Soutien à l’aéronautique : Ace Aéro Partenaires lève 630 millions d’euros

Ace Aéro Partenaires décolle avec un premier closing d’un montant initial de 630 millions d’euros pour l’industrie aéronautique française.  Le fonds espère atteindre un milliard d’euros.

Ace Aéro Partenaires décolle avec un premier closing d’un montant initial de 630 millions d’euros pour l’industrie aéronautique française. Le fonds espère atteindre un milliard d’euros.

Pour soutenir la filière aéronautique, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a annoncé la création d’un fonds d’investissement, le 9 juin dernier. Parole tenue, Ace Management vient d’être choisie comme gérant du fonds, baptisé Ace Aéro Partenaires. La filiale de Tikehau Capital a déjà levé 630 millions d’euros pour un premier closing.

L’État, qui souhaite contribuer à la transformation de l’activité aérienne et soutenir l’emploi, apporte 200 millions d’euros. La société mère Tikehau Capital, quant à elle, participe à hauteur de 230 millions d’euros de ses fonds propres. Cet apport suit la trajectoire d’alignement avec les intérêts de ses investisseurs en investissant massivement dans les fonds qu’elle gère. Le reste du financement provient des quatre entreprises donneuses d’ordre du domaine de l’aviation, à savoir Airbus (116 millions), Safran (58 millions), Dassault Aviation (13 millions) et enfin Thales (13 millions).

Ace Aéro Partenaires a pour objectif de renforcer les capitaux propres des PME et ETI françaises de ce secteur, qui se retrouvent fragilisées par la crise du coronavirus, mais aussi de préserver la chaîne de fournisseurs, endommagée par la chute du nombre de commandes d’avions neufs. Mobilisable dès aujourd’hui, la levée de fonds sera complétée par la suite, pour atteindre une taille espérée d’un milliard d’euros.

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Remaniement de la direction de la Société Générale

Remaniement de la direction de la Société Générale

L’équipe, à la tête du groupe bancaire Société Générale, se renouvelle avec le départ de deux de ses directeurs généraux délégués et avec la création...

Changement de patron pour Natixis

Changement de patron pour Natixis

La banque d’investissement Natixis annonce la démission de son directeur général, François Riahi, pour "divergences stratégiques". Il sera remplacé pa...

W. Di Marco (Big Mamma) : "Nos partenaires bancaires ont été exemplaires durant la crise"

W. Di Marco (Big Mamma) : "Nos partenaires bancaires ont été exemplaires durant la crise"

Le secteur de la restauration fait partie de ceux qui ont été les plus violemment touchés par la crise. Le groupe de trattorias Big Mamma, avec douze...

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Alors que l’exécutif peaufine les détails du plan de relance qui sera présenté le 24 août, la députée LREM des Yvelines Marie Lebec revient sur ses gr...

Alain Afflelou : "Le monde d’après ne sera rien d’autre que le monde d’avant, en plus pauvre"

Alain Afflelou : "Le monde d’après ne sera rien d’autre que le monde d’avant, en plus pauvre"

Alors que, partout, l’émergence imminente d’un monde d’après Covid semble faire consensus, Alain Afflelou le reconnaît : il n’y croit pas. Sans cynism...

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintenant"

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintena...

De même qu’il perçoit la crise sanitaire comme une formidable "leçon d’humilité', Geoffroy Roux de Bézieux y voit une 'fenêtre de tir inestimable". Un...

J. Seraqui (CNCGP) : "Il y a un fossé entre les souhaits des pouvoirs publics et ceux des épargnants"

J. Seraqui (CNCGP) : "Il y a un fossé entre les souhaits des pouvoirs publics et ceux des épargnants...

Julien Seraqui, président de la CNCGP, fait ses propositions pour favoriser la transition énergétique et la relance économique.

Le pionnier des objets connectés de santé Withings lève 53 millions d’euros

Le pionnier des objets connectés de santé Withings lève 53 millions d’euros

Le spécialiste du suivi de données médicales à distance Withings annonce la collecte de 53 millions d’euros pour consolider son titre de leader mondi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message