Romaric Gomart (PaintUp) : « Nous préférons nous autofinancer »

Un robot capable de peindre des façades de grande envergure avec une précision remarquable : tel est le concept de PaintUp, start-up multi-primée qui a aussi su séduire de grands industriels. Rencontre avec son fondateur Romaric Gomart.

© DR

Romaric Gomart, fondateur, PaintUp

Un robot capable de peindre des façades de grande envergure avec une précision remarquable : tel est le concept de PaintUp, start-up multi-primée qui a aussi su séduire de grands industriels. Rencontre avec son fondateur Romaric Gomart.

Décideurs. Quel est le concept de Paint Up ?

Romaric Gomart. Il s’agit d’un robot guidé par un système laser, capable d’intervenir sur des façades de grande dimension. Commandé depuis un ordinateur au sol, le robot peut permettre de faire apparaître des fresques, des publicités, mais aussi de décaper, peindre, déposer de la matière comme une imprimante 3D ou même percer des trous sur la façade. La vraie difficulté a été pour nous de conserver une grande précision depuis la numérisation des surfaces jusqu’à l’intervention à des hauteurs pouvant atteindre trente mètres.

Comment le projet a-t-il été financé ?

J’ai participé à un premier concours, Lyon Start-Up, que je n’ai pas remporté. Mais cela m’a permis de travailler mon discours et, en 2016, PaintUp a remporté le grand prix des Jeunes entrepreneurs de l'année, organisé par Campus Création. Cela m’a permis d’obtenir un financement de 10 000 euros, complété par une bourse Inovizi de la région Rhône-Alpes, la bourse French Tech « Emergence » de Bpifrance, puis une bourse de l’espace numérique entreprise, soit un total de 50 000 euros. PaintUp a également réussi à obtenir des contrats avec des entreprises d’envergure comme LafargeHolcim puis les Aéroports de Lyon, qui nous ont permis de financer le projet, qui coûte surtout cher en matériel.

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Nous réalisons des tests pour aller de plus en plus haut. En 2017, nous sommes aller jusqu’à vingt-cinq mètres de hauteur afin de tester la précision de notre algorithme et de mesurer le comportement oscillatoire du système. Notre robot est aujourd’hui totalement opérationnel et capable de se relocaliser à un centimètre près. Nous sommes prêts à prendre de gros chantiers tests.

Une levée de fonds en perspective ?

Pour le moment, nous préférons nous autofinancer. Nous avons un chiffre d’affaires en croissance qui nous permet de gagner en maturité sur notre produit. Nous envisageons la levée de fonds pour une prochaine phase d’accélération.

Propos recueillis par Camille Prigent

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Casino cède 32 murs de magasins supplémentaires

Casino cède 32 murs de magasins supplémentaires

Le groupe a signé un accord avec des fonds gérés par des sociétés affiliées à Apollo Global Management en vue de la cession de 32 murs de magasins val...

La veille immo du 19 avril 2019

La veille immo du 19 avril 2019

CNP Assurances qui acquiert son futur siège social dans l’opération « Issy Coeur de Ville », la signature de la convention de dévolution sur le patrim...

Philippe Perello : "Le plan 2019-2022 de Knight Frank France s’articule autour de 3 axes "

Philippe Perello : "Le plan 2019-2022 de Knight Frank France s’articule autour de 3 axes "

En plein développement ces dernières années, le conseil Knight Frank France compte poursuivre sa croissance avec un nouveau business plan sur trois an...

La veille immo du 18 avril 2019

La veille immo du 18 avril 2019

Groupama Immobilier qui arbitre l’immeuble Marne à Noisy-le-Grand, Dentressangle Foncière Immobilière qui signe le 7/9 de la rue Saint Florentin à Par...

Les épargnants français et l’investissement responsable

Les épargnants français et l’investissement responsable

Une étude menée par le cabinet Deloitte de concours avec OpinionWay et Spoking Polls, à la demande de CPR AM présente l’appétence des épargnants franç...

La veille immo du 17 avril 2019

La veille immo du 17 avril 2019

LaSalle qui acquiert un immeuble de bureaux en VEFA près de la Station F, Maryse Aulagnon nommée présidente de la FSIF, Novaxia qui lance un véhicule...

Immersion dans le futur siège du Crédit Agricole Brie Picardie

Immersion dans le futur siège du Crédit Agricole Brie Picardie

La première pierre du futur site du Crédit Agricole Brie Picardie à Chessy a été posée mardi 16 avril. Un projet qui va participer à la concrétisation...

François de Rugy lance le Pacte territorial de Transition écologique et industrielle

François de Rugy lance le Pacte territorial de Transition écologique et industrielle

François de Rugy, et Emmanuelle Wargon se sont rendus vendredi 12 avril au Havre afin d’annoncer le lancement du « Pacte territorial de Transition éc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message