Société Générale mobilise 3 Mds€ supplémentaires pour financer le Grand Paris

Après avoir déjà investi 2,5 milliards d’euros depuis 2018 dans le financement du Grand Paris, Société Générale persiste et signe avec une nouvelle enveloppe de 3 milliards d’euros à distribuer d’ici les Jeux Olympiques en 2024. Explications avec Eric Groven, sponsor du Grand Paris pour le groupe bancaire.

Après avoir déjà investi 2,5 milliards d’euros depuis 2018 dans le financement du Grand Paris, Société Générale persiste et signe avec une nouvelle enveloppe de 3 milliards d’euros à distribuer d’ici les Jeux Olympiques en 2024. Explications avec Eric Groven, sponsor du Grand Paris pour le groupe bancaire.

"Être au cœur du Grand Paris, à la fois un grand projet d’infrastructures et un magnifique moteur de croissance, s’inscrit pleinement dans l’ADN de Société Générale". Joignant les actes à la parole, Eric Groven, sponsor du Grand Paris pour Société Générale et directeur immobilier de la banque de détail France, a annoncé la mobilisation d’un nouveau financement pour le projet du Grand Paris. Ce sont ainsi 3 milliards d’euros qui seront mobilisés d’ici à 2024. La première enveloppe de 2,5 milliards d’euros débloquée en 2018 a quant à elle été intégralement distribuée.

Un solide track-record


"Nous avons consacré 800 millions d’euros à l’économie publique, 1,6 milliard d’euros à la construction et à la promotion, et 100 millions d’euros aux financements spécialisés dans le cadre de notre première enveloppe", détaille Eric Groven. Outre la participation aux émissions d’obligations vertes réalisées par la Société du Grand Paris afin de financer la réalisation du Grand Paris Express, Société Générale a notamment accordé un emprunt vert de 30 millions d’euros au Syctom pour la réalisation d’un nouveau centre de tri de déchets ménagers à Paris 17e et a contribué au placement de 500 millions d’euros d’obligations par In’Li en vue de la réalisation de 80 000 nouveaux logements intermédiaires d’ici 10 ans.

Concernant la promotion immobilière et la construction, Eric Groven rappelle que Sogeprom est engagée comme maître d’ouvrage sur plusieurs projets dont certains issus de la première édition du concours "Inventons la Métropole du Grand Paris". En parallèle, LaVilleE+, filiale de Société Générale dédiée au conseil stratégique urbain, est notamment intervenue pour la ville d’Ivry-sur-Seine dans le cadre d’une concertation publique pour un projet d’immobilier durable dans la ZAC Gagarine-Truillot.

Enfin, le groupe a accordé des crédits-baux pour deux tunneliers pour le GIE Matériel Grand Paris (Razel et Eiffage) destinés au chantier de la ligne 15 pour un montant total de 29 millions d’euros dans le cadre des financements spécialisés. Il a également participé au financement du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie situé sur le plateau de Saclay dans le cadre du contrat de partenariat entre le groupement mené par Bouygues et l’Université de Paris Sud pour la conception-réalisation-maintenance-financement du projet.

Forte de ce track-record, Société Générale entend poursuivre sur cette voie pour déployer 3 milliards d’euros supplémentaires d’ici la tenue des Jeux Olympiques.

"Construire la métropole de demain" comme leitmotiv


"Cette nouvelle enveloppe de crédits bancaires dans le Grand Paris illustre parfaitement les engagements environnementaux et sociétaux de notre groupe, et sa volonté de participer à la naissance d’une métropole performante, moins consommatrice d’énergie et répondant aux objectifs de transition écologique et du bien vivre ensemble", avance Eric Groven. Chaque projet financé devra ainsi avoir un impact social et/ou environnemental positif. La grille d’analyse variera selon les spécificités de chaque sujet mais elle s’appuiera sur un socle immuable : les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies.  

Autre orientation affichée par Eric Groven, l’enveloppe de 3 milliards d’euros devrait soutenir le plan de relance du gouvernement en alimentant les entreprises qui ont besoin de financement. "Et la part des crédits bancaires fléchés vers la rénovation et la réhabilitation des bâtiments sera de plus en plus importante, en ligne avec les ambitions du gouvernement sur le sujet", ajoute le sponsor du Grand Paris pour Société Générale.

Rendez-vous a d’ores et déjà été fixé en 2024 pour faire le point sur les projets qui auront été financés par le groupe au cours de la période et probablement découvrir la nouvelle enveloppe à déployer, l'achèvement du Grand Paris n'étant pas programmé avant 2030 au mieux.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 18 janvier 2021

La veille urbaine du 18 janvier 2021

EQT qui cède l’immeuble Trideca à Batipart, Amandine Dumont, Stéphanie Fauré et Catherine Rondot qui rejoignent Upside Partners, l'annonce des lauréat...

La veille urbaine du 15 janvier 2021

La veille urbaine du 15 janvier 2021

Real I.S. qui s’offre le Grand Large à Marseille pour 70 M€, Mata Capital qui signe quatre Monoprix en Île-de-France pour 117 M€, Réalités qui devient...

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

Peut-on encore se dispenser d’un permis d’aménager ou d’une déclaration préalable pour diviser un terrain en vue d’une opération immobilière important...

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre activité de MOD et les CPI"

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre act...

Alors qu’Altarea Entreprise se positionne comme le premier promoteur de bureaux en France, son président Adrien Blanc partage les premiers enseignemen...

La veille urbaine du 14 janvier 2021

La veille urbaine du 14 janvier 2021

Le dépôt du permis de construire modificatif de la future Gare du Nord, LBO France et CDC Investissement Immobilier qui acquièrent Network II à Bagneu...

La veille urbaine du 13 janvier 2021

La veille urbaine du 13 janvier 2021

Baytree qui va développer une plateforme logistique de 60 000 m² à Salbris, SFL qui cède le 112 Wagram à Aviva Investors pour 120 M€, la Banque des Te...

La veille urbaine du 12 janvier 2021

La veille urbaine du 12 janvier 2021

WeWork qui ouvre deux nouveaux espaces à Paris, Gautier Beurnier qui prend la présidence de CBRE Global Investors France, Rodolphe de Malet qui rejoin...

La veille urbaine du 11 janvier 2021

La veille urbaine du 11 janvier 2021

Icade qui réalise une émission obligataire de 600 M€, Etienne Wicker qui prend la direction générale de MyShareCompany, le nouveau projet de productio...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte