Rob Wilkinson : "AEW s’inscrit dans le mouvement de rééquilibrage des portefeuilles des investisseurs"

AEW a réalisé 4 milliards d’euros de transactions en 2018 et porté à 30,6 milliards d’euros ses actifs sous gestion en Europe. L’année 2019 s’annonce également dynamique. Entretien avec Rob Wilkinson, CEO.
Rob Wilkinson (©AEW)

AEW a réalisé 4 milliards d’euros de transactions en 2018 et porté à 30,6 milliards d’euros ses actifs sous gestion en Europe. L’année 2019 s’annonce également dynamique. Entretien avec Rob Wilkinson, CEO.

Décideurs. Comment appréhendez-vous l’année 2019 pour le marché immobilier européen ?

Rob Wilkinson. Je suis prudent mais plus optimiste qu’en fin d’année dernière. Lors du dernier semestre, un certain nombre d’investisseurs témoignaient un appétit moindre pour l’immobilier en raison de l’envolée des prix des actifs et de la perspective de remontée des taux d’intérêts. Mais le ralentissement économique général constaté depuis le début de l’année a conduit les banques centrales à revoir leurs politiques monétaires. Cette situation sera bénéfique pour le marché de l’investissement immobilier européen même si les fondamentaux macroéconomiques restent faibles.

Quels seront les marchés porteurs et ceux qui seront délaissés par les investisseurs en 2019 selon vous ?

Nous avons identifié trois catégories de pays en Europe. Les marchés développés liquides et transparents, à savoir la France, l’Allemagne et dans une moindre mesure les pays nordiques, constituent la première. Ils resteront privilégiés par les investisseurs. Leurs dynamiques locatives seront également positives avec une progression des valeurs locatives en raison de la faiblesse des taux de vacance. Nous retrouvons les marchés en retournement dans la deuxième catégorie. A l’image de l’Espagne et des Pays-Bas, ils ont particulièrement souffert pendant la crise économique et ont mis du temps à se redresser. Aujourd’hui, ils connaissent une croissance soutenue qui engendrera des progressions significatives des loyers. Enfin, nous avons isolé les marchés où les investisseurs resteront prudents. Ce sont notamment ceux de l’Europe centrale où les risques géopolitiques pèseront sur l’activité immobilière et le Royaume-Uni où l’incertitude engendrée par le Brexit entrainera l’attentisme de nombreux acteurs au moins jusqu’à la fin du mois de mars 2019.

Quelles seront les principales stratégies d’investissement d’AEW dans ces conditions ?

Nous croyons profondément dans les profils de risque core plus et value added du fait de la décote sur les actifs non core et parce que ces immeubles recèlent un important potentiel de création de valeur. Concernant la typologie des actifs ciblés, nous nous inscrivons dans le mouvement de rééquilibrage à moyen terme des portefeuilles des investisseurs. Historiquement, le bureau représentait la moitié de leur patrimoine, les commerces 30 %, la logistique 10 à 15 % et le résidentiel le solde. Nous nous dirigerons désormais vers un rapport équilibré entre ces quatre grandes classes d’actifs, avec un focus particulier sur la logistique en raison de l’impact positif du e-commerce et le logement compte tenu de la dynamique socio-démographique européenne. Enfin, nous poursuivrons notre développement sur le marché de la dette. Nous avons lancé notre plateforme dette il a y quelques années, et nous visons 2Mds€ d’actifs sous gestion d’ici 2 à 3 ans.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Mipim 2019 : une industrie en mouvement

Contrairement à ce que son nom laisserait penser, l’immobilier est une industrie en plein développement. Et ce à tous les niveaux de la chaîne de valeur, de l’aménageur à l’organisateur de salon en passant par les développeurs, les foncières, les investisseurs, les conseils, les utilisateurs ou les financeurs. Le Mipim 2019 a été une nouvelle fois l’occasion de s’en rendre compte.
Sommaire K. Habra : "Ivanhoé Cambridge ambitionne de doubler la taille de sa plateforme européenne" Christel Zordan : "Nuveen Real Estate souhaite constituer un portefeuille très équilibré" J. Schenk et C. Luithlen : "Real I.S. espère atteindre le seuil du milliard d’euros d’actifs sous gestion en France cette année" B. Cappelle (Savills France) : "Nous réfléchissons à des opérations de croissance externe" G. Deforge, W. Morelli et O. de Molliens : "Nous ne cherchons pas à être les leaders du marché, mais les meilleurs pour nos clie Caroline Lamaud et Joachim Dupont : "Anaxago entame une nouvelle phase de développement" L. Knights et A. Angel : "Kwerk veut lancer une offre à destination des grands comptes" V. Carreau : "Comet Meetings veut devenir le leader de la réunion et du séminaire non résidentiel" Retour sur les temps forts du Mipim 2019 Ronan Vaspart : "Le Mipim n’est plus seulement un animateur de la communauté immobilière"
L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

Peut-on encore se dispenser d’un permis d’aménager ou d’une déclaration préalable pour diviser un terrain en vue d’une opération immobilière important...

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre activité de MOD et les CPI"

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre act...

Alors qu’Altarea Entreprise se positionne comme le premier promoteur de bureaux en France, son président Adrien Blanc partage les premiers enseignemen...

La veille urbaine du 14 janvier 2021

La veille urbaine du 14 janvier 2021

Le dépôt du permis de construire modificatif de la future Gare du Nord, LBO France et CDC Investissement Immobilier qui acquièrent Network II à Bagneu...

La veille urbaine du 13 janvier 2021

La veille urbaine du 13 janvier 2021

Baytree qui va développer une plateforme logistique de 60 000 m² à Salbris, SFL qui cède le 112 Wagram à Aviva Investors pour 120 M€, la Banque des Te...

La veille urbaine du 12 janvier 2021

La veille urbaine du 12 janvier 2021

WeWork qui ouvre deux nouveaux espaces à Paris, Gautier Beurnier qui prend la présidence de CBRE Global Investors France, Rodolphe de Malet qui rejoin...

La veille urbaine du 11 janvier 2021

La veille urbaine du 11 janvier 2021

Icade qui réalise une émission obligataire de 600 M€, Etienne Wicker qui prend la direction générale de MyShareCompany, le nouveau projet de productio...

Total poursuit ses acquisitions dans le gaz renouvelable et rachète Fonroche Biogaz

Total poursuit ses acquisitions dans le gaz renouvelable et rachète Fonroche Biogaz

Total annonce le rachat du français Fonroche Biogaz, qui détient 10 % de la méthanisation agricole avec une capacité installée de 500 GWh, et poursuit...

La veille urbaine du 8 janvier 2021

La veille urbaine du 8 janvier 2021

Les chiffres de l'immobilier d'entreprise francilien au quatrième trimestre, un nouveau délégué ministériel forêt-bois... Décideurs vous propose une s...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte