Solidarité intrafamiliale : nouvelle exonération pour relancer l’économie

Le troisième projet de loi de finances rectificative adopté par le Parlement le 23 juillet prévoit une exonération de droits de mutation à titre gratuit jusqu’à 100 000 €, pour une donation affectée à la relance de l’économie et à la transition énergétique.

Le troisième projet de loi de finances rectificative adopté par le Parlement le 23 juillet prévoit une exonération de droits de mutation à titre gratuit jusqu’à 100 000 €, pour une donation affectée à la relance de l’économie et à la transition énergétique.

Si un parent souhaite aider son enfant à construire sa résidence principale, c’est le moment. En effet, une nouveauté fiscale, valable jusqu’au 30 juin 2021, accorde une exonération fiscale sur 100 000 € pour les dons de somme d’argent en faveur des descendants. Pour bénéficier de ce régime, il faut remplir cette condition : la donation doit rapidement être affectée à la construction de la résidence principale, au financement d’une petite entreprise ou encore à des travaux ou dépenses de rénovation énergétique.

Orienter momentanément l’épargne (et l’énergie) des Français

Cette mesure permettrait aux Français, épargnant de plus en plus, de participer activement à la relance économique et à la transition énergétique par le biais de leurs descendants. Cette incitation fiscale à la donation, et donc, indirectement, à la consommation, devrait favoriser la floraison de projets de construction de logements et de petites entreprises. Un coup de pouce bienvenu dans la conjoncture actuelle. 

Les conditions sont toutefois très limitées concernant l’aide aux entreprises. La souscription au capital initial ou l’augmentation du capital doit concerner une entreprise de moins de 50 salariés, créée il y a moins de cinq ans et qui n’a pas encore distribué de bénéfices. Le don engage également le donataire sur la durée puisqu’il devra y exercer son activité principale pendant au moins trois ans.

Une exonération cumulative

Pour rappel, des exonérations et abattements concernant les dons au sein de la famille existent déjà dans le dispositif fiscal français. 

Au titre du don de somme d’argent, le donateur bénéficie d’une exonération de droits de mutation plafonnée à 31 865 €, sous conditions d’âge. Elle est cumulable avec l’abattement personnel du donateur, au titre de la donation simple, variant en fonction du lien de parenté : fixé à 100 000 € par parent et par enfant, à 31 865 € par petit-enfant ou encore à 5 310 € par arrière-petit-enfant… Ainsi, si le donateur fait un don de somme d’argent à l’un de ses enfants, il peut exclure jusqu’à 131 865 € de son solde taxable. Ces avantages peuvent d’ailleurs être renouvelés tous les quinze ans. Grâce à la nouvelle mesure qui vient d’être adoptée, il peut désormais ajouter à cela 100 000 € s’il répond à toutes les conditions et s’il réalise le don avant juillet 2021. 

 

EZ

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Legaltech : Création d’une plateforme de M&A

Legaltech : Création d’une plateforme de M&A

La société Collaboration Capital lance Transactions, une plateforme dédiée à l’identification automatisée des contreparties recherchées.

Le Conseil national des barreaux lance Avoventes.fr

Le Conseil national des barreaux lance Avoventes.fr

Le Conseil national des barreaux met en ligne une plateforme d’annonces de ventes aux enchères publiques immobilières, s’adressant aussi bien aux avoc...

Nemrod Avocat, la structure des secteurs de la défense et de la sécurité

Nemrod Avocat, la structure des secteurs de la défense et de la sécurité

Après plus de dix ans d’exercice au sein de cabinets internationaux, Maxime Molkhou lance sa propre structure, Nemrod Avocat, axée sur un positionneme...

Wolters Kluwer s’associe à Della

Wolters Kluwer s’associe à Della

Wolters Kluwer annonce son partenariat avec Della, une legaltech spécialisée dans l’analyse de contrats basée sur l’intelligence artificielle pour les...

G. Nemes (Patrimmofi) : "Nous préservons notre indépendance capitalistique mais l’avenir demeure très ouvert"

G. Nemes (Patrimmofi) : "Nous préservons notre indépendance capitalistique mais l’avenir demeure trè...

Le marché des CGP est en pleine consolidation. Patrimmofi, groupe issu du spin off d’avec Primonial en 2016, sait en tirer le meilleur en conjuguant c...

J. Seraqui (CNCGP) : "Il y a un fossé entre les souhaits des pouvoirs publics et ceux des épargnants"

J. Seraqui (CNCGP) : "Il y a un fossé entre les souhaits des pouvoirs publics et ceux des épargnants...

Julien Seraqui, président de la CNCGP, fait ses propositions pour favoriser la transition énergétique et la relance économique.

Le CSA lance l’Observatoire de la haine en ligne

Le CSA lance l’Observatoire de la haine en ligne

Le régulateur de l’audiovisuel met en place un organe chargé de quantifier, de favoriser le partage d’information et d'améliorer la compréhension de l...

DocuSign lance sa solution de paiement

DocuSign lance sa solution de paiement

Le spécialiste de la signature électronique crée une nouvelle solution de dématérialisation complète permettant la signature et le paiement rapide sur...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message