S. Honoré Hatton (Mastercard France) : "Je crois à la vertu de l’exemple"

Directrice générale de la filiale française d’un groupe mondial, Solveig Honoré Hatton évoque la question de l’égalité entre hommes et femmes et celle de leur accession à des postes à responsabilité. En parfaite connaissance de cause.

Directrice générale de la filiale française d’un groupe mondial, Solveig Honoré Hatton évoque la question de l’égalité entre hommes et femmes et celle de leur accession à des postes à responsabilité. En parfaite connaissance de cause.

Décideurs. Comment Mastercard aborde-t-il la question de la diversité hommes-femmes ?

Solveig Honoré Hatton. Le groupe s’implique fortement sur ce sujet et notre CEO Monde est une personnalité très inspirante qui s’engage vraiment sur les enjeux d’inclusion. Les initiatives développées pour promouvoir l’égalité entre hommes et femmes ont pour vertu de conduire naturellement l’entreprise à avancer sur d’autres formes de diversité. Mastercard France vient notamment de signer la charte LGBT. Cet engagement est plutôt innovant dans l’univers des places financières. Nous avons rassemblé pour l’occasion l’ensemble des banques du marché et nos partenaires institutions financières, afin de les sensibiliser sur ce point. Il est important de communiquer autant vers l’externe qu’en interne pour intégrer notre écosystème à cette démarche d’ouverture et d’échange.

Quelles sont les initiatives du groupe Mastercard et de la filiale française en la matière ?

Certains programmes sont communs à l’ensemble des filiales, comme le congé paternité de huit semaines dans l’ensemble des pays d’implantation. Par ailleurs, chaque country manager peut choisir de soutenir les différentes initiatives développées au sein du groupe. En France, nous avons notamment mis en place un projet intitulé « Relaunch your career ». L’objectif est d’accompagner le retour à l’emploi des femmes qui ont suspendu leur activité pour différentes raisons, la maternité ou le congé parental entre autres. Les bénéfices de la démarche dépassent largement le cas de ces femmes, elle ouvre l’esprit de l’ensemble des collaborateurs.

« Nous nous engageons à présenter au moins une candidate femme pour chaque poste à responsabilité »

Vous êtes vous-même une femme dirigeante. Vous considérez-vous comme un exemple ?

Oui, et je crois beaucoup à la vertu de l’exemple. Cette notion d’exemplarité est par ailleurs un concept développé au sein du groupe par le biais d’un réseau baptisé « Women Leadership Network », qui ­permet aux femmes du groupe ­d’échanger entre elles. Lorsque j’ai pris mes fonctions à ce poste, ma fille avait un an. J’ai décidé que cette promotion ne se ferait pas au détriment de ma vie personnelle. Il a ainsi été acté qu’aucune réunion n’aurait lieu avant 9 h 30 le matin et que je travaillerai depuis mon domicile le vendredi, ce qui me permet d’aller chercher ma fille à l’école le soir. Le ­télétravail constitue un outil magnifique pour concilier vies privée et professionnelle. Chez Mastercard, les collaborateurs peuvent y avoir recours sans limite, en accord avec leur manager.

Que pensez-vous des pratiques de discrimination positive destinées à favoriser l’accès des femmes à certains postes ?

Je ne suis pas vraiment favorable au principe des quotas. En revanche, pour chaque poste à responsabilité, nous nous engageons à présenter au moins une candidate femme. Mais il faut se donner les moyens de les trouver. Cela implique de bien communiquer en amont sur les postes et de discuter avec les candidates potentielles pour éviter les phénomènes d’autocensure et pour « ouvrir les chakras ».

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Tirez les leçons de la crise : Zoom sur Pixar

Tirez les leçons de la crise : Zoom sur Pixar

La pandémie mondiale a révélé que nous ne maîtrisions pas tout. D’où l’importance de s’inspirer de ces entreprises qui, comme Pixar, s’autorisent à va...

H. Gebel, H. Saïd (Lusis Avocats), "Le champ des possibles de l’accord de performance collective reste très large"

H. Gebel, H. Saïd (Lusis Avocats), "Le champ des possibles de l’accord de performance collective res...

Associées chez Lusis, cabinet d’avocats spécialisé en droit social, Hortense Gebel et Hélène Saïd encouragent les entreprises à se saisir de tous les...

Tirez les leçons de la crise : Zoom sur Facebook et PSA

Tirez les leçons de la crise : Zoom sur Facebook et PSA

La crise sanitaire a contraint des millions d’actifs à faire l’expérience prolongée du télétravail. Et si, dans un futur proche, il devenait la norme...

Le DRH de demain

Le DRH de demain

En première ligne pendant la crise, à pied d’œuvre pour accompagner la relance économique, les DRH ont un rôle considérable à jouer pour façonner non...

Congé paternité, les entreprises, moteur du changement

Congé paternité, les entreprises, moteur du changement

La déclaration de la ministre déléguée à l’égalité femmes-hommes, Élisabeth Moreno, en faveur de son allongement, relance le débat autour du congé pat...

A. Boring (économiste) : "Croire au jour où le sexe ne sera plus un signal de compétence"

A. Boring (économiste) : "Croire au jour où le sexe ne sera plus un signal de compétence"

Titulaire de la chaire pour l’entrepreneuriat des femmes de Sciences Po, l’économiste Anne Boring encourage les entreprises à lutter contre les stéréo...

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

Leader dans les métiers de services à la personne, O2 est une entreprise en forte croissance qui a fait le choix de maintenir son activité durant la p...

Dialogue social : opération séduction signée Jean Castex

Dialogue social : opération séduction signée Jean Castex

À l’occasion de la première "grande conférence du dialogue social", le Premier ministre a pu mesurer l’accueil réservé à sa "nouvelle méthode".

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message