Résilience : la prise de conscience des entreprises

La résilience est un concept scientifique introduit en psychologie entre les années 1930 et 1945. Désormais, c’est auprès des entreprises qu’il est appelé à s’appliquer

La résilience est un concept scientifique introduit en psychologie entre les années 1930 et 1945. Désormais, c’est auprès des entreprises qu’il est appelé à s’appliquer

En science physique, la résilience est l’aptitude d’un corps à maintenir sa structure originelle peu importe les pressions de son milieu. En psychologie, c’est la capacité d’un être humain à vivre, à réussir et à se développer en dépit de l’adversité ou d’un événement traumatique, tel qu’un dommage, une perte ou encore un accident. Boris Cyrulnik, neuropsychiatre français, développe le concept au début des années 2000 en observant des enfants qui, malgré des conditions familiales et sociales extrêmement difficiles, sont parvenus à s’épanouir, aussi bien professionnellement que dans leur vie personnelle. Pour l’auteur, être résilient, c’est pouvoir renaître de ses souffrances.

Un concept stratégique

Difficile donc, au premier abord, d’imaginer la manière dont une notion psychologique comme la résilience pourrait s’appliquer au monde des entreprises. Et pourtant, les sociétés elles aussi doivent faire face à des événements traumatiques. Selon Brigitte Bouquot, présidente de l’Amrae, « plusieurs facteurs tels que les catastrophes naturelles, le cyber-risque ou encore les risques de conformité peuvent faire prendre conscience à l’entreprise que la résilience est nécessaire ». La résilience permet aux firmes de protéger leurs actifs et de s’assurer un avantage concurrentiel, quels que soient les bouleversements à l’horizon. Elle permet de veiller à ce que les chocs et tensions n’entraînent pas de pertes à long terme dans un contexte économique en perpétuel mouvement. Tout peut arriver, il faut donc apprendre à rebondir, peu importent les difficultés.

Le rôle central du risk manager

Pour créer des structures résilientes, décideurs et praticiens doivent s’appuyer sur des pratiques leur étant familières. C’est le cas de la gestion des risques. Pour survivre à une crise, il est nécessaire de l’anticiper. Il est plus aisé de franchir ou de contourner un obstacle lorsque l’on est averti de sa présence. Or, détecter les risques et gérer les crises sont les missions des risk managers. Ces professionnels du danger en entreprise sont les plus à même de comprendre les menaces diverses et variées susceptibles d’impacter les opérations à venir. C’est à eux que reviendra le plus souvent la tâche de construire un plan de continuité visant à préparer la réponse de l’entreprise en cas de problème majeur. Cela passera essentiellement, mais pas exclusivement, par l’adoption de mécanismes d’apprentissage, de formation de prévention, de sensibilisation et d’application de bonnes pratiques.

Maeva Kpadonou

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Risk Management & Assurance 2020

Retrouvez notre dossier issu du Guide-annuaire Risk Management & Assurance 2020
Sommaire
Lancel, de tradition et d'audace

Lancel, de tradition et d'audace

À la fois ancrée dans son époque et garante d’un héritage, rigoureuse dans sa maîtrise de la confection et furieusement créative dans son style, la ma...

Carrefour-Couche-Tard,  pas de sitôt

Carrefour-Couche-Tard, pas de sitôt

Bercy s’oppose au rapprochement entre Carrefour et le canadien Couche-Tard, brandissant l’argument de la sécurité alimentaire française. Un droit de v...

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

Korian, leader européen du bien-vieillir et du soin aux personnes fragiles n’a pas cessé de multiplier les transactions ces dernières années. Jean-Mic...

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Dans le contexte pandémique actuel, Primonial a décidé de s’associer avec Net-investissement, une marketplace de l’investissement immobilier et financ...

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

En avril 2019, le groupe de défense et d’électronique, Thales, rachetait le spécialiste des cartes à puces. Si depuis, la crise est passée par là, l’i...

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour nous en ces temps troublés"

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour no...

Le groupe PSA a retrouvé sa place de 1er déposant de brevets en 2019 dans le célèbre palmarès de l’INPI, devant Valéo, Safran, le CEA et Renault, pour...

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Personnage atypique et haut en couleur, Steve Ballmer fait carrière et fortune à la tête de Microsoft de 2000 à 2014. Sixième milliardaire mondial du...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte