Subvention des EnR : la Cour des comptes mitigée

La Cour des Comptes a rendu son rapport sur le soutien aux énergies renouvelables de la part du gouvernement. Si elle encense les investissements faits par l’Etat dans ce domaine, elle émet aussi certaines réserves notamment sur la question du nucléaire.

© istock

La Cour des Comptes a rendu son rapport sur le soutien aux énergies renouvelables de la part du gouvernement. Si elle encense les investissements faits par l’Etat dans ce domaine, elle émet aussi certaines réserves notamment sur la question du nucléaire.

Dans son rapport 2018 sur le soutien gouvernemental aux énergies renouvelables (EnR), la Cour des comptes critique la gestion du budget alloué au développement des EnR. Bien qu’elle reconnaisse l’importance des fonds investis (5,3 milliards en 2016), la Cour insiste sur la redistribution de ce budget, qu’elle estime mal réparti entre les secteurs électriques et thermiques. La filière électrique a perçu 4,4 milliards d’euros en 2016 tandis que 689 millions ont été alloués à la production thermique. La seconde question soulevée par l’institution concerne les objectifs souhaités par le gouvernement, principalement en ce qui concerne la réduction de la part du nucléaire dans la production d’énergie électrique. Selon la rue Cambron, l’objectif qui était de faire passer la part du nucléaire de 75% à 50% d’ici 2025 ne peut être atteint. Principalement car le rythme de développement des EnR dans la production électrique est à l’heure actuelle trop faible pour pouvoir parvenir à un tel objectif. En effet, et malgré une augmentation importante de la part des EnR entre 2005 et 2016 (15,7 % contre 9,2 %), l’objectif de 23 % d’ici 2020 semble toujours hors d’atteinte.

JA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin (Eurofins). Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin (Eurofins). Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte