Résilience : la prise de conscience des entreprises

La résilience est un concept scientifique introduit en psychologie entre les années 1930 et 1945. Désormais, c’est auprès des entreprises qu’il est appelé à s’appliquer

La résilience est un concept scientifique introduit en psychologie entre les années 1930 et 1945. Désormais, c’est auprès des entreprises qu’il est appelé à s’appliquer

En science physique, la résilience est l’aptitude d’un corps à maintenir sa structure originelle peu importe les pressions de son milieu. En psychologie, c’est la capacité d’un être humain à vivre, à réussir et à se développer en dépit de l’adversité ou d’un événement traumatique, tel qu’un dommage, une perte ou encore un accident. Boris Cyrulnik, neuropsychiatre français, développe le concept au début des années 2000 en observant des enfants qui, malgré des conditions familiales et sociales extrêmement difficiles, sont parvenus à s’épanouir, aussi bien professionnellement que dans leur vie personnelle. Pour l’auteur, être résilient, c’est pouvoir renaître de ses souffrances.

Un concept stratégique

Difficile donc, au premier abord, d’imaginer la manière dont une notion psychologique comme la résilience pourrait s’appliquer au monde des entreprises. Et pourtant, les sociétés elles aussi doivent faire face à des événements traumatiques. Selon Brigitte Bouquot, présidente de l’Amrae, « plusieurs facteurs tels que les catastrophes naturelles, le cyber-risque ou encore les risques de conformité peuvent faire prendre conscience à l’entreprise que la résilience est nécessaire ». La résilience permet aux firmes de protéger leurs actifs et de s’assurer un avantage concurrentiel, quels que soient les bouleversements à l’horizon. Elle permet de veiller à ce que les chocs et tensions n’entraînent pas de pertes à long terme dans un contexte économique en perpétuel mouvement. Tout peut arriver, il faut donc apprendre à rebondir, peu importent les difficultés.

Le rôle central du risk manager

Pour créer des structures résilientes, décideurs et praticiens doivent s’appuyer sur des pratiques leur étant familières. C’est le cas de la gestion des risques. Pour survivre à une crise, il est nécessaire de l’anticiper. Il est plus aisé de franchir ou de contourner un obstacle lorsque l’on est averti de sa présence. Or, détecter les risques et gérer les crises sont les missions des risk managers. Ces professionnels du danger en entreprise sont les plus à même de comprendre les menaces diverses et variées susceptibles d’impacter les opérations à venir. C’est à eux que reviendra le plus souvent la tâche de construire un plan de continuité visant à préparer la réponse de l’entreprise en cas de problème majeur. Cela passera essentiellement, mais pas exclusivement, par l’adoption de mécanismes d’apprentissage, de formation de prévention, de sensibilisation et d’application de bonnes pratiques.

Maeva Kpadonou

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Risk Management & Assurance 2020

Retrouvez notre dossier issu du Guide-annuaire Risk Management & Assurance 2020
Sommaire
V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

DSI de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Véronique Puche a remporté le grand prix des Directeurs des systèmes d’information et du num...

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit ser...

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

Le président de la société d’investissement familiale FFP a passé une grande partie de sa carrière au sein des marques Peugeot et Citroën. Cet ingénie...

Reed Smith renforce son pôle immobilier

Reed Smith renforce son pôle immobilier

L’avocate Carole Steimlé rejoint Reed Smith comme associée. Son arrivée poursuit la vague de recrutements opérée par le cabinet depuis le début d’anné...

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Le premier réseau d'écoles privées d'enseignement supérieur dédiées à la création et l’innovation, AD Éducation, acquiert deux sociétés, italienne et...

Le fonds américain Silver Lake s'offre Meilleurtaux

Le fonds américain Silver Lake s'offre Meilleurtaux

Avec cette acquisition comprise entre 700 et 800 millions d'euros, le fonds expert des technologies se promet un bel avenir.

Le fabuleux destin de Ginette Moulin

Le fabuleux destin de Ginette Moulin

Devenue en 2004 présidente du conseil de surveillance des Galeries Lafayette, Ginette Moulin est une héritière avisée qui perpétue les traditions fami...

Daniel Ek, le geek qui donne le la

Daniel Ek, le geek qui donne le la

Autodidacte, le Suédois de 37 ans a créé Spotify à partir de deux de ses passions : la musique et le code. Aujourd’hui, la plateforme de streaming aux...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte