Scandale : Carlyle au secours de Taylor Swift?

La superstar américaine de la musique pop demande explicitement l’aide de l’investisseur Carlyle. Le fonds aurait financièrement soutenu le rachat de l’essentiel de son catalogue de chansons contre son gré.

La superstar américaine de la musique pop demande explicitement l’aide de l’investisseur Carlyle. Le fonds aurait financièrement soutenu le rachat de l’essentiel de son catalogue de chansons contre son gré.

Je demande notamment l’aide de The Carlyle Group qui a mis de l’argent afin que ma musique soit vendue à ces deux hommes”. Voilà les termes choisis par Taylor Swift ‒ suivie par plus de 200 millions de fans sur les réseaux ‒ pour tenter de sortir du conflit qui l’oppose à Ithaca Holdings, la société qui a repris en milieu d’année l’essentiel de son back catalogue, détenu jusque-là par Big Machine Records, pour une valeur de 300 millions de dollars (six albums sur sept certifiés disques multi-platines). Avec le soutien du fonds américain en tant que minoritaire donc! Taylor Swift reproche à Scott Borchetta, son ancien manager et fondateur de Big Machine Records, de s’être entendu avec Scooter Braun, patron d’Ithaca Holdings et ex-manager d’artistes comme Kanye West ou Ariana Grande, pour l’empêcher de mettre la main sur sa propre musique. Aujourd’hui, la superstar américaine de la pop va jusqu’à dénoncer une situation de “contrôle tyrannique” sur sa carrière. Pour le moment, Carlyle a refusé de commenter cette affaire.  

Les fonds surfent à nouveau sur l’industrie de la musique 

Si Carlyle se garde bien de voir son nom vilipendé sur la place publique ‒ cela n’a pas empêché plusieurs politiciens américains de sauter sur l’occasion pour critiquer le comportement des fonds d’investissement ‒, il est fort probable que le financier aux 200 milliards de dollars sous gestion n’ait pas à souffrir de l’issue de ce deal avec Taylor Swift. Au contraire, l’industrie de la musique a le vent en poupe, et tous les grands noms de la finance essayent de s’y frayer un chemin. Ainsi, TPG est actionnaire de Spotify, Blackstone a acheté deux maisons d’édition musicale ces dernières années, et Tencent a récemment valorisé Universal Music, le nouveau label de Taylor Swift, autour de 33 milliards de dollars. Après une panne sèche au début des années 2000, l’industrie de la musique a repris des couleurs grâce au développement mondial du streaming, et au succès des concerts et festivals auprès des nouvelles générations d’auditeurs. 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les recettes du succès de ManoMano

Les recettes du succès de ManoMano

Après une levée de fonds de 110 millions d’euros en 2019 puis de 125 millions l’année suivante, la start-up ManoMano, une marketplace spécialisée dans...

Alan, une nouvelle licorne française est née

Alan, une nouvelle licorne française est née

L’ascension fulgurante d’Alan se poursuit par un nouveau tour de table de 185 millions d’euros, mené par Coatue Management, Dragoneer et Exor aux côté...

Brut poursuit sa révolution médiatique avec BrutX

Brut poursuit sa révolution médiatique avec BrutX

Véritable phénomène de société, le média Brut diffusé sur les réseaux sociaux, qui totalise près de 20 milliards de vues en 2020, débarque à présent s...

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Si de nombreux outils permettent de travailler de chez soi ou de gagner du temps, d’autres peuvent servir à espionner les salariés en toute discrétion...

Marketing de crise : les marques s’adaptent

Marketing de crise : les marques s’adaptent

Avec la crise sanitaire, exceptionnelle et imprévue, les grandes marques ont dû réinventer leurs stratégies marketing.

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Entre les confinements et le télétravail, la livraison de repas à domicile connaît un succès sans précédent depuis maintenant un an. Melvina Sarfati e...

Les ERP, la Covid-19 et le futur vus par Claude-Emmanuel Chapelan

Les ERP, la Covid-19 et le futur vus par Claude-Emmanuel Chapelan

Directeur avant-vente du marché ERP chez Cegid, Claude-Emmanuel Chapelan revient sur les grands enjeux de son secteur d’activité.

Vaccin Covid-19 : le Leem publie une série de vidéos explicatives

Vaccin Covid-19 : le Leem publie une série de vidéos explicatives

Afin de répondre aux incertitudes des Français, le Leem, l’organisation professionnelle des entreprises du médicament en France, publie sur les réseau...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte