Robin Li, le prince rouge

À la tête de Baidu, le Google chinois, Robin Li suit la même stratégie que son grand frère américain : véhicule autonome et IA.
En parallèle, il se montre très proche du régime en place à Pékin.
Robin Li.

À la tête de Baidu, le Google chinois, Robin Li suit la même stratégie que son grand frère américain : véhicule autonome et IA. En parallèle, il se montre très proche du régime en place à Pékin.

Que ce soit dans la tech américaine ou chinoise, la saga de l’entrepreneur audacieux et diplômé parti de rien, sauf d’une idée de génie, est fréquente. Robin Li, fondateur et dirigeant de Baidu, le Google chinois, fait partie du club. C’est en 1998 qu’il fonde sa société dans une chambre d’hôtel de Pékin avec son associé Eric Xu. 

Paysan chinois "américanisé"

Le parcours du milliardaire est une fusion intéressante entre la Chine profonde et le meilleur des campus du pays de l’oncle Sam. Né dans une famille de paysans de la région rurale du Shanxi en 1968, il est diplômé d’une licence d’informatique à Pékin. L’excellence de ses résultats lui permet de décrocher une bourse pour les États-Unis et l’université de New York à Buffalo où il termine son cursus universitaire. C’est durant cette période de sa vie qu’il rencontre une étudiante chinoise qui deviendra la mère de ses quatre enfants.

Devenu spécialiste des algorithmes, il commence sa carrière professionnelle aux États-Unis dans la société Dow Jones & Company. Sur son temps libre, il travaille sur son propre projet : un moteur de recherche B2B qui se finance d’une manière inédite pour l’époque: il est possible de promouvoir un produit sur la page des résultats contre espèces sonnantes et trébuchantes. Concrètement, vous cherchez à acquérir une voiture, Baidu vous propose de cliquer sur un site qui vend une assurance et qui rémunère la société de Robin Li. Ce seront les premiers pas de Baidu. Le groupe s’étoffera peu à peu jusqu’à détenir 80 % du marché des moteurs de recherche en Chine en 2020.

Diversification et internationalisation

Mais l’ambition de Robin Li ne s’arrête pas à une situation de quasi-monopole sur son cœur de cible. La croissance future de son groupe passe par deux leviers : une diversification et une présence à l’international. Baidu ambitionne d’occuper une place de leader sur le marché de l’IA. Pour cela, en 2017, il frappe un grand coup en débauchant Qi Lu, spécialiste mondial du sujet et vice-président de Microsoft. Le groupe se mobilise également sur le véhicule nouvelle génération.

Baidu produit Apolong, un bus autonome de 14 places

Loin des effets d’annonces, Baidu fait dans le concret puisque, associé à une quarantaine d’entreprises comme Valeo, il a lancé fin 2017 la production en série de l’Apolong, un bus autonome.

Prince rouge

Si Robin Li est un entrepreneur de talent qui n’a rien à envier aux géants de la Silicon Valley, il est également avisé sur le plan politique. Pour s’assurer une place de choix en Chine, il a très vite compris qu’il fallait s’attirer les bonnes grâces du parti unique qui régente le pays d’une main de fer depuis 1949. Pour cela, le milliardaire suit les directives et anticipe les attentes à l’instar d’autres "princes rouges" du pays comme Ma Huateng, à la tête de Tencent.

Ainsi, en 2006, il lance Baidu Baike, le Wikipédia chinois "régime compatible". Deux ans plus tard, il efface de son propre chef les données de Carrefour sur Baidu. Raison invoquée: l’attitude de la France qui a osé émettre des réserves sur la situation des droits de l’homme à quelques jours des jeux olympiques de Pékin. En 2018, Robin Li est également à l’initiative d’une fédération de 300 entrepreneurs de la tech qui s’engagent à "soutenir les valeurs centrales du communisme". Supporter le communisme pour faire grandir son entreprise et sa fortune. Voilà qui doit faire tiquer Lénine et Karl Marx dans leur tombe !

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les 100 meilleurs dirigeants France et International 2021

Pour la quatrième année consécutive, Décideurs publiera en septembre son classement des 100 Meilleurs Dirigeants France et international. Un palmarès inédit qui couvre les différents secteurs de l’économie et les cinq continents. Découvrez dès cet été les premières personnalités qui ont tiré leur épingle du jeu.
Sommaire

retrouvez l'intégralité du dossier Les 100 meilleurs dirigeants France et International 2020

Pour la troisième année consécutive, Décideurs publie son
classement des 100 Meilleurs Dirigeants France et international. Un palmarès inédit qui couvre les différents secteurs de
l’économie et les cinq continents.
Sommaire
Séché Environnement rachète les activités de traitement des eaux industrielles de Veolia

Séché Environnement rachète les activités de traitement des eaux industrielles de Veolia

Séché Environnement renforce ainsi son expertise dans le cycle de l’eau industrielle et élargit son offre de services. Montant de la transaction : 40...

Quilvest Capital Partners et IK Partners sortent du capital du groupe EDH Paris

Quilvest Capital Partners et IK Partners sortent du capital du groupe EDH Paris

Quilvest Capital Partners et IK Partners vont vendre à Five Arrows Principal Investments leurs participations respectives dans le groupe EDH, aux côté...

Eurazeo cède sa participation dans Bimedia à DL Software

Eurazeo cède sa participation dans Bimedia à DL Software

Eurazeo se retire du capital de Bimedia, acteur des solutions d'encaissement et de gestion dédiées aux commerces de proximité et aux buralistes, au pr...

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Nommé ministre délégué au Budget, le trentenaire hérite d'un poste qui sert de tremplin.

Introduction en bourse réussie pour Lhyfe, spécialiste de l'hydrogène vert

Introduction en bourse réussie pour Lhyfe, spécialiste de l'hydrogène vert

L'entrée sur le marché réglementé d’Euronext® à Paris, a permis à la start-up d'effectuer une augmentation de capital d’un montant de 110 millions d'e...

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail et des partenariats avec les marques. Elle revient sur les...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur dédié au supercalcul"

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur déd...

Spécialiste du semi-conducteur depuis plus de 25 ans, après avoir travaillé notamment chez STMicroelectronics et Atos, Philippe Notton a fondé SiPearl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message