de 18 % d'un marché dont Cleanaway est le leader.

Un accord remis en question par Veolia

Veolia, outré par cette proposition de cession alors qu'il est en phase de négociations avec Suez dans le but de fusionner les deux entités qui en ferait un mastodonte mondial et tricolore des services environnementaux. Toutefois, les deux concurrents n’ont pas encore trouvé de terrain d’entente définitif quant à la valeur d’acquisition de Suez.

Dans l’attente d’un accord, ce dernier propose une cession de ses actifs asutraliens à Cleanaway afin de faire basculer les négociations en sa faveur. Effective le 21 avril, cette acquisition pourrait être annulée, si et seulement si, d’autres entreprises telles que Veolia acquièrent la totalité de Suez pour au moins 22,5 euros par action. Cependant, en cas de rupture des négociations, le seuil initialement proposé par Veolia serait ramené au-dessus des 18 euros par action. Enfin, si les deux groupes français ne s’accordent pas sur la valorisation des actions, Cleanaway rachèterait l’ensemble des centres d’enfouissement et stations de transfert en Australie de Suez

Veolia qui possède déjà une participation effective de 29,9 % dans le groupe peut toujours revoir à la hausse son offre d’achat. Ainsi, il suffirait de peu pour que l’équilibre des forces bascule. Avec la ligne rouge imposée par Suez, il reste moins d’un mois aux deux entreprises pour parvenir à une entente.

Emeric Camuset

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le...

J. Powell conserve son trône à la Fed

J. Powell conserve son trône à la Fed

Le 22 novembre dernier, le président américain Joe Biden reconduisait Jerome Powell à la présidence de la Fed. Grâce à cette manœuvre politique il pro...

Air France KLM, le cash évite le crash

Air France KLM, le cash évite le crash

Alors que l’arrivée de Benjamin Smith à la tête du groupe en 2018 donnait un nouveau souffle à la compagnie aérienne, celle-ci est touchée de plein fo...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

Le groupe Pierre Fabre a procédé à un recentrage d’activité en 2020 et notamment la cession d’une partie de ses activités de sous-traitance industriel...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte