Spotify : le grand saut en Bourse

La plate-forme suédoise de streaming musical lancée en 2008, qui a successivement conquis son pays d’origine puis les États-Unis et le reste du monde, entre en Bourse ce mardi 3 avril. Spotify a fait le choix de la cotation directe, plus simple et moins coûteuse.

La plate-forme suédoise de streaming musical lancée en 2008, qui a successivement conquis son pays d’origine puis les États-Unis et le reste du monde, entre en Bourse ce mardi 3 avril. Spotify a fait le choix de la cotation directe, plus simple et moins coûteuse.

Daniel Ek, président directeur général et actionnaire de la société, est celui qui a contribué à relancer l’industrie de la musique, faisant de Spotify le seul groupe de médias européen à rayonner à travers le monde. Avec 71 millions d’abonnés payants, la société suédoise a revendiqué plus de 4,8 milliards de dollars de revenus en 2017 mais n’a pourtant jamais généré de bénéfices. Dans un message destiné à ses salariés, le jeune P-DG insiste sur l’importance de cette journée pour l’entreprise et assure qu’elle ne « changera pas ce que nous sommes ».

Cotation atypique

Pour son entrée sur le New York Stock Exchange (NYSE), la société adopte la méthode de cotation directe. Rarement utilisée et atypique, cette forme d’IPO ne nécessite aucun intermédiaire et implique qu’il n’y aura pas de levée de nouveaux capitaux. Seul inconvénient, le prix du titre n’étant pas fixé en amont, il demeure imprévisible. Néanmoins, le NYSE évoque un cours de référence de 132 dollars. La plate-forme suédoise pourrait être valorisée entre 20 et 25 milliards de dollars. La cotation directe permettrait à Spotify - d’après le cabinet de recherche spécialisé dans les start-up, SharesPost - une économie de 300 millions de dollars. Les salariés du groupe pourraient également récupérer des liquidités en cédant leurs parts.

Pourtant les valeurs technologiques ne sont pas au mieux de leur forme, depuis notamment le scandale de Cambridge Analytica. Une situation peu favorable qui risque de parasiter l’entrée en Bourse de Spotify. Ambitieuse, la société prévoit une augmentation de 20 % à 30 % de son chiffre d’affaires, qui devrait être compris entre 4,9 et 5,3 milliards d’euros en 2018. Daniel Ek a aussi pour objectif de faire baisser la perte opérationnelle (à 378 millions en 2017) entre 230 et 330 millions sur l’année en cours. Cette IPO pourrait ainsi permettre à la plate-forme d’être enfin rentable.

Morgane Al Mardini 

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail et des partenariats avec les marques. Elle revient sur les...

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation dans la santé"

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation d...

Présente lundi 16 mai pour l’inauguration officielle des locaux de Future4care, l’incubateur européen de start-up spécialisées en e-santé, lancé en ju...

A la découverte des start-up Bliss et MaPatho

A la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Comme chaque semaine, Décideurs vous faire découvrir les start-up de la première promotion de l'incubateur Future4care spécialisé dans la e-santé. Cet...

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Jusque-là consacré aux jeux vidéo, le service de diffusion en direct, Twitch, continue d’accroître ses contenus artistiques et culturels. Cette filial...

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Né de l’alliance entre Sanofi, Capgemini, Generali et Orange, l’accélérateur de start-up européennes Future4care a tenu son inauguration officielle ce...

L’entreprise biopharmaceutique UCB intègre l’accélérateur Future4care

L’entreprise biopharmaceutique UCB intègre l’accélérateur Future4care

L’accélérateur de start-up européennes Future4care se renforce en accueillant le belge UCB en qualité de nouvel adhérent et membre du comité de sélect...

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Salué par Emmanuel Macron, la première édition de MedInTechs, salon de l’innovation en santé, a rassemblé 6000 personnes. Muriel Benitah, sa président...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message