Secteur du jeu : création d’un super régulateur

L’ANJ, l’Autorité nationale des jeux compétente sur tous les segments du marché des jeux d’argent et de hasard, est opérationnelle depuis ce mardi 23 juin. Pour sa présidente Isabelle Falque-Pierrotin, elle ne doit pas être considérée comme le simple élargissement de l’Arjel, qui disparaît, mais comme un "projet nouveau qui nécessite de repenser la régulation. "

L’ANJ, l’Autorité nationale des jeux compétente sur tous les segments du marché des jeux d’argent et de hasard, est opérationnelle depuis ce mardi 23 juin. Pour sa présidente Isabelle Falque-Pierrotin, elle ne doit pas être considérée comme le simple élargissement de l’Arjel, qui disparaît, mais comme un "projet nouveau qui nécessite de repenser la régulation. "

Ce mardi 23 juin marque le lancement d’une autorité de régulation des jeux d’argent : l’ANJ. Présidé par Isabelle Falque-Pierrotin, ce nouveau régulateur mis en place par la loi Pacte et l’ordonnance du 2 octobre 2019 réformant la régulation des jeux d’argent est désormais compétente sur toutes les composantes du marché des jeux d’argent : les jeux en ligne, ceux de la Française des Jeux ou du PMU, les casinos et hippodromes notamment. Successeur de l’Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne), l’ANJ a pour mission de prévenir les excès chez les joueurs, de protéger les mineurs et de lutter contre les activités frauduleuses ou criminelles. Elle se doit également de veiller à l’équilibre entre les différentes filières de jeu et d’assurer l’intégrité des opérations de jeu.

Accompagnement et contrôle

Dans le cadre de l’exercice de ses missions, l’ANJ dispose de pouvoirs renforcés par rapport à son prédécesseur : elle peut non seulement exiger le retrait d’une communication commerciale qui comporte une incitation excessive de jeu mais également contrôler les différents opérateurs sous droits exclusifs en autorisant et en approuvant ou non leur programme de jeux ainsi que leur stratégie promotionnelle. 

Par ailleurs, alors que l’Arjel régulait 11 % du secteur des jeux d’argent et du hasard, l’ANJ en régule désormais 78 %. Ce pourcentage élevé est représentatif des moyens et modalités de régulation qui ont été mis en œuvre. L’autorité de régulation combine accompagnement, via la mise en place de deux cadres de référence portant sur la prévention et l’addiction au jeu, et contrôle, via la conformité aux législations et la mise en place de sanctions adaptées. Par la création de cette nouvelle autorité régulatrice, l’ancienne présidente de la Cnil "souhaite mettre en place une régulation qui combine accompagnement et contrôle dans le but de mieux servir et protéger les joueurs".

Massilva Saighi

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

Le document-cadre sur les programmes de conformité vient d’être mis à jour par l’Autorité de la concurrence. Le texte fournit aux entreprises et aux a...

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

En 2021, l’Autorité des marchés financiers a connu une forte hausse des valorisations et des entrées en Bourse et noté la montée en puissance de l’act...

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Le cabinet, spécialiste des sujets de conseil et contentieux des entreprises, élargit son offre de services avec l’arrivée d’une nouvelle associée. Ma...

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Quentin Renaud s’associe au sein du cabinet Squair. Habitué des dossiers de propriété littéraire et artistique, droit des marques et dessins et modèle...

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

La 67e édition de la Brussels Art Fair (Brafa), l’une des plus anciennes et prestigieuses foires d’art d’Europe, rassemblera 115 galeries du 19 au 26...

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Fahima Gasmi est nommée associée du cabinet Alerion. Elle y pilotera la pratique droit de l’environnement.

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

Charles-Antoine Joly, nouvel associé de DS Avocats, vient étoffer l’offre propriété intellectuelle, technologies numériques et data du cabinet.

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

Dans son rapport d’activité 2021 tout juste publié, l’Agence française anticorruption revient sur les chiffres clés à retenir pour la préparation du p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message