Société Générale mobilise 3 Mds€ supplémentaires pour financer le Grand Paris

Après avoir déjà investi 2,5 milliards d’euros depuis 2018 dans le financement du Grand Paris, Société Générale persiste et signe avec une nouvelle enveloppe de 3 milliards d’euros à distribuer d’ici les Jeux Olympiques en 2024. Explications avec Eric Groven, sponsor du Grand Paris pour le groupe bancaire.

Après avoir déjà investi 2,5 milliards d’euros depuis 2018 dans le financement du Grand Paris, Société Générale persiste et signe avec une nouvelle enveloppe de 3 milliards d’euros à distribuer d’ici les Jeux Olympiques en 2024. Explications avec Eric Groven, sponsor du Grand Paris pour le groupe bancaire.

"Être au cœur du Grand Paris, à la fois un grand projet d’infrastructures et un magnifique moteur de croissance, s’inscrit pleinement dans l’ADN de Société Générale". Joignant les actes à la parole, Eric Groven, sponsor du Grand Paris pour Société Générale et directeur immobilier de la banque de détail France, a annoncé la mobilisation d’un nouveau financement pour le projet du Grand Paris. Ce sont ainsi 3 milliards d’euros qui seront mobilisés d’ici à 2024. La première enveloppe de 2,5 milliards d’euros débloquée en 2018 a quant à elle été intégralement distribuée.

Un solide track-record


"Nous avons consacré 800 millions d’euros à l’économie publique, 1,6 milliard d’euros à la construction et à la promotion, et 100 millions d’euros aux financements spécialisés dans le cadre de notre première enveloppe", détaille Eric Groven. Outre la participation aux émissions d’obligations vertes réalisées par la Société du Grand Paris afin de financer la réalisation du Grand Paris Express, Société Générale a notamment accordé un emprunt vert de 30 millions d’euros au Syctom pour la réalisation d’un nouveau centre de tri de déchets ménagers à Paris 17e et a contribué au placement de 500 millions d’euros d’obligations par In’Li en vue de la réalisation de 80 000 nouveaux logements intermédiaires d’ici 10 ans.

Concernant la promotion immobilière et la construction, Eric Groven rappelle que Sogeprom est engagée comme maître d’ouvrage sur plusieurs projets dont certains issus de la première édition du concours "Inventons la Métropole du Grand Paris". En parallèle, LaVilleE+, filiale de Société Générale dédiée au conseil stratégique urbain, est notamment intervenue pour la ville d’Ivry-sur-Seine dans le cadre d’une concertation publique pour un projet d’immobilier durable dans la ZAC Gagarine-Truillot.

Enfin, le groupe a accordé des crédits-baux pour deux tunneliers pour le GIE Matériel Grand Paris (Razel et Eiffage) destinés au chantier de la ligne 15 pour un montant total de 29 millions d’euros dans le cadre des financements spécialisés. Il a également participé au financement du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie situé sur le plateau de Saclay dans le cadre du contrat de partenariat entre le groupement mené par Bouygues et l’Université de Paris Sud pour la conception-réalisation-maintenance-financement du projet.

Forte de ce track-record, Société Générale entend poursuivre sur cette voie pour déployer 3 milliards d’euros supplémentaires d’ici la tenue des Jeux Olympiques.

"Construire la métropole de demain" comme leitmotiv


"Cette nouvelle enveloppe de crédits bancaires dans le Grand Paris illustre parfaitement les engagements environnementaux et sociétaux de notre groupe, et sa volonté de participer à la naissance d’une métropole performante, moins consommatrice d’énergie et répondant aux objectifs de transition écologique et du bien vivre ensemble", avance Eric Groven. Chaque projet financé devra ainsi avoir un impact social et/ou environnemental positif. La grille d’analyse variera selon les spécificités de chaque sujet mais elle s’appuiera sur un socle immuable : les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies.  

Autre orientation affichée par Eric Groven, l’enveloppe de 3 milliards d’euros devrait soutenir le plan de relance du gouvernement en alimentant les entreprises qui ont besoin de financement. "Et la part des crédits bancaires fléchés vers la rénovation et la réhabilitation des bâtiments sera de plus en plus importante, en ligne avec les ambitions du gouvernement sur le sujet", ajoute le sponsor du Grand Paris pour Société Générale.

Rendez-vous a d’ores et déjà été fixé en 2024 pour faire le point sur les projets qui auront été financés par le groupe au cours de la période et probablement découvrir la nouvelle enveloppe à déployer, l'achèvement du Grand Paris n'étant pas programmé avant 2030 au mieux.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 30 septembre 2020

La veille urbaine du 30 septembre 2020

Fifth Wall qui lance son fonds dédié aux proptechs en Europe, Rita-Rose Gagné nommée CEO d’Hammerson… Décideurs vous propose une synthèse des actualit...

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Incapables de se fournir en pièces détachées et composants divers, des chantiers solaires et éoliens ont été considérablement ralentis partout dans le...

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

Le Siec a récemment confirmé la tenue de son édition 2020 les 14 et 15 octobre prochains dans le Pavillon 4 du Parc des Expositions de la Porte de Ver...

La veille urbaine du 29 septembre 2020

La veille urbaine du 29 septembre 2020

BNP Paribas REIM qui signe une plateforme logistique de 23 000 m² à Carquefou, Pierre-Yves Guice nommé directeur général de l’établissement public Par...

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Déployer des technologies à l’échelle planétaire pour modifier la composition de notre atmosphère ou la météo, afin d’empêcher un cataclysme climatiqu...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

La veille urbaine du 28 septembre 2020

La veille urbaine du 28 septembre 2020

Sofidy qui acquiert un immeuble de 20 500 m² à Amsterdam, CDC Habitat qui crée une foncière dédiée à l’immobilier médico-social, le budget "vert" du g...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message