Se laisser surprendre par la croissance

La troisième édition de notre classement est une nouvelle fois riche en surprises et enseignements.

La troisième édition de notre classement est une nouvelle fois riche en surprises et enseignements.

Pourquoi vous proposer, pour la troisième année, un classement des 1 000 entreprises de croissance françaises et européennes ? Parce que nos économies sont en constante mutation et que les soubresauts boursiers et politiques, les grandes statistiques et les prévisions économiques ont tendance à faire oublier ce qui fonde la croissance : les entreprises, PME comme grands groupes internationaux.

Si s’intéresser aux entreprises de croissance françaises est dans notre ADN, nous n’avons pas voulu oublier l’Europe. À l’heure où le projet européen, le marché et la monnaie uniques sont remis en cause de toutes parts, ce classement illustre l’importance de l’ouverture à l’international et des liens commerciaux au sein du Vieux Continent. C’est d’ailleurs un choix qui préside au développement de la majorité des entreprises de notre palmarès.

Consolidation et injonction à la croissance

Quels enseignements tirer du millésime 2019 ? Tout d’abord seules 18 % des sociétés françaises du palmarès 2019 figuraient déjà dans celui de 2018. Au niveau européen, cette proportion tombe même à 1 %. Ce renouvellement est la preuve de la vitalité du tissu entrepreneurial français et européen. Revers de la médaille : pour survivre, les entreprises doivent croître à un rythme accéléré. Celles qui n’y parviennent pas décrochent voire disparaissent.

Autre explication à ce renouvellement : la vague de consolidations qui a déferlé sur l’Europe. L’heure est en effet à la croissance externe, du secteur pharmaceutique à celui de la tech. Les conditions financières en Europe s’y prêtent : les taux bas et la politique de la Banque centrale européenne ont facilité l’accès au crédit et boosté les acquisitions. Pour les entreprises, les opérations de M&A sont surtout la formule parfaite pour une croissance immédiate. Or de cette croissance dépend bien souvent la survie de ces sociétés.

Année après année se confirme enfin un dernier enseignement : la croissance ne réside pas toujours là où elle est attendue. Elle n’est pas l’apanage des start-up mais repose aussi sur la capacité d’industries parfois centenaires à s’emparer des enjeux du XXIe siècle.

Cécile Chevré

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Growth leaders 2019 : Les 1 000 leaders de la croissance France & Europe

Pour sa troisième édition, notre classement exclusif des 1000 entreprises de croissance en atteste : l’heure est à la fois au renouvellement et à la consolidation. Avec plus de 80 % de nouveaux entrants dans le palmarès français et 99 % dans sa version européenne, on assiste à l’émergence d’une nouvelle génération de success stories qui, pour la plupart, découlent d'une même stratégie : celle de l’ouverture à l’international et de la croissance externe. Décideurs s'est penché sur les entreprises et sur les hommes qui, derrière elles, portent la croissance en France et en Europe et construisent la réussite de demain.
Sommaire Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »
Le match : Paris vs Londres

Le match : Paris vs Londres

Brexit oblige, Paris et Londres sont plus que jamais en concurrence pour la place de première ville européenne,Tech, finance, fiscalité, immobilier…De...

Hollywood vs Bollywood : le match

Hollywood vs Bollywood : le match

Bollywood n'est plus destiné à jouer les seconds rôles et affiche ses ambitions. Jusqu'à faire peur à son grand frère américain ?

Hôtellerie : LVMH parie sur Belmond

Hôtellerie : LVMH parie sur Belmond

Le groupe français de luxe met la main sur la chaîne d’hôtels, de trains et de croisières d’exception pour près de 3 milliards d’euros.

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Le directeur commercial de France Rhum Clément & Spiribam, anime un portefeuille de marques éclectiques, témoignant d’un secteur qui maintient s...

Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »

Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »

Jean-Louis Mentior est responsable du classement INC 5000 qui existe en Europe depuis maintenant trois ans, ce qui fait de lui un excellent connaisseu...

Les 3Suisses dans le caddie de ShopInvest

Les 3Suisses dans le caddie de ShopInvest

Face à la concurrence d'Amazon, Zalando ou Asos, ShopInvest tente de réaliser un petit miracle : extraire des limbes les 3Suisses, le célèbre groupe f...

Cancer : Bristol-Myers rachète Celgene pour 74 milliards de dollars

Cancer : Bristol-Myers rachète Celgene pour 74 milliards de dollars

Les deux groupes pharmaceutiques américains joignent leurs forces pour prendre le leadership mondial des thérapies contre le cancer.

Fusions-acquisitions : l’année 2018 en trompe-l’œil

Fusions-acquisitions : l’année 2018 en trompe-l’œil

Selon Refinitiv, le M&A a enregistré sa troisième plus belle année depuis 1980. Cependant, les professionnels restent prudents pour 2019. La Franc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message