Strivr lève 30 millions de dollars

La start-up d’apprentissage immersif, Strivr, boucle sa levée de fonds en série B, malgré la pandémie de Covid-19. Focus sur l’un des possibles gagnants de cette crise sanitaire.

La start-up d’apprentissage immersif, Strivr, boucle sa levée de fonds en série B, malgré la pandémie de Covid-19. Focus sur l’un des possibles gagnants de cette crise sanitaire.

Strivr est spécialisée dans le développement de logiciels de formation immersive basée sur la réalité virtuelle. Cinq ans après sa création à Palo Alto, en Californie, la start-up a déjà levé 21 millions de dollars. Elle compte de prestigieux clients comme Verizon, BMW, JetBlue ou Fidelity, mais aussi de manière plus surprenante des clubs de hockey, de football américain et de baseball, pour des mises en situation dépourvues de risques physiques et financiers, dans le cadre de nouveautés stratégiques ou opérationnelles. « Plus de 1,5 million de sessions de formation [ont été] réalisées en réalité virtuelle et 22 000 casques VR déployés chez nos clients », déclare Derek Belch, fondateur et PDG de Strivr.

Une levée de fonds dans un contexte tendu

L’entreprise boucle, le 31 mars, un tour de table de 30 millions de dollars, en série B, mené par Georgian Partners avec la participation de Franklin Templeton, Prologis Ventures, GreatPoint Ventures et Alumni Ventures Group. Cette opération survient dans un contexte très particulier pour l’entreprise, celui de la pandémie du Covid-19. En effet, « une grande partie de la chaîne d'approvisionnement des casques AR et VR est partagée avec les smartphones et les PC, et beaucoup de ces produits sont confrontés à des contraintes d'approvisionnement […]. Toutefois, la propagation du virus a l'effet inverse sur la demande, car un nombre croissant de consommateurs et d'employés restent à l'intérieur et se tournent vers les solutions de AR et de VR pour collaborer avec leurs collègues et se divertir, eux et leur famille », note Jitesh Ubrani, directeur de recherche pour l’International Data Corporation.

Un coup d’avance sur la concurrence

En parallèle de l’annonce de sa levée de fonds, Strivr révèle avoir obtenu un nouveau brevet auprès de l’US Patent and Trademark Office. Il s’agit d’une technologie de prédiction de l'efficacité des formations virtuelles. Le logiciel analyse les mouvements de la tête, des yeux et des mains et les recoupe avec des données physiologiques pour déterminer quelles seraient les réactions du sujet en situation réelle. Ce dispositif permet ainsi d’évaluer l’efficacité de la formation, de classer les apprenants et d’adapter leur parcours en fonction du niveau de progression de chacun.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le DRH de demain

Le DRH de demain

En première ligne pendant la crise, à pied d’œuvre pour accompagner la relance économique, les DRH ont un rôle considérable à jouer pour façonner non...

Congé paternité, les entreprises, moteur du changement

Congé paternité, les entreprises, moteur du changement

La déclaration de la ministre déléguée à l’égalité femmes-hommes, Élisabeth Moreno, en faveur de son allongement, relance le débat autour du congé pat...

A. Boring (économiste) : "Croire au jour où le sexe ne sera plus un signal de compétence"

A. Boring (économiste) : "Croire au jour où le sexe ne sera plus un signal de compétence"

Titulaire de la chaire pour l’entrepreneuriat des femmes de Sciences Po, l’économiste Anne Boring encourage les entreprises à lutter contre les stéréo...

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

Leader dans les métiers de services à la personne, O2 est une entreprise en forte croissance qui a fait le choix de maintenir son activité durant la p...

Dialogue social : opération séduction signée Jean Castex

Dialogue social : opération séduction signée Jean Castex

À l’occasion de la première "grande conférence du dialogue social", le Premier ministre a pu mesurer l’accueil réservé à sa "nouvelle méthode".

A.Richard (ANDRH) : "Pas de pause pour les DRH"

A.Richard (ANDRH) : "Pas de pause pour les DRH"

La crise sanitaire a bousculé les organisations, en matière de télétravail et de digitalisation notamment. La fonction de DRH, surexposée et très so...

Cadres, quelle vie après la crise ?

Cadres, quelle vie après la crise ?

Si la crise sanitaire a révélé la persistance du clivage entre cols bleus et cols blancs, elle offre aussi l’opportunité d’une revalorisation pour les...

Recrutements RH : de nouvelles techniques font polémique

Recrutements RH : de nouvelles techniques font polémique

Rechercher de nouveaux talents et engager un changement radical est une des missions du département RH de l'entreprise. Lorsqu'il s'agit d'amorcer un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message