Stéphane Huten : new deal, new life

Associé de la pratique corporate chez Hogan Lovells, Stéphane Huten axe essentiellement sa pratique du M&A sur le private equity pour accompagner ses clients dans des deals complexes ou cross border. Cette année, il a été présent aux côtés de l’IDI dans le cadre d’un double LBO ayant donné naissance à un nouveau leader du portage salarial New Life.

Associé de la pratique corporate chez Hogan Lovells, Stéphane Huten axe essentiellement sa pratique du M&A sur le private equity pour accompagner ses clients dans des deals complexes ou cross border. Cette année, il a été présent aux côtés de l’IDI dans le cadre d’un double LBO ayant donné naissance à un nouveau leader du portage salarial New Life.

Stéphane Huten, Associé, Hogan Lovells

  • Age : 42 ans
  • Passé par : Willkie Farr & Gallagher (2002-2009)
  • Dossiers récents : prise de participation d’Andera Partners dans 99 Group Conseil, cession de Sateco à Equistone, de Caves & Co. à Azulis, acquisition de Freeland par IDI…

 

Pour Stéphane Huten, il faut se transformer en caméléon sur chaque deal. Un exercice que cet ancien de Willkie Farr & Gallagher réussit plutôt bien, et qui lui permet d’accompagner une grande variété de clients : des fonds mid-cap, upper-mid cap et de plus en plus de large-cap, ainsi que des industriels.

Deals audacieux

Durant l’année 2019, Stéphane Huten est intervenu dans une opération singulière qui superposait deux deals : il a été le conseil de l’IDI, une société d’investissement cotée, dans l’acquisition du groupe Freeland. Avant même la finalisation de ce LBO, l’IDI a signé un protocole d’acquisition avec Invisia/Groupe ABC en vue de rapprocher Invisia de Freeland au sein d’un même groupe, New Life, et ce, pour en faire le leader français du portage salarial et du service aux indépendants. C’est seulement quelques mois après la signature du protocole d’acquisition de Freeland qu’il y a eu une combinaison des deux deals. « Du point de vue juridique et transactionnel, cette opération a nécessité d’une part une expertise en droit social et d’autre part une opération particulièrement complexe qui combinait deux LBO primaires l’un sur l’autre, avant même que le premier ne soit closé », explique l’avocat de 42 ans. C’est également grâce à la capacité des parties à saisir l’intérêt de cette transaction qu’elle a réussi : « Cette opération technique a été enrichie par la construction d’une histoire entrepreneuriale: la création de New Life », poursuit-il. La mobilisation d’une grande équipe d’avocats chevronnée a été nécessaire, notamment pour aligner les visions juridiques, managériales et financières du côté de Freeland et d’Invisia. « La technique et l’exécution se sont rencontrées, pour conclure ce beau projet de rapprochement », se remémore Stéphane Huten avec satisfaction.

L’avocat a récemment accompagné Chequers Capital, dans le cadre de son acquisition de Serma Group auprès d’Ardian. « L’histoire remonte à 2015, quand le groupe Serma a pris la voie d’un LBO en confiant une minorité de son capital à Ardian, resitue l’avocat. À l’époque, l’opération avait mené à la sortie de Chequers de Serma. » La séparation aura été de courte durée puisque fin 2018, Chequers reprend sa position au sein du groupe Serma, en lieu et place d’Ardian. Chequers a cependant su garder la même logique d’accompagnement de l’équipe de direction de Serma et de sa croissance continue depuis plus de dix ans. « C’est un LBO dans ce que le private equity peut faire de mieux: des fonds de premier plan qui contribuent à construire et développer l’actionnariat des entrepreneurs et la croissance de l’entreprise », conclut Stéphane Huten.

Vers un trusted advisor

Pour Stéphane Huten, la fonction d’avocat transactionnel évolue, en passant d’un statut de prestataire de services juridiques à celui de trusted advisor. « Dans la réalisation des transactions, au-delà de l’expertise juridique, l’avocat doit se saisir des enjeux transactionnels, financiers, politiques, culturels qui entourent l’opération. » Rodé aux dossiers sensibles, Stéphane Huten reste cependant prudent : « La construction de la confiance se fait dans la durée. Il faut rester vigilant sur les règles déontologiques, la confidentialité et être à la hauteur de la confiance qui nous est donnée en étant transparent. » Une combinaison de talents encore rare sur le marché.

Deals de l’année 2019

• Conseil d’Andera Partners dans le cadre de sa prise de participation dans 99 Group, lors du rachat de la business unit santé d’Ingenico, de la vente d’Intescia et diverses opérations.

• Conseil de Naxicap sur la cession de Sateco à Equistone et de Caves & Co. à Azulis.

• Conseil d’IDI pour l’acquisition de NewLife et du groupe ­Angeloni.

Il l’a dit

« Généralement, le niveau juridique des clients sur nos deals est élevé. C’est toujours très motivant de travailler avec des esprits aussi créatifs et entrepreneuriaux »

« Nous devons répondre à plusieurs tendances : l’internationalisation du M&A/private equity, la prise en compte du prisme technologique et des expertises sectorielles de chaque client »

 

Marine Calvo

 

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Deals & Dealmakers 2020

Restructuration de Vivarte, de Rallye ou de la Saur, fusion PSA/Fiat Chrysler, rachat de Tiffany par LVMH, privatisation de La Française des Jeux… Ces transactions financières, parfois structurantes, passent entre les mains des meilleurs avocats de Paris. Ils en assurent, avec leurs équipes, le volet technique et, comme des chefs d’orchestre, coordonnent les pupitres pour anticiper les contraintes, valider les montages, évaluer les risques juridiques et se muer en trusted advisors. Ils se replongent pour Décideurs Juridiques dans l’histoire de ces deals qui ont résonné sur la place ces derniers mois, en extraient l’essence et en analysent les contours, une forme d’enseignement par cas d’école, glissant naturellement sur leur propre manière de faire, d’être et d’agir aux côtés des grands patrons, de leur garde rapprochée et des entrepreneurs. Financement bancaire, de marché, restructuration de dettes, d’activité, fusion, cession, rachat avec effet de levier, entrée en Bourse… L’année 2019 à travers le regard des avocats qui ont réalisé toutes ces opérations.
Sommaire Olivier de Vilmorin : sécuriser le business Hervé Pisani : le sort entre ses mains Alexandra Bigot : la minutie de la fiducie Yannick Piette : dextérité et empathie Marcus Billam : l’art de l’anticipation Youssef Djehane : relever les défis Valérie Lemaitre : l’ombre et la lumière du financement Maud Manon : entre prêteurs et emprunteurs
Nouvel associé en droit de la distribution chez Delcade

Nouvel associé en droit de la distribution chez Delcade

Le cabinet d’avocats d’affaires français, Delcade, annonce l’arrivée de Jean-Philippe Chenard en qualité d’associé au sein du département dédié au dro...

Lutte contre la corruption : les États-Unis font un pas de plus

Lutte contre la corruption : les États-Unis font un pas de plus

Le Department of Justice (DoJ) vient de publier ses nouvelles recommandations en matière de lutte contre la corruption. Des changements à la marge cer...

Alliance stratégique d'Actecil et Data Legal Drive en matière de RGPD

Alliance stratégique d'Actecil et Data Legal Drive en matière de RGPD

Data Legal Drive, n°1 français des logiciels RGPD, et la société de conseil Actecil spécialisée dans la formation et l’accompagnement RGPD, annoncent...

Suisse : un associé fiscaliste chez Bär & Karrer

Suisse : un associé fiscaliste chez Bär & Karrer

Raoul Stocker rejoint le département fiscal du cabinet indépendant suisse en tant qu’associé.

Luxembourg : Allen & Overy change sa gouvernance

Luxembourg : Allen & Overy change sa gouvernance

Le bureau luxembourgeois d’Allen & Overy change de modèle de gouvernance et nomme à sa tête Patrick Mischo comme office senior partner.

Evguenia Dereviankine crée son propre cabinet

Evguenia Dereviankine crée son propre cabinet

L’avocate spécialiste du droit des douanes, de la logistique, de l’environnement et de la gestion des déchets quitte Parme Avocats pour ouvrir Paradig...

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Le cabinet bruxellois Van Bael & Bellis s’installe à Londres

Le cabinet bruxellois Van Bael & Bellis s’installe à Londres

La firme spécialisée en droit de la concurrence, regulatory et droit commercial ouvrira son premier bureau à Londres. Situé à Chancery Lane, l’antenne...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message