Reconnaissance faciale : Jumbo Privacy saisit la Cnil

Jumbo Privacy adresse une réclamation à la Cnil afin que le gardien des données personnelles ouvre une enquête relative aux agissements de Clearview AI en France et d’étendre cette action dans toute l'Union européenne.
Façade de la Cnil, place de Fontenoy

Jumbo Privacy adresse une réclamation à la Cnil afin que le gardien des données personnelles ouvre une enquête relative aux agissements de Clearview AI en France et d’étendre cette action dans toute l'Union européenne.

La start-up française Jumbo Privacy, spécialiste de la protection des données personnelles, a saisi son régulateur le 15 juillet dernier, pour qu’il ouvre une enquête à l’encontre de la société californienne Clearview IA, visant son activité de reconnaissance faciale. Se muant en lanceur d’alerte, la requérante aurait en effet découvert que Clearview IA possédait des informations personnelles de ses utilisateurs, citoyens de l’Union européenne, sans leur consentement et violerait ainsi le RGPD. Une série de photos concernant la start-up est également mise en cause par Zoé Vilain, directrice de la stratégie, de la protection des données et présidente Europe de Jumbo Privacy. Devant la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), elle demande l’ouverture d’une enquête et la prise de mesures pour mettre fin aux pratiques de Clearview. Sa technologie de reconnaissance faciale serait bâtie sur la base de plusieurs milliards de photos illégalement acquises sur le web depuis 2016. Des actions similaires ont été lancées au Canada, en Australie ou encore au Royaume-Uni.

Jumbo Privacy a été fondée en 2018 par l’ancien de Microsoft Pierre Valade en réaction scandale Cambridge Analytica. La société propose une application mobile permettant à ses utilisateurs de garder le contrôle de l’utilisation de leurs données en ligne sur des plateformes comme Facebook, Instagram, LinkedIn ou Amazon.

Hier, la Cour de justice européenne rendait sa décision opposant Maximilian Schrems à Facebook et invalidait le dispositif du Privacy Shield. Cet accord, aussi connu sous le nom de "bouclier de protection des données" autorisait les entreprises européennes à transférer des données personnelles outre-Atlantique, en garantissant un même niveau de protection de la législation américaine que le droit européen. Cependant, le juge européen a estimé que les programmes de surveillance américains n'étaient pas compatibles avec les principes du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Marine Calvo

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Création du cabinet Exso

Création du cabinet Exso

Gépy Koudadje lance Exso, nouveau cabinet de niche en droit social qui ouvrira ses portes en janvier prochain au 219, rue Saint-Honoré à Paris. Partic...

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

Avocate chez TGS France Avocats depuis presque quatre ans, Claire Cambernon prend la direction du bureau lillois de l’enseigne.

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Le 1er janvier prochain, l’Institut national du service public remplacera l’actuelle l’École nationale d'administration. Ce mercredi 1er décembre, le...

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

Mohamed El Atfi rejoint De Gaulle Fleurance Emea Ltd, société chargée de la pratique Afrique et Moyen-Orient de l’enseigne française, installée au cœu...

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis fait l’acquisition de Closd, une entreprise de la legaltech française spécialiste de la numérisation des opérations juridiques.

Résultats du second tour des élections ordinales

Résultats du second tour des élections ordinales

Ils sont tombés : découvrez les résultats du second tour des élections au Conseil de l'Ordre.

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimoine d’un individu"

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimo...

La gouvernance des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille, particulièrement en période de crise. Le fondateur du cabinet Opleo Avocats, Pierr...

Résultats du premier tour des élections ordinales

Résultats du premier tour des élections ordinales

On les attendait, ils sont tombés. Découvrez les résultats du premier tour des élections au Conseil de l'Ordre.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte