Renault-FCA : mariage avorté

Le constructeur italo-américain a retiré sa proposition de fusion avec la marque au losange.

Le constructeur italo-américain a retiré sa proposition de fusion avec la marque au losange.

John Elkann avait prévenu, l’offre de FCA était à prendre ou à laisser. Fiat-Chrysler a annoncé le retrait immédiat, mercredi soir de la proposition de mariage qu’il avait émise auprès de Renault le 27 mai 2019. La veille, le constructeur français, qui devait statuer sur la question, reportait sa décision de cinq jours. Ce délai supplémentaire aurait dû permettre aux actionnaires de Renault, aux premiers rang desquels l’État français et Nissan, de discuter du bien-fondé de ce projet. FCA ne leur aura donc pas laissé ce temps. Le sort de cette offre de fusion déposé neuf jours plus tôt s’est joué dans la nuit du 5 au 6 juin après une soirée rocambolesque au siège de Renault, à Boulogne-Billancourt où seulement vingt minutes après l’annonce du report du vote du CA de Renault, FCA annonçait le retrait de sa proposition.

Nissan, la clé de voûte

Le constructeur nippon, non informé des tractations précédant la demande en mariage entre Renault et Fiat Chrysler, s’est finalement révélé être un élément clé dans cette rupture. L’accord tacite de Nissan était la condition sine qua none exigée par l’État français, principal actionnaire de Renault, pour la réalisation de la fusion entre FCA et la marque au losange. Nissan, qui détient 15 % des parts de Renault, loin d’être enthousiaste à l’idée de cette union entre le Français et l’Italo-américain a cherché à temporiser. Les deux représentants du constructeur nippon présents lors de la longue soirée de négociation au siège de Renault se sont ainsi abstenus de voter. Bien que la majorité des administrateurs présents lors de cette réunion aient été favorable au mariage, Jean-Dominique Sénard, le président de Renault, qui avait pourtant remué ciel et terre pour parvenir à ce rapprochement, a finalement décidé de ne pas forcer le pas. Seule et maigre consolation pour celui-ci : le communiqué de presse de son groupe rappelle que le conseil d’administration « n’a pas été en mesure de prendre une décision en raison du souhait exprimé par les représentants de l’État français de reporter le vote à un conseil ultérieur. » Il sera cependant difficile pour le président de la marque au losange de ne pas porter le chapeau de cet échec. À la suite du retrait de Fiat, le cours de Bourse de Renault a chuté jeudi matin à neuf heures de 8 %.

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

Aux yeux de Matias Möttölä 2018 aura été une année décevante mais pas désastreuse pour les fonds long/short Actions Europe. En moyenne, ils ont perdu...

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des personnes vulnérables"

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des per...

L’Association française des conseils en gestion de patrimoine certifiés (CGPC) compte près de 1 700 membres et a certifié plus de 2 600 professionnels...

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Explicitement visé par l’adoption de la taxe Gafa, Amazon a choisi de riposter. En prévoyant de répercuter le coût du nouvel impôt sur les vendeurs fr...

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

Les prix de l’immobilier de bureaux parisiens s’envolent tandis que les SCPI collectent toujours plus. Une situation qui inquiète Frédéric Puzin, le p...

E. Préaubert (Sycomore AM) : "Nous allons lancer des fonds plus globaux, sans contraintes géographiques"

E. Préaubert (Sycomore AM) : "Nous allons lancer des fonds plus globaux, sans contraintes géographiq...

Depuis dix ans, Sycomore AM a largement fait évoluer sa gamme d’OPCVM avec le lancement de fonds flexibles, long/short et thématiques. La société de g...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message