Square part à l’assaut de la finance décentralisée autour du Bitcoin

Jack Dorsey, fondateur du réseau social Twitter et CEO de Square, a annoncé que la société spécialisée dans le paiement digital s’apprête à lancer une plateforme de finance décentralisée autour du Bitcoin. Celle-ci poursuit l’ambition de permettre aux développeurs de créer des applications de services financiers décentralisés, le tout en open-source.

Jack Dorsey, fondateur du réseau social Twitter et CEO de Square, a annoncé que la société spécialisée dans le paiement digital s’apprête à lancer une plateforme de finance décentralisée autour du Bitcoin. Celle-ci poursuit l’ambition de permettre aux développeurs de créer des applications de services financiers décentralisés, le tout en open-source.

C’est via son compte Twitter que Jack Dorsey a informé du projet de Square de se lancer dans la finance décentralisée (DeFi) autour des cryptomonnaies. Selon le CEO de Square, la plateforme, baptisée TBD (initialement pour to be determined, c’est-à-dire « à déterminer ») aura pour unique but de faciliter la création de services financiers sans dépôt, sans autorisation, et décentralisés.

Alors que la plupart des projets DeFi s’appuient sur la technologie de la blockchain Ethereum, considérée comme plus rapide et plus efficace, tout en offrant davantage de facilités pour la création de smart contracts, il a été annoncé que le projet TBD se concentrera dans un premier temps sur la blockchain Bitcoin.

Open-source et transparence pour piliers

Mike Brock, qui dirige actuellement le développement stratégique chez Cash App, filiale de Square, sera la figure de proue de ce nouveau projet. Déclarant sur son compte Twitter que « la technologie a toujours été une histoire de décentralisation. De la presse à imprimer à l'internet en passant par le Bitcoin, la technologie a le pouvoir de distribuer le pouvoir aux masses et de libérer le potentiel humain pour le bien. » il ajoute que la décentralisation, l’open-source et la transparence seraient les piliers du développement de la plateforme.

Selon le fournisseur de données DeFi Pulse, qui répertorie plus de 113 sociétés de finance décentralisée, la valeur totale du marché DeFi s’estimerait à environ 55 milliards de dollars, alors qu’elle s’élevait à peine à un peu plus de 2 milliards de dollars l’an passé.

Square n’en est pas à son coup d’essai en matière de cryptomonnaie. Sa filiale Cash App permet déjà aux utilisateurs d’acheter et de vendre du Bitcoin. Un portefeuille physique destiné au stockage des cryptomonnaies est également envisagé.

En parallèle, la fintech de la Silicon Valley reste attentive à des secteurs d’activité qui semblent, de prime abord, bien éloignés de la finance, comme le streaming musical. Après avoir fait l’acquisition d’une partie du capital de la cible, Square est aujourd’hui actionnaire majoritaire de la société Tidal, concurrente de Deezer et Spotify. Une opération, réalisée en mars dernier, se chiffrant à 297 millions de dollars.

Laurier John-Pierce Ngombe

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Entre l’obligatoire réorganisation du travail et une stratégie immobilière à revoir, la reprise annoncée s’accompagne de nombreuses problématiques. Et...

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

AmazingContent, spécialiste de l’influence des dirigeants et top managers sur les réseaux sociaux, a récemment publié une enquête sur le classement de...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

Thomas Jeanjean prend la direction des opérations de PayFit

Thomas Jeanjean prend la direction des opérations de PayFit

Entreprise française spécialisée dans l’automatisation de la paie et la gestion des ressources humaines, PayFit annonce l’arrivée de Thomas Jeanjean,...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte