Renault-FCA : mariage avorté

Le constructeur italo-américain a retiré sa proposition de fusion avec la marque au losange.

Le constructeur italo-américain a retiré sa proposition de fusion avec la marque au losange.

John Elkann avait prévenu, l’offre de FCA était à prendre ou à laisser. Fiat-Chrysler a annoncé le retrait immédiat, mercredi soir de la proposition de mariage qu’il avait émise auprès de Renault le 27 mai 2019. La veille, le constructeur français, qui devait statuer sur la question, reportait sa décision de cinq jours. Ce délai supplémentaire aurait dû permettre aux actionnaires de Renault, aux premiers rang desquels l’État français et Nissan, de discuter du bien-fondé de ce projet. FCA ne leur aura donc pas laissé ce temps. Le sort de cette offre de fusion déposé neuf jours plus tôt s’est joué dans la nuit du 5 au 6 juin après une soirée rocambolesque au siège de Renault, à Boulogne-Billancourt où seulement vingt minutes après l’annonce du report du vote du CA de Renault, FCA annonçait le retrait de sa proposition.

Nissan, la clé de voûte

Le constructeur nippon, non informé des tractations précédant la demande en mariage entre Renault et Fiat Chrysler, s’est finalement révélé être un élément clé dans cette rupture. L’accord tacite de Nissan était la condition sine qua none exigée par l’État français, principal actionnaire de Renault, pour la réalisation de la fusion entre FCA et la marque au losange. Nissan, qui détient 15 % des parts de Renault, loin d’être enthousiaste à l’idée de cette union entre le Français et l’Italo-américain a cherché à temporiser. Les deux représentants du constructeur nippon présents lors de la longue soirée de négociation au siège de Renault se sont ainsi abstenus de voter. Bien que la majorité des administrateurs présents lors de cette réunion aient été favorable au mariage, Jean-Dominique Sénard, le président de Renault, qui avait pourtant remué ciel et terre pour parvenir à ce rapprochement, a finalement décidé de ne pas forcer le pas. Seule et maigre consolation pour celui-ci : le communiqué de presse de son groupe rappelle que le conseil d’administration « n’a pas été en mesure de prendre une décision en raison du souhait exprimé par les représentants de l’État français de reporter le vote à un conseil ultérieur. » Il sera cependant difficile pour le président de la marque au losange de ne pas porter le chapeau de cet échec. À la suite du retrait de Fiat, le cours de Bourse de Renault a chuté jeudi matin à neuf heures de 8 %.

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

BPE acquiert La Banque Postale Immobilier Conseil

BPE acquiert La Banque Postale Immobilier Conseil

La banque privée de La Banque Postale renforce son panel d’expertise avec l’acquisition de La Banque Postale Immobilier Conseil.

Le Drive Tout Nu récolte 500 000 euros pour lancer son réseau de franchise

Le Drive Tout Nu récolte 500 000 euros pour lancer son réseau de franchise

Encore un bon exemple d’une société dont le business model a été conforté par les conséquences de la pandémie. Fort de son concept de drive zéro déche...

Épargne : quel avenir pour l’assurance-vie ?

Épargne : quel avenir pour l’assurance-vie ?

Coincé entre l’irrémédiable baisse des rendements des fonds en euros et les obligations d’investissement imposées par certains assureurs, les épargnan...

Transmission d'entreprise : comment préserver l'équilibre familial ?

Transmission d'entreprise : comment préserver l'équilibre familial ?

Réussir la transmission de son entreprise nécessite une préparation minutieuse. Plus tôt le dirigeant s’y impliquera, plus ses chances de succès seron...

Marchés actions : les investisseurs face au Covid-19

Marchés actions : les investisseurs face au Covid-19

Après avoir chuté lourdement, les marchés financiers ont rapidement repris des couleurs grâce aux actions massives des banques centrales et des États....

F. Largeron (Crédit du Nord) : "Nous sommes la banque de ceux qui entreprennent"

F. Largeron (Crédit du Nord) : "Nous sommes la banque de ceux qui entreprennent"

La Banque privée du groupe Crédit du Nord rassemble 8 banques régionales. Elle fonde son modèle sur une fine connaissance des territoires. Frédéric La...

J. Attali (Positive Planet) : "Tout l’enjeu consiste à penser la relance sur le long terme"

J. Attali (Positive Planet) : "Tout l’enjeu consiste à penser la relance sur le long terme"

La crise sanitaire, tout comme ses conséquences économiques, Jacques Attali les avait prévues. Et pour lui, aucun doute, d’autres, plus graves, suivro...

Stop Covid, double feu vert !

Stop Covid, double feu vert !

L'assemblée nationale puis le Sénat se sont prononcés hier soir, mercredi 27 mai, en faveur de l'application. Alors que les craintes autour de celle c...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message