Rémi Saby (Mister-Auto.com) : « 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 »

Créé en 2008, le distributeur de pièces détachées automobiles sur Internet est aujourd'hui présent dans vingt-trois pays. L’annonce récente du rachat par Peugeot PSA fait entrer Mister-Auto.com dans une nouvelle dimension. Rémi Saby, son fondateur et président, revient sur les grandes étapes de ce développement.

Créé en 2008, le distributeur de pièces détachées automobiles sur Internet est aujourd'hui présent dans vingt-trois pays. L’annonce récente du rachat par Peugeot PSA fait entrer Mister-Auto.com dans une nouvelle dimension. Rémi Saby, son fondateur et président, revient sur les grandes étapes de ce développement.

Décideurs. Votre force est de proposer des prix inférieurs de 30 % à 40 % à ceux constatés dans les garages. Comment y êtes-vous arrivés ?
Rémi Saby.
Tout simplement en supprimant les intermédiaires. Entre le fabricant et le garagiste, il y a parfois trois à quatre sociétés impliquées. Depuis notre création en 2008, nous nous sommes attachés à simplifier ce schéma en étant l’intermédiaire unique. Aujourd’hui, nous disposons de plus de 350 000 références. Enfin, notre stratégie de pure player nous permet d’avoir des coûts de gestion réduits. Pour accompagner notre croissance, nous avons notamment investi dans un nouveau site logistique de 13 000 mètres carrés à Corbas, près de Lyon, qui remplace depuis mars nos deux anciens entrepôts.

Décideurs. Fin 2013, vous avez levé dix millions d’euros auprès d’Iris Capital et BPIFrance. Un an et demi plus tard, quel est le bilan ?
R. S.
Très bon. Cette augmentation de capital nous a d’abord servi à renforcer nos fonds propres. Avoir une trésorerie solide nous a permis de gagner en crédibilité auprès de nos fournisseurs qui, pour certains, réalisent un chiffre d’affaires supérieur au nôtre. Nous avons également utilisé cet argent pour perfectionner notre site et notre chaîne de logistique. Enfin, nous avons beaucoup investi à l’international. Aujourd’hui, nous sommes présents dans vingt-trois pays européens. Cette stratégie nous a permis de réaliser un chiffre d’affaires de 101 millions d’euros en 2014.

Décideurs. L’annonce, début mars, du rachat de votre société par Peugeot PSA a-t-elle modifié vos ambitions ?
Décideurs.
Oui, bien sûr. Avant cette opération, nous visions un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros en 2016. En nous appuyant sur le réseau du groupe français, nous comptons désormais atteindre les 400 millions d’euros dès 2016. Nous allons réaliser de belles synergies. Grâce à la logistique de Peugeot, nous allons notamment étendre notre présence en Europe et nous réfléchissons à l’ouverture de bureaux en Inde, en Chine et en Turquie.

Propos recueillis par V.P.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Franchise Expo s’installe à Versailles

Franchise Expo s’installe à Versailles

Le Salon Franchise Expo se tient du 17 au 20 mars 2019 porte de Versailles. L’occasion pour les investisseurs, créateurs d’entreprises et commerçants...

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Ancienne avocate au barreau de Paris et spécialiste du règlement des litiges pour les entreprises, Sophie Henry est déléguée générale du CMAP depuis 2...

Le M&A tire les performances de Lazard

Le M&A tire les performances de Lazard

Malgré une année difficile sur les marchés de la gestion d’actifs, la banque d’affaires garde le sourire grâce aux opérations de fusions-acquisitions....

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie  des universités doit s'inscrire dans une approche économique globale »

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie des universités doit s'inscrire dans une approc...

Plusieurs universités françaises ont enclenché la dévolution de leur patrimoine immobilier, comme le prévoit la LRU. Successivement consultant « finan...

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Le groupe audiovisuel renforce son offre destinée à la jeunesse alors que Lagardère continue de réduire son exposition aux médias.

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Une acquisition à parité qui renforce les synergies au sein du groupe Globalise.

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

Les récents événements climatiques n’ont pas fait fondre que les glaciers de l'Antarctique. Les mauvais chiffres de la croissance allemande au second...

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Dans la cadre du projet d’OPA, les deux banques d’affaires sont attaquées au civil par la Scor. Et c’est une autre banque, Credit Suisse, qui a alimen...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message