RGPD : une arme de construction massive

Avec le RGPD, l’Europe se dote pour la première fois d’une réglementation extraterritoriale.

Avec le RGPD, l’Europe se dote pour la première fois d’une réglementation extraterritoriale.

Ce qu’elle impose aux organismes européens en matière de protection des données personnelles, elle l’exige aussi des entreprises dont le siège est hors de l’Union lorsqu’elles traitent des données des Européens. Un touriste français en séjour dans un hôtel thaïlandais ne pourra faire l’objet d’un fichage sans son autorisation. Une situation qui peut sembler anecdotique lorsqu’il s’agit de ce touriste français mais qui en réalité cache une nouvelle donne dans l’ordonnancement juridique mondial : l’Europe devient l’égal des États-Unis en matière de réglementation.

Le législateur américain a l’habitude de rédiger des lois à la portée internationale, instituant des règles anti-corruption ou anti-blanchiment auxquelles doivent se conformer les entreprises de toute nationalité sous peine de sanctions financières et de blocage commercial sur le sol américain, ou d’adopter un embargo contre un État ennemi et de punir tous ceux qui, même de très loin, ne le respectent pas. Les institutions européennes, en revanche, n’ont fait pendant très longtemps qu’observer ce jeu sans réagir. Jusqu’à l’adoption du RGPD. Réjouissons-nous ! Mais pas trop vite tout de même. Car ce fameux touriste français en Thaïlande aura beau être très fâché, l’Europe ne lui aura pas octroyé de régulateur pour l’écouter et recevoir ses plaintes. Elle a, au contraire, délégué à chaque organisme de protection des données de ses pays membres son pouvoir de sanction. Et si le RGPD marque les esprits par le haut niveau des montants financiers pouvant être en jeu en cas de poursuites, les Cnil européennes seront bien en mal de prononcer les peines maximales (ne serait-ce qu’en raison de difficultés de recouvrement). Les 50 millions infligés à Google Europe n’ont d’ailleurs pas vraiment atteint le géant mondial.

Il n’est pas trop tard. Les institutions européennes sont sur la bonne voie pour faire de l’Europe un modèle et une super puissance économique. Par exemple en se dotant d’un vrai pouvoir d’enquête et de sanction partout dans le monde. L’élan y est, ne manque plus que la volonté politique.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Protection des données personnelles : l’Union (européenne) fait la force

Avec le RGPD, l’Europe se dote pour la première fois d’une réglementation extraterritoriale. Ce qu’elle impose aux organismes européens en matière de protection des données personnelles, elle l’exige aussi des entreprises dont le siège est hors de l’Union lorsqu’elles traitent des données des Européens.
Sommaire Wojciech Wiewiórowski : « Ce qui change, ce ne sont pas les contraintes mais la menace d’une sanction » RGPD, une protection tous azimuts Sanctionner n’est pas une priorité Jean Lessi (Cnil) : « La Cnil continue d’accompagner, de contrôler et de sanctionner » RGPD : surmonter les obstacles Droits de l'homme : l'Europe protectrice Le RGPD à la conquête du monde Huawei prise dans la guerre digitale USA-Chine
Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Le cabinet belge Altius renouvelle sa direction et nomme Valérie Struye general manager. Il sera pour la première fois dirigé par un professionnel san...

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

Mardi 22 juin, le Parlement européen et les gouvernements des 27 ont conclu un accord provisoire sur la directive CSRD, qui prévoit de nouvelles règle...

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Le réseau d’avocats d’affaires Room Avocats accueille Gwendoline Cattier à la tête de sa pratique distribution concurrence. L’avocate est passée par c...

Google et droits voisins : la conclusion

Google et droits voisins : la conclusion

Après deux ans de tractations entre Google et l’Apig et une amende de 500 millions d’euros, le dossier des droits voisins est désormais clos pour la f...

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Le cabinet indépendant présent à l’international UGGC Avocats consolide son bureau de Marseille grâce à l’arrivée d’un nouvel associé spécialiste du d...

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Depuis seize ans, Winifrey Caudron évolue au sein du groupe Up. Retour sur son parcours et sur son intérêt croissant pour les thématiques de risk mana...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message