Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Après avoir occupé différents postes dans la sphère publique, Sophie Boissard a contribué à l’évolution de la SNCF puis a rejoint le secteur privé en devenant directrice générale du groupe Korian. Un parcours jalonné de succès. Portrait.
(©Jean-Christophe Marmara / Figarophoto)

Après avoir occupé différents postes dans la sphère publique, Sophie Boissard a contribué à l’évolution de la SNCF puis a rejoint le secteur privé en devenant directrice générale du groupe Korian. Un parcours jalonné de succès. Portrait.

"Elle peut tout faire." Elle, c’est Sophie Boissard. Et l’auteur de cette confession rapportée par Le Figaro en septembre 2019 n’est autre que Guillaume Pepy. L’ancien président de la SNCF l’a nommée en 2008 à la direction de Gares & Connexion pour créer une nouvelle expérience en gare. Avant de rejoindre le groupe ferroviaire, Sophie Boissard a fréquenté les bancs de l’École normale supérieure, de Sciences Po et de l’école nationale d’administration. Elle rejoint le Conseil d’État en 1996 en tant que rapporteur à la section du contentieux puis devient commissaire du gouvernement et présidente de la mission juridique du conseil d’État auprès du ministère du Travail et des Affaires sociales. En 2004, elle hérite du poste de rapporteur de la commission Virville sur la réforme du travail. Un véritable tremplin puisque Sophie Boissard succède quelques mois plus tard à Éric Aubry à la tête du cabinet de Gérard Larcher, alors ministre délégué en charge du Travail et de l’Emploi. En novembre 2005, elle est nommée commissaire au Plan (elle est la dernière à avoir occupé ce poste à ce jour) puis directrice générale quand l’institution devient le Centre d’analyse stratégique.

Avant d’intégrer la SNCF, elle rejoint en juillet 2007 le cabinet de la ministre de l’Économie, Christine Lagarde, et contribue notamment à la création de Pôle emploi. Après avoir mené à bien la rénovation de la gare Saint-Lazare, Sophie Boissard devient directrice générale déléguée en charge de la stratégie et du développement. Elle prépare dans le cadre de cette fonction la réforme ferroviaire qui aboutit, entre autres, à la création d’une cinquième ligne de métiers dédiée à la gestion et à la valorisation immobilière, à l’aménagement urbain et à l’exploitation de logements. La préfiguration puis la direction de SNCF Immobilier sont naturellement confiées à Sophie Boissard. Un an plus tard, elle fait le grand saut dans le privé et rejoint le groupe Korian en tant que directrice générale.  

Une battante reconnue pour ses résultats  

Chargée de porter la nouvelle phase de la stratégie de croissance du leader européen des maisons de retraite, elle relève la mission avec brio. Preuve en est, le conseil d’administration renouvelle par anticipation fin 2019 son mandat en "saluant la transformation du groupe engagée depuis 4 ans pour faire de Korian le groupe européen de référence en matière de soin et d’accompagnement du grand âge et des fragilités". Quelques semaines plus tard, les résultats 2019 du groupe font état d’une augmentation du parc de 4 528 lits et de 470 000 clients (soit une multiplication par deux par rapport à 2016). Le chiffre d’affaires bondit quant à lui de 8,3 %, dont 3,8 % en organique. Mais Sophie Boissard n’a pas choisi la voie de la facilité : alors que le groupe est régulièrement décrié pour la gestion de ses patients, elle monte au créneau à chaque fois. Lors de la crise sanitaire, plusieurs centaines de morts sont recensés dans les Ehpad de Korian. Face aux attaques, elle donne une interview au Parisien dans laquelle elle indique ne pas avoir l’intention "de laisser salir" son entreprise et ses personnels. 

À l’occasion de la présentation des résultats semestriels 2020, les conclusions d’une enquête réalisée par Ifop auprès de 612 familles dans 82 % du réseau des maisons de retraite Korian en France entre les 8 et 12 juin montrent que 92 % des répondants se disent satisfaits ou très satisfaits de la qualité de la prise en charge et de l’information pendant la crise du Covid-19. "Dans la droite ligne de notre projet d’entreprise "Le soin à cœur", cette crise nous encourage à poursuivre activement le développement de solutions de proximité à domicile et en ambulatoire pour l’accompagnement des personnes fragiles, en complément des prises en charge spécialisées assurées par nos cliniques et par nos maisons de retraite médicalisées", souligne en parallèle la directrice générale réputée pour sa détermination, son efficacité et sa méthode. Des qualités qui, ajoutées à ses résultats, expliquent probablement pourquoi son nom figure parmi les successeurs potentiels d’Isabelle Kocher à la tête d’Engie.   

François Perrigault 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les 100 meilleurs dirigeants France et International 2020

Pour la troisième année consécutive, Décideurs publie son
classement des 100 Meilleurs Dirigeants France et international. Un palmarès inédit qui couvre les différents secteurs de
l’économie et les cinq continents.
Sommaire
P.-O. Bernard et A. Chartier (Opleo Avocats) : "Le digital est une invitation à franchir la porte du marché de l’art"

P.-O. Bernard et A. Chartier (Opleo Avocats) : "Le digital est une invitation à franchir la porte du...

Si le digital ne peut remplacer les liens indéfiniment, c'est un moyen efficace pour démocratiser l’art et inciter les collectionneurs dans l’âme à pa...

Teleperformance renforce sa présence aux États-Unis

Teleperformance renforce sa présence aux États-Unis

Teleperformance, un des leaders mondiaux de la gestion de l'expérience client externalisée décide d’acquérir Health Advocate pour un montant de 690 mi...

P. Ganansia (Herez) : "Le monde de l’art bascule un peu plus dans le digital"

P. Ganansia (Herez) : "Le monde de l’art bascule un peu plus dans le digital"

Le confinement s’annonçait critique pour le marché de l’art. Il en fut tout autrement grâce aux initiatives digitales de ces derniers mois. Entretien...

Marc Bertrand nommé directeur général d’Amundi immobilier

Marc Bertrand nommé directeur général d’Amundi immobilier

Amundi a annoncé ce lundi l’arrivée de Marc Bertrand en qualité de directeur général d’Amundi immobilier, succédant à Jean-Marc Coly.

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

Après une quinzaine d’années en agence de publicité en charge de divers secteurs, Nathalie Duneau change de cap et s’oriente vers les deux domaines qu...

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte