SoftBank : une IPO très médiatique à 23,5 MD$

Essentiellement destinée aux épargnants privés, l’introduction en Bourse de la division « mobile » du géant de la tech a fait l’objet de nombreuses publicités sur le territoire nippon.
Masayoshi Son, patron et fondateur de SoftBank.

Essentiellement destinée aux épargnants privés, l’introduction en Bourse de la division « mobile » du géant de la tech a fait l’objet de nombreuses publicités sur le territoire nippon.

La politique de forte médiatisation engagée par le groupe japonais SoftBank lors de l’introduction en Bourse de sa filiale dédiée aux télécommunications aura porté ses fruits : avec 23,5 milliards de dollars levés, il s’agit de la deuxième plus grosse IPO de l’histoire de la finance mondiale (juste derrière l’e-commerçant chinois Alibaba et ses 25 milliards). En effet, préalablement à leur cotation sur le Tokyo Stock Exchange, la levée de capitaux de la division « mobile » de SoftBank a fait l’objet de nombreuses publicités sur le territoire nippon. Des spots promotionnels télévisés aux réductions de factures en magasin de produits électroniques, Masayoshi Son avait mis le paquet pour séduire les petits porteurs japonais. Logique, 90 % de l’opération était destinée au grand public. Le patron et fondateur de l’entreprise conservera environ 66,5 % de la société désormais cotée.

SoftBank, la tech d’abord

En ce qui concerne les institutionnels et les banques, l’engouement suscité par l’opération a été bien plus timide. Ils redoutent notamment que cette IPO soit faite dans l’intérêt premier de la holding SoftBank, qui se rêve en leader mondial de l’investissement dans les secteurs technologiques. Preuve en est la récente création du Vision Fund entre Masa Son et le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane. C’est d’ores et déjà la plus grosse structure de prises de participations dans le numérique au monde avec 100 milliards de dollars de liquidités. SoftBank est ainsi actionnaire, en propre ou par l’intermédiaire de ce super-fonds, de groupes tels que Uber, WeWork, Sprint ou Alibaba. Après quelques jours d’échange, les doutes se sont matérialisés en Bourse puisque l’action de la division télécom a perdu 15 points et plusieurs milliards de capitalisation.  

 

FS


Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pascal Faure (INPI) : "Avec la loi Pacte, nous avons franchi un cap"

Pascal Faure (INPI) : "Avec la loi Pacte, nous avons franchi un cap"

Ancien directeur général des entreprises (DGE) à Bercy, Pascal Faure a participé activement à la rédaction de la deuxième partie de la loi Pacte qui s...

"Qui veut être mon associé ?", l’accélérateur de start-up

"Qui veut être mon associé ?", l’accélérateur de start-up

Avec son programme diffusé en prime time chaque mardi, M6 a réalisé la bonne opération de ce début d’année à la télévision. Surfant sur la vague de l’...

Mirovia : une alliance d’agences marketing et de communication pour le secteur juridique mondial

Mirovia : une alliance d’agences marketing et de communication pour le secteur juridique mondial

Depuis le 20 février 2020, Mirovia voit le jour sous l’impulsion de quatre agences de communication européennes, dont Eliott & Markus, afin de pro...

Fiscalité internationale, l'Europe maintient la pression

Fiscalité internationale, l'Europe maintient la pression

Les ministres des Finances français, italien, allemand et espagnol ont conjointement exprimé leur détermination à réformer la fiscalité internationale...

La première « Deep Tech Week » arrive à Paris du 9 au 15 mars 2020

La première « Deep Tech Week » arrive à Paris du 9 au 15 mars 2020

La Deep Tech Week, qui se tiendra à Paris du 9 mars au 15 mars accueillera les plus grands acteurs des technologies émergentes.

C.Prudhomme (ASO) : "Le Tour de France, c’est de la ferveur, de l’enthousiasme"

C.Prudhomme (ASO) : "Le Tour de France, c’est de la ferveur, de l’enthousiasme"

Le Tour de France tient une place à part dans le patrimoine du pays. En raison notamment de l’engouement populaire qu’il suscite, son rôle dépasse le...

Entre le fisc et Facebook, un contentieux à 9 milliards de dollars

Entre le fisc et Facebook, un contentieux à 9 milliards de dollars

Réunies devant une juridiction de San Francisco, les deux parties s’opposent sur une vieille affaire de prix de transfert datant de 2010. Au-delà du m...

Twitter s’offre la start-up Chroma Labs

Twitter s’offre la start-up Chroma Labs

Twitter a annoncé l’acquisition de la start-up spécialisée dans la conception d’outils d’édition photo et vidéo à destination des réseaux sociaux. Un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message