Retour en grâce de la perle : Schmittgall augmente son capital

Pour suivre les tendances du marché et profiter d’une reprise post-restructuration, Schmittgall accueille 30 nouveaux actionnaires à l’occasion d’une augmentation de capital. Retour sur les tenants et aboutissants de l’opération.

Pour suivre les tendances du marché et profiter d’une reprise post-restructuration, Schmittgall accueille 30 nouveaux actionnaires à l’occasion d’une augmentation de capital. Retour sur les tenants et aboutissants de l’opération.

Force est de constater que le luxe à la française connaît un essor sans précédent. Cela est particulièrement vrai pour les marques se positionnant sur la gamme du luxe accessible et démocratisé. L’émergence de nouvelles classes de consommateurs, comme celle des générations Y et Z dans les pays développés ou des « nouveaux riches » des pays asiatiques, pousse ce marché, très traditionnel jusqu’ici, à s’adapter à ces nouveaux segments. Le groupe Schmittgall, né de la fusion en 2013 des marques Schmittgall et ThienPo, a bien compris ces enjeux et a su profiter de la pertinence du positionnement de sa marque Pacôma Paris ainsi que d’un retour en grâce de la perle dans le monde de la mode.

L’entreprise a pourtant souffert d’une consommation française en berne, notamment à cause de la crise des « gilets jaunes ». La restructuration qui s’en est suivie a permis au groupe d’obtenir un résultat positif au premier semestre 2019. Au troisième trimestre 2019, le chiffre d’affaire et le résultat  en forte hausse par rapport à l’année précédente, respectivement +67 % et +71 %.

Même si ces chiffres sont de bon augure pour la reprise de l’activité, l’entreprise sera obligée de s’exporter auprès du vivier de consommateurs chinois avec l’ouverture de  deux boutiques à Canton et Shanghai et une association avec les acteurs locaux franchisés. D’autant que 75 % des perles produites dans le monde sont chinoises. Un changement de modèle forcé par les bouleversements du secteur. Pour réussir cette transformation, le géant français de la perle de culture a annoncé augmenter son capital de 11,2 % sous la forme de 30 000 actions de valeur nominale de 4 euros au prix unitaire de 8 euros.  Le 16 janvier, le groupe présente l’opération comme un succès. Celle-ci a pris la forme d’une cession de 23 328 titres, dont l’intégralité du produit a été utilisé pour souscrire à une augmentation de capital.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Jessica Alba, Emma Watson, Oprah Winfrey : les célébrités des conseils d'administration

Jessica Alba, Emma Watson, Oprah Winfrey : les célébrités des conseils d'administration

Jessica Alba intègre le board de Yahoo. L’actrice n’est pas la première à rejoindre l’instance non exécutive d’un grand groupe, en recherche de nouvel...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

Rémunérations : objectifs climat pour le CAC 40

Rémunérations : objectifs climat pour le CAC 40

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Jean-Pascal Pham-Ba : l’idéaliste de terrain

Jean-Pascal Pham-Ba : l’idéaliste de terrain

Il est avocat d’affaires, entrepreneur, financier, conseiller stratégique… Mais ce qui définit avant tout Jean-Pascal Pham-Ba c’est son engagement san...

Parité : l’UE impose des quotas de femmes au sein des conseils d’administration

Parité : l’UE impose des quotas de femmes au sein des conseils d’administration

Le 7 juin, les représentants des États membres et le Parlement européen trouvaient un accord sur une directive proposée il y a dix ans par Bruxelles....

Cabinets de conseil, success-stories françaises

Cabinets de conseil, success-stories françaises

Si les cabinets de conseil anglo-saxons sont souvent mis sur le devant de la scène, la France regorge, elle aussi, de belles aventures entrepreneurial...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message