Seniors actifs : entre inquiétude et colère

D’après une enquête pour l’Union financière de France (UFF) réalisée par l’IFOP (prestataire spécialisé en étude de marché) les seniors actifs sont de plus en plus inquiets quant au montant de leur futures retraites. Les 50-65 ans estiment que leur pension ne leur permettra pas une retraite confortable et que leur patrimoine ne sera pas suffisant d’ici là pour compenser ce manque.

D’après une enquête pour l’Union financière de France (UFF) réalisée par l’IFOP (prestataire spécialisé en étude de marché) les seniors actifs sont de plus en plus inquiets quant au montant de leur futures retraites. Les 50-65 ans estiment que leur pension ne leur permettra pas une retraite confortable et que leur patrimoine ne sera pas suffisant d’ici là pour compenser ce manque.

Le montant moyen de la retraite en France s’élève à 1 376 euros brut par mois en 2017. Or les 50-65 ans interrogés déclarent que pour vivre une retraite confortable, cette dernière devrait être de 1 846 euros. Un écart considérable que 71 % des seniors actifs pointent du doigt : 50 % d’entre eux doute que leur pension suffise à leur offrir des conditions de retraite satisfaisante et 21 % en sont certains. Conséquences, alors que 38 % des seniors actifs auraient souhaité prendre leur retraite à 60 ans, seulement 12 % pense en être capable contre une majorité écrasante qui recule son âge de départ à environ 63,5 ans.

Petit patrimoine

Le patrimoine pourrait permettre à certains de compenser ce manque, pourtant 66 % des 50-65 ans ne pensent pas qu’il soit suffisant, ni qu’ils aient pris les dispositions financières nécessaires, afin de vivre leur retraite confortablement. De plus, la capacité d’épargne et le temps n’est pour 87 % d’entre eux pas suffisant pour cumuler la somme qui leur parait nécessaire à ce confort.

Le montant exacte de la pension de retraite est en réalité inconnu pour 45 % des seniors actifs, 48 % en ont une estimation et seulement 7 % connaissent son montant exact, des chiffres traduisant le manque de connaissances sur le sujet, de la part des plus concernés. Par conséquent, 62 % des seniors actifs ne pensent pas pouvoir vivre aussi bien que leurs parents au même âge à cause de facteurs tels que la maladie (30 %), la dépendance (26 %) ou le fait de ne plus pouvoir subvenir à ses besoins (23 %). Une inquiétude à laquelle s’ajoute une certaine colère de la part des 50-65 ans : une hausse de la CGS d’1,7 point appliquée, à partir d’un certain seuil, sur les retraites depuis le 1er janvier 2018. Résultat, un désaccord quant à la politique économique et fiscale du gouvernement pour 71 % d’entre eux, estimant qu’elle « ne va pas dans le bon sens ».

Morgane Al Mardini

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

La grande île caribéenne connaît une petite révolution dans le secteur des nouvelles technologies avec le déploiement d’un réseau 3G.

IKKS fait peau neuve

IKKS fait peau neuve

Lourdement endetté, le groupe de prêt-à-porter premium a dû restructurer son capital pour régler sa situation financière. Les créanciers ont accepté d...

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi a enfin mis un pied dans le secteur des maladies rares ! En rachetant la biotech américaine Biovertiv pour 11,6 milliards de dollars, Sanofi s’...

Safran décolle enfin avec Zodiac

Safran décolle enfin avec Zodiac

La patience de Safran a fini par payer. Huit ans auront été nécessaires pour que l’OPA amicale engagée sur Zodiac Aerospace aboutisse. Outre les quest...

EssilorLuxottica voit les choses en grand

EssilorLuxottica voit les choses en grand

Ils se sont dit oui. Depuis octobre, Essilor et Luxoticca font maison commune pour devenir leader mondial de l’optique. Au sein de la direction, la pa...

Idex souffle le froid et le chaud

Idex souffle le froid et le chaud

Valorisé près de 1,5 milliard d’euros à la suite d’un LBO tertiaire, l’opérateur intégré d’infrastructures énergétiques ambitionne de franchir la barr...

Goldman Sachs rentre dans le jeu de Voodoo pour 200 M$

Goldman Sachs rentre dans le jeu de Voodoo pour 200 M$

Les incursions de la banque de financement et d’investissement sur le segment des sociétés françaises en hypercroissance sont rares. C’est dire le pot...

Face à Apple, Microsoft défend ses valeurs

Face à Apple, Microsoft défend ses valeurs

Le 30 novembre dernier, Microsoft a brièvement dérobé à Apple la place de première capitalisation boursière mondiale. Un succès qui est le reflet de l...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message