S. Spindler (Tryba) : " La digitalisation, sans les hommes, cela ne fonctionne pas "

Les forces commerciales du spécialiste des menuiseries Tryba 
ont réussi à tirer leur épingle du jeu pendant la crise sanitaire 
grâce à la digitalisation de leurs outils de vente. 
Le directeur commercial détaille le déploiement 
de ce projet d’envergure.

Les forces commerciales du spécialiste des menuiseries Tryba ont réussi à tirer leur épingle du jeu pendant la crise sanitaire grâce à la digitalisation de leurs outils de vente. Le directeur commercial détaille le déploiement de ce projet d’envergure.

Décideurs. Vous êtes à l’initiative d’un vaste chantier de digitalisation des outils de vente. Comment est né ce projet ?

Philippe Spindler. Nous avions commencé il y a plusieurs mois par installer un configurateur de porte d’entrée dans 200 magasins. Il s’agit d’un très grand écran de la taille d’une porte permettant aux personnes de visualiser leur projet à taille réelle. Cette nouveauté a suscité un véritable engouement, y compris des forces de vente. L’expérience nous a donné l’envie de réfléchir plus globalement à la digitalisation du parcours client. Il faut bien comprendre que pour nous, l’expérience du vendeur est tout aussi importante que celle du consommateur final.

Les équipes commerciales ont-elles été associées à la construction de ce parcours?

Oui, absolument. Il est essentiel que les équipes soient associées. La digitalisation, sans les hommes, cela ne fonctionne pas. Nous avons organisé des «  commissions digitales  » composées d’une dizaine de concessionnaires représentatifs de notre réseau, des personnes venant de différentes régions et avec des niveaux d’attente variés. Nous sommes bien entendu passés par des phases pilotes avec des points hebdomadaires. Cette période de rodage a duré entre six et huit mois. Puis le déploiement a démarré. Il sera achevé en juin 2021. Au total, le projet aura nécessité environ dix-huit mois. 

Avez-vous rencontré une forme de résistance à ces changements ?

C’est un peu inévitable à partir du moment où on change les habitudes… D’autant que la construction de ce nouveau parcours client a mis en évidence la nécessité de faire évoluer le CRM, de repenser et d’harmoniser le flux métier. Dans un premier temps, les personnes ont donc pu percevoir une complexité nouvelle. Évidemment, la pandémie et le confinement ont rendu évidente la pertinence de ces solutions digitales. Cela nous a clairement aidé à convaincre les commerciaux! Aujourd’hui, la force de vente est très fière de ces évolutions.

Comment formez-vous les vendeurs aux outils ?

Nous avons fait un gros investissement dans la formation de nos vendeurs. Six  personnes sont dédiées à l’accompagnement des concessionnaires. Nous avons également recruté un «  animateur digital  » qui possède une double compétence : le commerce de terrain BtoC, et une expertise dans le digital. Il a mis en place un cursus d’e-learning qui complète les modules délivrés par les formateurs. Au-delà, les animateurs du réseau –  il y en a neuf, qui suivent chacun entre 20 et 25 concessions – valident au quotidien la maîtrise des outils, et organisent des sessions de perfectionnement. 

" La pandémie et le confinement ont rendu évidente la pertinence de ces solutions digitales "

La formation tient-elle une place importante au sein du groupe? 

Tout à fait, et de plus en plus, d’autant que nous avons pour objectif d’intégrer 200  commerciaux. Le groupe dispose d’un centre de formation agréé, et nous travaillons de manière étroite avec les équipes de la  DRH. Au sein du réseau, plusieurs patrons de concessions ont intégré Tryba en tant qu’alternant. J’ai en tête l’exemple d’un ancien apprenti alsacien qui a racheté il y a dix-huit mois une partie de la concession dans laquelle il travaillait. C’est essentiel pour montrer aux commerciaux comment leur carrière peut évoluer.

Propos recueillis par Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Marie-Jeanne (Hartwood), "La formation coûte trop cher ? Essayez l’ignorance !"

D. Marie-Jeanne (Hartwood), "La formation coûte trop cher ? Essayez l’ignorance !"

Comment rendre opérationnelles de jeunes recrues tout en améliorant sa marque employeur ? En proposant, comme le fait Hartwood, un programme d’on-boar...

Wemean : "La raison d’être est plus que jamais un levier de transformation concrète"

Wemean : "La raison d’être est plus que jamais un levier de transformation concrète"

Les quatre associés et cofondateurs du cabinet Wemean plaident pour une raison d’être concrète et opérationnelle à tous les niveaux de l’organisation....

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Aides aux entreprises, baromètre, mentorat… Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées revient sur les initiatives destinées à...

G. Halpern (philosophe), "L’hybridation représente une stratégie de survie"

G. Halpern (philosophe), "L’hybridation représente une stratégie de survie"

Classes, évènements, télétravail, formations, etc : la crise sanitaire a consacré le règne de l’hybride. Mais comment dissocier ce qui en relève vraim...

"Oui, malgré le télétravail, le bureau reste indispensable"

"Oui, malgré le télétravail, le bureau reste indispensable"

Certains, conquis par le télétravail, ne veulent retourner au bureau qu'avec parcimonie. Pour autant, le bon vieil open space semble promis à un bel a...

F. Zocchetto (PayFit) : "Nous voulons devenir leader européen des solutions RH"

F. Zocchetto (PayFit) : "Nous voulons devenir leader européen des solutions RH"

En mars 2021, la start-up française PayFit a bouclé une nouvelle levée de fonds de 90 millions d'euros. L'entreprise, qui a connu une croissance à deu...

Nicolas Hieronimus. Qui est le nouveau patron de L’Oréal ?

Nicolas Hieronimus. Qui est le nouveau patron de L’Oréal ?

Nicolas Hieronimus, prendra la tête du leader mondial de la beauté à compter du 1er mai. La récompense ultime pour ce fidèle de la maison qui a grimpé...

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Consacrée au droit du travail et au droit de la protection sociale, la structure propose à ses clients une approche transversale et pluridisciplinaire...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte