Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Brigad, la plateforme de professionnels indépendants de l’hôtellerie et de la restauration lève six millions d’euros pour son quatrième fundraising.

Brigad, la plateforme de professionnels indépendants de l’hôtellerie et de la restauration lève six millions d’euros pour son quatrième fundraising.

Brigad se donne les moyens de ses ambitions européennes avec ce tour de table à six millions d’euros mené par le fonds d’investissement Serena. Leap Ventures et Jérôme Caille participent également à cette levée de fonds qui sera la quatrième effectuée par cette start-up française depuis sa création en 2016. Avant cette opération, la société fondée par Florent Malbranche et Jean Lebrument avait déjà levé un total de 3,5 millions d’euros avec, parmi les investisseurs de la première heure, la participation d’Uber et 50 Partners Capital. Ce fundraising consolidera le déploiement de la plateforme dans l’Hexagone à travers une présence à Paris, Lyon, Lille, Bordeaux ou encore Nantes et Marseille. Dans le même temps, il financera l’expansion européenne de Brigad, avec notamment l’Espagne en ligne de mire. La start-up qui emploie actuellement cinquante personnes souhaite doubler ses équipes cette année. Deux data scientists ont déjà rejoint l’entreprise pour accélérer le matching entre les besoins des établissements et le profil des indépendants. Brigad annonce que, grâce aux outils prédictifs, le processus entièrement automatisé proposé par sa plateforme permet à 85 % des demandes émanant des entreprises d'être satisfaites en moins de cinq minutes.

Plateforme « durable »

La plateforme ne se contente pas simplement d’établir un lien que les agences d’intérim proposent déjà depuis longtemps dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. En voulant placer l’utilisateur au centre, Brigad propose un deal équitable à toutes les parties prenantes. Ainsi, la start-up répond au besoin de flexibilité des entreprises tout en garantissant des tarifs viables pour les indépendants. Brigad souhaite répondre en particulier aux besoins de garanties et de sûreté de ses brigaders. Aux intérimaires souvent mal couverts, la start-up propose une mutuelle pour les indépendants. Dans la même logique, Brigad se porte caution auprès des utilisateurs de la plateforme qui souhaitent accéder à un logement. Pour compléter l’arsenal destiné à donner aux indépendants les mêmes avantages que ceux dont bénéficient les salariés, la jeune pousse propose aussi des formations dispensées par des professionnels du secteur. Pour Florent Malbranche, CEO de Brigad, cette vision responsable fait la singularité de l’entreprise. Les résultats sont probants : 350 % de croissance entre 2017 et 2018 et plus de 400 missions réalisées chaque jour. Avec l’ambition de faire de sa plateforme un champion européen, Brigad va également étendre l’éventail des secteurs où elle opère au retail.

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DHC : la haute couture du recrutement juridique

DHC : la haute couture du recrutement juridique

Fondé en 2011, le cabinet de recrutement dédié aux métiers du droit, Dana Human Capital, tire son épingle du jeu grâce à l’expertise de son fondateur....

À la recherche de la paix économique

À la recherche de la paix économique

Le 14 mai dernier se tenait la première édition des Trophées de la paix économique, organisés par Grenoble École de Management (GEM), qui porte un mou...

Que fait-on avec des SI ?

Que fait-on avec des SI ?

" Il n’existe pas de solution technologique à des problèmes politiques " disait le professeur émérite et stratège britannique, Lawrence Freedman. A l’...

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

Avec le rachat de ses activités « énergie » par General Electric, Alstom a dû s’adapter à son nouveau statut d’entreprise dédiée au secteur des transp...

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 201...

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Comment transformer en profondeur le rapport des individus à l’économie ? En commençant par enseigner aux enfants les fondements d’un capitalisme réno...

Un programme unique en leadership  arrive en France

Un programme unique en leadership arrive en France

Après avoir connu un succès retentissant au Canada au cours des cinq dernières années, l’Institut de leadership s’associe avec Grenoble École de Manag...

Y. Masselot (CNB) : "Les innovations dans le secteur du nautisme dépendent de l’industrie automobile"

Y. Masselot (CNB) : "Les innovations dans le secteur du nautisme dépendent de l’industrie automobile...

Entré chez Construction Navale Bordeaux (CNB) en 1999, Yann Masselot vient de succéder à Dieter Gust en tant que directeur général de la filiale du gr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message