Ruth Cernes (Monster) : "Se réinventer pour se développer"

Ruth Cernes est depuis peu la dirigeante France et Europe du Sud du moteur de recherche d’emplois Monster. Diplômée en intelligence artificielle, administratrice de plusieurs start-up, elle évoque l’état d’esprit d’innovation avec lequel elle entend accompagner le développement du job board.

Ruth Cernes est depuis peu la dirigeante France et Europe du Sud du moteur de recherche d’emplois Monster. Diplômée en intelligence artificielle, administratrice de plusieurs start-up, elle évoque l’état d’esprit d’innovation avec lequel elle entend accompagner le développement du job board.

Décideurs. Vous venez de prendre la direction générale de Monster France et Europe du Sud. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?

Ruth Cernes. Je suis une spécialiste de l’hypercroissance. J’ai accompagné plusieurs structures dans ce passage délicat. Passé ses premières années, une jeune entreprise traverse toujours une phase où pour continuer à se développer, il lui faut se réinventer, réimaginer ses business models et s’enrichir de personnes aux profils différents de ceux qui sont déjà dans l’organisation… Il s’agit d’une étape passionnante, mais qui exige un accompagnement attentif. Par ailleurs, la culture d’entreprise particulière de Monster m’a beaucoup plu.

Comment décririez-vous cette culture d’entreprise ?

L’approche long terme y est très marquée. Les collaborateurs travaillent souvent chez Monster depuis longtemps, la mobilité interne est encouragée et très développée. Et puis – sujet qui me tient particulièrement à cœur – la parité y est une réalité. Nous sommes quasiment 50% d’hommes et 50% de femmes !

Vous évoquez la nécessité de se réinventer. Comment Monster entend-il le faire ?

Quand Monster est arrivé en France, dans le début des années 1990, il était le premier job board. Aujourd’hui, ce marché a énormément évolué, au gré de l’évolution des relations de travail et des méthodes de recrutement. Mais Monster reste un acteur très solidement installé. Nous menons plusieurs chantiers de front pour accentuer ses éléments différenciants. Je ne peux pas encore dévoiler d’informations précises mais nous allons à court terme enrichir nos technologies pour améliorer la connexion entre les profils et l’entreprise et soigner l’expérience du candidat sur le site. Nous misons également sur l’aspect conseil.

C’est-à-dire ?

Les prestations d’accompagnement ont été approfondies, comme notamment la possibilité de créer une marque employeur spécifique destinées à toucher un métier donné. Nous mettons également l’accent sur la diffusion de contenus. Le site de Monster est une mine d’informations. On peut par exemple y trouver des illustrations de ce qui constitue le quotidien d’un data scientist dans une entreprise du secteur privé. Cela permet aux candidats de mieux se connaître eux-mêmes. Tout cela poursuit un objectif clair : constituer un pont entre des candidats motivés et des entreprises qui sont précises et transparentes sur leurs besoins.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marc Madiot (Groupama-FDJ) : « C’est la performance qui fait de vous un leader »

Marc Madiot (Groupama-FDJ) : « C’est la performance qui fait de vous un leader »

Ancien cycliste de talent, Marc Madiot est aujourd’hui un ­manager passionné et respecté. Depuis vingt-deux ans, la FDJ l’accompagne dans son projet s...

P.Maggioni (Metro) : « L’essentiel se situe dans le changement de comportement »

P.Maggioni (Metro) : « L’essentiel se situe dans le changement de comportement »

Clé de voûte des défis auxquels doit répondre Metro, la relation commerciale induit une évolution du comportement de chaque collaborateur et des postu...

Une alternative au MBA arrive à Paris

Une alternative au MBA arrive à Paris

Vous êtes contraints par le temps, mais désirez passer à un niveau de leadership supérieur sans sacrifier la qualité de votre apprentissage ? Voici un...

M. Boussounou et J-B. Berg (Eiffage) : « La direction du développement durable accompagne les 50 000 collaborateurs dans la transformation des métiers du groupe »

M. Boussounou et J-B. Berg (Eiffage) : « La direction du développement durable accompagne les 50 000...

La direction développement durable du groupe Eiffage accompagne la transformation des métiers de l’entreprise. Elle s’est dotée d’une cellule innovat...

Société Générale : changement à la direction de la banque de détail en France

Société Générale : changement à la direction de la banque de détail en France

La Banque de Détail en France de la Société Générale sera désormais dirigée par Marie-Christine Ducholet.

S. El Haïry (Modem) : « L’ESS c’est 13% de l’emploi privé en France »

S. El Haïry (Modem) : « L’ESS c’est 13% de l’emploi privé en France »

La députée de Loire-Atlantique et coprésidente du groupe d’études sur l’économie sociale et solidaire revient sur le poids de l’ESS. Selon elle, ce n’...

L’innovation RH dans nos territoires : zoom sur le Grand Est

L’innovation RH dans nos territoires : zoom sur le Grand Est

Libération de l’entreprise, sécurité au travail et RSE sont autant de sujets pris à bras le corps par les DRH du Grand Est. Quatre d’entre eux ont par...

D.Fillon (Toyota) : « Les technologies vont contribuer au développement des personnes »

D.Fillon (Toyota) : « Les technologies vont contribuer au développement des personnes »

Toyota Motor Manufacturing France a investi plus d’un milliard d’euros dans l'usine d'Onnaing près de Valenciennes depuis 2001. Le site du constructeu...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message