Robert Ophèle est le nouveau patron des marchés financiers

Le candidat proposé par Emmanuel Macron pour diriger l’Autorité des marchés financiers (AMF) a été auditionné par les deux assemblées qui ont voté en faveur de sa nomination.
Robert Ophèle lors de son audition devant l’Assemblée nationale le 19 juillet dernier (capture d’écran).

Le candidat proposé par Emmanuel Macron pour diriger l’Autorité des marchés financiers (AMF) a été auditionné par les deux assemblées qui ont voté en faveur de sa nomination.

Le nom du remplaçant de Gérard Rameix à la tête du gendarme des marchés financiers est à présent connu. Il s’agit de Robert Ophèle, qui, à 61 ans, a été choisi notamment pour sa maîtrise du système bancaire français et international. Diplômé de l’Essec avec une spécialisation en finance, il fait toute sa carrière à la Banque de France. Il y débute en se plongeant dans les mécanismes de contrôle des banques (1981-1983) puis part à la direction des études et des statistiques monétaires (1983-1989). Détaché à la Fed à New York durant un an, il réintègre Paris en 1992 pour devenir chef du service du budget puis directeur financier et du contrôle de gestion de l’institution jusqu’en 2005. En 2009, il devient directeur général des opérations puis second sous-gouverneur en 2012. Il est aussi membre de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations.

Robert Ophèle débutera son mandat de président de l’AMF le 1er août. Sa désignation a suivi une procédure jusque-là inédite puisque la vacance du poste a été publiquement annoncée avant l’été, les auditions étant alors ouvertes. Rompant avec une simple nomination laissée à la discrétion de Bercy, Robert Ophèle a été auditionné par le Sénat et l’Assemblée nationale après avoir convaincu à la fois le ministère de l’Économie et des Finances et l’Élysée. Une procédure ouverte de recrutement qui pourrait s’étendre aux hauts cadres français.

 

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Fahima Gasmi est nommée associée du cabinet Alerion. Elle y pilotera la pratique droit de l’environnement.

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

Charles-Antoine Joly, nouvel associé de DS Avocats, vient étoffer l’offre propriété intellectuelle, technologies numériques et data du cabinet.

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

Dans son rapport d’activité 2021 tout juste publié, l’Agence française anticorruption revient sur les chiffres clés à retenir pour la préparation du p...

Rachat de TMSC : le Tribunal de l’UE rejette le recours de Canon contre l’amende de Bruxelles

Rachat de TMSC : le Tribunal de l’UE rejette le recours de Canon contre l’amende de Bruxelles

Le Tribunal de l’Union européenne a confirmé, mercredi 18 mai, les amendes d’un montant cumulé de 28 millions d’euros infligées par la Commission pour...

E. Maréchaux Laurentin : "Il est difficile aujourd’hui pour un collectionneur d’acheter des peintures d’artistes russes"

E. Maréchaux Laurentin : "Il est difficile aujourd’hui pour un collectionneur d’acheter des peinture...

Au cœur du marché de l’art, les experts constituent la brique indispensable à l’authentification des œuvres. Entretien avec Élisabeth Maréchaux Lauren...

Une nouvelle équipe privatiste pour Adaltys

Une nouvelle équipe privatiste pour Adaltys

Dans la continuité de son développement, Adaltys accueille une nouvelle associée : Marjorie Schnell. Accompagnée d’une équipe de quatre avocats, l’avo...

Le projet européen de guichet unique pour les douanes avance

Le projet européen de guichet unique pour les douanes avance

Faciliter et accélérer le dédouanement. Un objectif que s’est fixé l’Union européenne et qui se concrétise de plus en plus avec le nouvel accord provi...

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message