Serge Pelletier fonde Rescue Avocats

EXCLU DECIDEURS. Son nom parle de lui-même : Rescue Avocats est une boutique de spécialistes de la restructuration de dettes et d’entreprises. À sa tête, Serge Pelletier, l’ancien associé responsable de la matière chez Brunswick Avocats.

© Pascale D'AMORE

Serge Pelletier, Hélène Gilliot, Constance Verroust-Valliot et Sophie Dunet

EXCLU DECIDEURS. Son nom parle de lui-même : Rescue Avocats est une boutique de spécialistes de la restructuration de dettes et d’entreprises. À sa tête, Serge Pelletier, l’ancien associé responsable de la matière chez Brunswick Avocats.

C’est un avocat entrepreneur déjà connu sur le marché qui fonde son cabinet en ce début d’année. À 47 ans, Serge Pelletier quitte la maison dans laquelle il exerçait depuis douze ans pour créer sa propre boutique, Rescue Avocats. Celui qui dirigeait la pratique restructuring de Brunswick depuis 2010 (après être entré au cabinet en 2006) est l’un des rares avocats à dédier entièrement sa pratique à la restructuration de dettes, d’activité et d’entreprises. « Je travaille aux côtés des entreprises pour moitié de mon activité, précise-t-il, l’autre moitié étant dédiée aux repreneurs, aux créanciers et au contentieux. » C’est à présent en toute indépendance et délesté de conflits d’intérêts qu’il crée Rescue Avocats avec son équipe constituée chez Brunswick : Constance Verroust-Valliot, Hélène Gilliot et Sophie Dunet. La première est une ancienne des affaires spéciales de la Société générale. Elle a ainsi, durant quinze ans, travaillé à la renégociation des dettes des clients de la banque française. Elle a également exercé en tant que collaboratrice d’une étude d’administrateurs judiciaires. Hélène Gilliot, elle, travaille aux côtés de Serge Pelletier depuis le début de sa carrière il y a trois ans. Elle est formée aux activités immobilières de l’équipe (copropriétés en difficulté, baux commerciaux, saisies immobilières, responsabilités des professionnels, etc.). Sophie Dunet est leur assistance.

Tous les métiers du restructuring

Serge Pelletier s’est illustré par le passé sur plusieurs dossiers de restructuration de dettes comme celle de William Saurin fin 2017 mais aussi d’entreprises, comme la société éditrice de logiciels DxO Labs. Ce dernier exemple illustre sa manière de travailler : déjà aux côtés de la start-up en 2010 lors d’une procédure de sauvegarde ayant conduit à l’homologation d’un plan qui a été ensuite intégralement honoré avant son échéance grâce à une cession d’une partie de l’activité de l’entreprise, Serge Pelletier intervient de nouveau aux côtés de DxO en 2018, menacé de déposer le bilan. La société parvient à céder une branche déficitaire et à redéployer une suite de logiciels dormants alors que la période d’observation court toujours. Le plan de redressement est finalement homologué par le tribunal. « C’est lorsqu’un dirigeant m’appelle la veille d’une audience pour que je le rassure que je suis dans mon élément », explique Serge Pelletier, dont la vocation d’avocat spécialiste du sauvetage des entreprises est chevillée au corps.

L’homme fait partie de cette génération d’avocats plongés dans le droit des entreprises en difficulté dès leurs premières années d’exercice. Car, s’il a débuté dans une étude d’administrateurs judiciaires, il devient auditeur chez Arthur Andersen en 1999 et travaille aux côtés de Cédric Colaert (qui fondera ensuite Eight Advisory). Ce dernier le met sur le chemin de Jean-Dominique Daudier de Cassini. Il travaillera un an dans son cabinet, tout jeune diplômé de droit après un parcours universitaire réalisé durant ses débuts professionnels. Aujourd’hui, il est fier d’avoir exercé tous les métiers du restructuring (collaborateur d’administrateur judiciaire, auditeur et avocat) « excepté manager de transition », souligne-t-il, convaincu que son positionnement de niche est stratégique sur un marché restreint de spécialistes de la matière. « L’année 2019 serait celle du renouveau du restructuring, illustre l’avocat. Tous les indicateurs macroéconomiques sont au rouge. Si les taux d’intérêt augmentent, les sujets de renégociation de dettes pourront être résolus à l’aide des outils de restructuring. » Se référant tant aux économistes qu’à son intuition, l’avocat est investi dans une entreprise dont le nom a sonné, un beau matin, comme une évidence. Celui qui aurait pu capitaliser sur son patronyme, déjà connu sur le marché des avocats spécialistes de la matière, préfère construire une marque qui symbolise le haut niveau d’engagement qu’il s’impose dans ses dossiers.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D’Ornano+Co recrute un secrétaire général

D’Ornano+Co recrute un secrétaire général

D’Ornano+Co confie son secrétariat général à Jean Firôme, un spécialiste de l’organisation des entreprises qui accompagnera le développement du cabine...

Scor et Covéa signent un accord de paix

Scor et Covéa signent un accord de paix

En conflit depuis la tentative de rachat de Scor par Covéa en août 2018, les deux grands acteurs du secteur de l’assurance ont finalement signé un acc...

P. Sannino (CNHJ) : "L’Autorité de la concurrence a entendu nos inquiétudes, mais le compte n'y est pas" (2/2)

P. Sannino (CNHJ) : "L’Autorité de la concurrence a entendu nos inquiétudes, mais le compte n'y est...

Avec la fusion entre les commissaires-priseurs et les huissiers, la profession d’huissier de justice est en passe de connaître un renouveau. Dans le m...

Clyde & Co élit sa senior partner

Clyde & Co élit sa senior partner

À partir du 1er juillet, Carolena Gordon sera la nouvelle senior partner de Clyde & Co et rejoindra le conseil d’administration mondial de la firm...

Latham & Watkins attire un ancien de la Commission européenne

Latham & Watkins attire un ancien de la Commission européenne

Carles Esteva Mosso quitte sa fonction de directeur général adjoint au sein de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne pou...

Covéa renouvelle sa direction juridique

Covéa renouvelle sa direction juridique

Mariette Bormann prend la tête de la direction juridique du groupe d’assurance mutualiste français Covéa.

Novlaw Avocats se dote d’un quatrième associé

Novlaw Avocats se dote d’un quatrième associé

Bruno Guillier rejoint le cabinet pluridisciplinaire Novlaw Avocats dont il vient renforcer la pratique en droit public.

Deux nouveaux associés chez Hadengue Avocats

Deux nouveaux associés chez Hadengue Avocats

Arnaud Ginoux et Antoine Monteillet rejoignent Hadengue Avocats en qualité d’associés. Le cabinet d’affaires renforce ainsi ses compétences en droit d...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte