Showroomprivé lève 40 M€ pour devenir rentable

L’e-commerçant français souhaite redresser la barre grâce à l’internalisation de sa logistique et le rachat intégral de Beautéprivée.
Thierry Petit et David Dayan.

L’e-commerçant français souhaite redresser la barre grâce à l’internalisation de sa logistique et le rachat intégral de Beautéprivée.

La concurrence est rude sur le marché de la vente en ligne de produits et accessoires à prix cassés issus du déstockage de grandes marques, et Showroomprivé l’apprend à ses dépens. Pour reprendre une bonne bouffée d’air, l’e-commerçant français procède à une augmentation de capital de 40 millions d’euros sur Euronext. Affichant une décote de 25 % par rapport au cours actuel du titre, elle est souscrite par le duo d’actionnaires fondateurs, Thierry Petit et David Dayan, et surtout par Carrefour qui avait acquis une participation minoritaire de 17 % dans les mains de Conforama pour 79 millions d’euros en début d’année. Tout le monde garde bon espoir quant à la relance du groupe. Dans le vert côté chiffre d’affaires avec 21 % de croissance annuelle à 655 millions d’euros en 2016, Showroomprivé affiche cependant une perte nette de 5,2 millions d’euros lors du dernier exercice. Et la prochaine publication des résultats annuels pourrait décevoir davantage encore. À court terme, le concurrent de Vente-privée en France compte racheter 40 % des parts de Beautéprivée pour en prendre le contrôle intégral. Il pourrait lui en coûter 25 millions d’euros. L’internalisation de la logistique est aussi à l’ordre du jour et devrait lui permettre de dégager plusieurs millions d’euros d’Ebitda à l'horizon 2020.     

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Franchise Expo s’installe à Versailles

Franchise Expo s’installe à Versailles

Le Salon Franchise Expo se tient du 17 au 20 mars 2019 porte de Versailles. L’occasion pour les investisseurs, créateurs d’entreprises et commerçants...

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Ancienne avocate au barreau de Paris et spécialiste du règlement des litiges pour les entreprises, Sophie Henry est déléguée générale du CMAP depuis 2...

Le M&A tire les performances de Lazard

Le M&A tire les performances de Lazard

Malgré une année difficile sur les marchés de la gestion d’actifs, la banque d’affaires garde le sourire grâce aux opérations de fusions-acquisitions....

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie  des universités doit s'inscrire dans une approche économique globale »

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie des universités doit s'inscrire dans une approc...

Plusieurs universités françaises ont enclenché la dévolution de leur patrimoine immobilier, comme le prévoit la LRU. Successivement consultant « finan...

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Le groupe audiovisuel renforce son offre destinée à la jeunesse alors que Lagardère continue de réduire son exposition aux médias.

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Une acquisition à parité qui renforce les synergies au sein du groupe Globalise.

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

Les récents événements climatiques n’ont pas fait fondre que les glaciers de l'Antarctique. Les mauvais chiffres de la croissance allemande au second...

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Dans la cadre du projet d’OPA, les deux banques d’affaires sont attaquées au civil par la Scor. Et c’est une autre banque, Credit Suisse, qui a alimen...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message