SmartRH BI et SmartCare, les solutions de BI dédiées aux Ressources Humaines

En 2015, 28 % des décideurs interrogés par Markess déclarent utiliser au moins une solution en mode SaaS dans les domaines du reporting social. En effet, une forte demande de la part des sociétés 
est apparue en termes d’outil de pilotage social et de reporting RH.

© DR

En 2015, 28 % des décideurs interrogés par Markess déclarent utiliser au moins une solution en mode SaaS dans les domaines du reporting social. En effet, une forte demande de la part des sociétés est apparue en termes d’outil de pilotage social et de reporting RH.

Par Adrien Fachon

C'est pour répondre à ce besoin que Cegedim SRH a lancé fin 2017 SmartRH BI, offre « clé en main » de reporting et de pilotage RH avec les indicateurs essentiels.

Cette application web permet un déploiement auprès de la DRH, des top managers, du contrôle de gestion sociale… et met à disposition des graphiques dynamiques et interactifs permettant une analyse pratique des résultats. Ces graphiques sont constitués à partir de groupes d’indicateurs RH : les effectifs du groupe (parité hommes/femmes, ancienneté), les mouvements des salariés (entrées, sorties, turnover), les heures (travaillées, supplémentaires, etc.), ma rémunération (par statut, brut fiscal, évolution masse salariale) ainsi que l’absentéisme (congés, maladies, etc.). Ces mêmes indicateurs sont croisés avec différents axes d’analyse tels que l’organisation, les caractéristiques des salariés, les contrats, et les périodes de l’année. On obtient alors un reporting créé en toute autonomie, qu’il est possible d’exporter hors de l’outil.


L’analyse obtenue offre une véritable source d’information aux DRH qui peuvent ainsi prendre « la météo sociale » de leur société en temps réel et orienter leurs décisions stratégiques et planification à long terme.
La navigation de SmartRH BI a été conçue pour être intuitive, et la prise en main, immédiate.
Concernant la mise en œuvre, Cegedim SRH permet à ses clients d’essayer librement cette nouvelle solution pendant un mois avant de décider ou non d’y adhérer pleinement. Suite à cela, il sera possible de procéder éventuellement à un ajout de fonctionnalités personnalisées.


En phase avec le pilotage social et dans la continuité de ses activités historiques, Cegedim SRH a également créé SmartCare, une offre à destination des DRH, top managers… en embarquant les sujets de la santé au travail.
Cette solution de business intelligence met à disposition des indicateurs avancés de pilotage de la santé au travail. Grâce à la synergie des métiers paie et santé de Cegedim, Smart Care propose un traitement multisource de la donnée sociale.
Il s’agit là d’un mix des données RH du client (typologie des arrêts, calcul de l’absentéisme ainsi que l’ancienneté), et des données de consommation de soins anonymisées, construites à partir des données des médecins du panel Rx Data (pathologie, coûts de soins…). 
Le traitement statistique des données apparaît sur un dashboard dynamique et d’usage instinctif. Il en résulte un reporting personnalisé permettant de développer des actions de prévention proactives répondant aux enjeux de performance sociale et financière : maintenir l’engagement des salariés, retenir les talents et conserver la performance des collaborateurs. Les décisionnaires ont la possibilité de cibler leurs investissements de prévention tout en réduisant les coûts (rationalisation du budget d’assurance au plus près du risque), et de renforcer la marque employeur ainsi que les leviers de RSE.


Smart Care répond donc aux besoins d’études personnalisées en dépassant les apports institutionnels (Anact/CNAMTS/INRS/Dares) ou ceux des courtiers/assureurs (souvent statiques ou orientés risques). 
Grâce à SmartRH BI et SmartCare, les clients de Cegedim SRH obtiennent une meilleure connaissance de leurs salariés. Plus de tableaux Excel au nombre infini de lignes, plus de doublons ou d’oublis d’informations : les solutions de business intelligence de Cegedim procurent elles-mêmes les reporting demandés. Simplicité, gain de temps et informations sont au rendez-vous. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Loi Pacte et droit des sociétés : révolution ou coup marketing ?

Loi Pacte et droit des sociétés : révolution ou coup marketing ?

Conçue comme le « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises », la loi Pacte votée le 22 mai 2019 promettait de modifier en...

Guerre spatiale : la France passe à l’offensive

Guerre spatiale : la France passe à l’offensive

Le président de la République a présenté le 13 juillet la stratégie de défense spatiale de la France. Elle passe par un investissement de 3,6 milliard...

Taxe Gafa adoptée : la France fait fi des menaces américaines

Taxe Gafa adoptée : la France fait fi des menaces américaines

Les géants du Net sont prévenus : il faudra désormais compter sur la taxe Gafa en France. Malgré le ton menaçant de Donald Trump, le texte a été voté...

Christine Lagarde à la BCE : tout pour la cohésion de l’euro

Christine Lagarde à la BCE : tout pour la cohésion de l’euro

Comment les acteurs de la finance accueillent-ils la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE ? Florent Delorme, Directeur clientèle instit...

Sonepar vs AFA, retour sur la fin de la procédure

Sonepar vs AFA, retour sur la fin de la procédure

Près d'une semaine après le blanchiment de son groupe, le secrétaire général de Sonepar, Olivier Catherine, revient sur la situation.

Rapport Gauvin : entre promesses et principe de réalité

Rapport Gauvin : entre promesses et principe de réalité

Le député LREM Raphaël Gauvain a débattu, sur invitation de l’École de formation des barreaux, avec les représentants des juristes d’entreprise (AFJE...

S. Vidal (Primonial) : "Nous devrions accueillir un nouvel actionnaire aux cotés de Bridgepoint"

S. Vidal (Primonial) : "Nous devrions accueillir un nouvel actionnaire aux cotés de Bridgepoint"

Détenu depuis 2017 par le fonds d'investissement Bridgepoint, Primonial a fait récemment l'objet de nombreuses rumeurs concernant un changement d'acti...

Le futur visage du quartier Maine-Montparnasse se précise

Le futur visage du quartier Maine-Montparnasse se précise

Le groupement emmené par l’agence Rogers Stirk Harbour + Partners a été désigné lauréat de la grande consultation d’urbanisme pour réaménager le quart...

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message