Semi-conducteurs : le chinois Tsinghua rachète le français Linxens

Le fonds luxembourgeois CVC cède la pépite technologique tricolore contre un chèque de 2,2 milliards d'euros.

Le fonds luxembourgeois CVC cède la pépite technologique tricolore contre un chèque de 2,2 milliards d'euros.

Nouvelle page dans l'histoire de Linxens, l'expert tricolore des semi-conducteurs basé à Levallois-Perret. Détenu depuis 2015 par le fonds d'investissement luxembourgeois CVC, le groupe est cédé au chinois Tsinghua Unigroup contre un chèque de 2,2 milliards d'euros. Une valorisation à la hausse donc pour la société (500 M€ de CA) qui avait accueilli son dernier partenaire financier à hauteur de 1,5 milliard d'euros. Tsinghua, entreprise publique chinoise, est plutôt méconnue à l'étranger bien qu'elle poursuive sûrement sa mue en acteur global. Portant la volonté d'autonomisation du pays dans le secteur à forte valeur ajoutée des semi-conducteurs, Tsinghua a réalisé quelques opérations d'envergure ces derniers temps : prises de participation dans des fabricants taïwanais (Powertech, ChipMOS, Siliconware Precision Industries) mais aussi américains (15 % de Western Digital). Sa boulimie n'a pas toujours abouti puisque la tentative de rachat de l'américain Micron, spécialiste des mémoires électroniques, a été tuée dans l'oeuf, pour des raisons de sécurité nationale. Cette fois, l'offensive de Tsinghua sur la pépite française fabriquant des connecteurs pour les cartes SIM et les cartes de crédit ne devrait pas être retoquée par une quelconque autorité de régulation.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant les périodes de confinement"

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant le...

Dans un contexte de relance où dirigeants et investisseurs doivent composer avec les refinancements, les réorganisations et les reprises, le chemin es...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte