Siemens Alstom : et l’« Airbus du ferroviaire » fut !

Après de longues années de tergiversations, les groupes français et allemand ont finalement trouvé un accord pour la réunion de leurs activités dans les transports. La nouvelle structure pèsera plus de 15 MD€ de revenus.

Après de longues années de tergiversations, les groupes français et allemand ont finalement trouvé un accord pour la réunion de leurs activités dans les transports. La nouvelle structure pèsera plus de 15 MD€ de revenus.

Comme nous vous l’annoncions, le match opposant le tricolore Alstom et le canadien Bombardier pour la reprise des activités de Siemens dans le transport ferroviaire (matériel roulant et signalisation) se trouvait dans les arrêts de jeu et à la fin… ce sont les français qui gagnent ! Mais que remportent-ils exactement ? Si l’opposition crie au scandale, Xavier Bertrand confiant notamment qu’on ne « construit pas un champion européen mais un champion allemand », la conséquence directe de cette opération est la création d’un géant du transport ferroviaire générant 15,3 milliards d’euros de revenus et 1,3 milliard de résultat d’exploitation. De plus, des synergies annuelles de l’ordre de 470 millions d’euros sont attendues quatre ans après la conclusion du rachat, de quoi ravir les actionnaires… Seulement, c’est ici que le bât blesse : Siemens Alstom (le nom du nouveau groupe), s’il pourra désormais se frotter aux ambitions globales du chinois CRRC, deviendra propriété allemande puisque Siemens en contrôlera au moins 50 %. L’État français, actionnaire de référence, n’a pas en effet souhaité exercer son option d’achat sur les titres détenus par Bouygues. En revanche, il a tenu à obtenir plusieurs garanties dont le maintien du siège social à Paris, des emplois en France et d’Henri Poupart-Lafarge en tant que P-DG de l’ensemble. Alstom n’est plus français, mais s’il est plus fort, tout le monde ne s’en portera que mieux !

 

Conseil juridique Bouygues : Darrois Villey Maillot Brochier

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

Les deux hommes d’affaires s’allient à l’entrepreneur Moez-Alexandre Zouari pour créer un spécialiste de la consommation responsable en France et en E...

S&P Global réalise l’une des plus importantes fusions de l’année avec l’acquisition de IHS Markit

S&P Global réalise l’une des plus importantes fusions de l’année avec l’acquisition de IHS Markit

Le groupe américain S&P Global, fournisseur de données financières, annonce ce lundi 30 novembre l’acquisition de son concurrent britannique, IHS...

Benoît Pédoussaut : "Un bon Codir de transformation doit respecter la règle des trois tiers"

Benoît Pédoussaut : "Un bon Codir de transformation doit respecter la règle des trois tiers"

Directeur du développement stratégique du groupe Sonepar, Benoît Pédoussaut n’en est pas à sa première transformation d’entreprise. Il revient sur son...

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

Chloé Pruvot, directrice des investissements du groupe Apicil, regrette l’absence d’un référentiel commun à l’investissement socialement responsable e...

G. Pepy : "Nous sommes sur le pont pour soutenir les entreprises victimes de la crise"

G. Pepy : "Nous sommes sur le pont pour soutenir les entreprises victimes de la crise"

Depuis le début de la crise sanitaire, le réseau Initiative France accompagne les entreprises pour traverser cette période inédite. Son président, Gu...

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investissements IT"

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investisse...

Nommé début 2020 directeur général du groupe Econocom en charge de l’ensemble des activités en France, Laurent Roudil revient sur l’impact de la crise...

Laurent Musy (Terreal) : "L’industrie et les sociétés comme les nôtres font partie de la solution"

Laurent Musy (Terreal) : "L’industrie et les sociétés comme les nôtres font partie de la solution"

Président directeur général de Terreal, acteur de référence des matériaux de construction en terre cuite, Laurent Musy a porté de grandes transformati...

Distribution de fonds : transformation technologique et simplification  des échanges

Distribution de fonds : transformation technologique et simplification des échanges

À l’ère la digitalisation de la chaîne de valeur, les fintechs offrent à l'industrie de la gestion d'actifs de nouveaux moyens pour piloter la distrib...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte