Spie Batignolles restructure son capital et assure son indépendance

Le spécialiste du bâtiment, déjà majoritairement contrôlé par ses dirigeants et salariés, poursuit sa route vers l’indépendance.

Le spécialiste du bâtiment, déjà majoritairement contrôlé par ses dirigeants et salariés, poursuit sa route vers l’indépendance.

Spie Batignolles annonce le rachat de la participation des fonds Ardian et Tikehau Capital par 200 nouveaux managers. Cette opération permet de restructurer son capital et d’assurer son indépendance. 

Le groupe, qui intervient dans les métiers du bâtiment, des infrastructures et des services, n’en est pas à son coup d’essai. En 2003, un LBO avait déjà permis aux cadres dirigeants de prendre le contrôle.  Aujourd’hui, 360 salariés de l’entreprise détiennent la majorité du capital.

Cette opération a par ailleurs permis l’entrée de nouveaux investisseurs. Il s’agit de EMZ Partners, Société Générale Capital Partenaires, Idia Capital Investissement et Socadif Capital Investissement. « L’engagement de nouveaux investisseurs est un signe de confiance dans la solidité du groupe et garantit ce qui fait sa force : son indépendance », observe Jean-Charles Robin, président du directoire de Spie Batignolles.

Ardian, qui détenait 18 % du capital depuis 2014, s’est retiré du capital de la société. Tikehau Capital cède également ses parts mais continue de soutenir le management du groupe à travers sa filiale Tikehau IM, qui finance l’opération à hauteur de 67 M€. Le financement total s’élève à 190 M€.

La présence de ces fonds historiques au capital de Spie a permis au groupe de fortement se développer. Il a réalisé 8 acquisitions au cours des 3 dernières années et a intégré près de 1000 nouveaux collaborateurs en 2018. Son chiffre d’affaires s’élève aujourd’hui à 2 milliards d’euros. Spie Batignolles emploie 7 000 collaborateurs et dispose de 170 implantations en France et 9 à l'international.

HD

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Avec un profil axé sur la tech, Boris Bakech ne se destinait pas au métier d’investisseur. C’est animé désormais par l’envie de soutenir les pépites t...

Marianne Harlé (Andera Croissance), la passionnée

Marianne Harlé (Andera Croissance), la passionnée

Après dix ans au sein de TCR Capital, Marianne Harlé a fait le choix de rejoindre Andera Expansion puis de participer au lancement d’Andera Croissance...

Arev Parners, cultive la différence

Arev Parners, cultive la différence

Créé par deux anciens associés issus de fonds internationaux, Arev Partners a réuni en février 2022 plus de 300 M€ pour son premier fonds européen. Il...

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Fonds de venture capital dédié à la transition écologique du secteur vitivinicole, VitiRev Innovation a annoncé, début 2022, son premier closing à hau...

Nicolas Robin (Five Arrows), l’entrepreneur

Nicolas Robin (Five Arrows), l’entrepreneur

Pur produit Rothschild, Nicolas Robin a rejoint en 2006 les équipes M&A large cap pour ensuite intégrer le premier l’aventure Five Arrows fin 2007...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message