REAix 2019 : ils l'ont dit, jour 3

La dernière journée des Rencontres économiques d'Aix a été riche en enseignements. Retour sur les verbatims les plus marquants.

La dernière journée des Rencontres économiques d'Aix a été riche en enseignements. Retour sur les verbatims les plus marquants.

Yannick Jadot, EELV : « Le défit climatique, en 2009, c’était une alerte scientifique ; c’était les générations futures. Désormais, la réalité du dérèglement climatique est là » .

Yannick Jadot, EELV : « L’Europe est aujourd'hui composée de champions industriels de chaque pays.  Leur ambition est de bouffer le voisin, pas de peser collectivement face à la Chine et les États-Unis ».

Jacques Attali : « Si l’on ne fait rien, en 2050 le monde sera invivable, climatiquement, démographiquement et technologiquement. Mais la France seule ne peut rien. ».

Jacques Aschenbroich, Valeo : « Tout va beaucoup plus vite que prévu, dans un environnement beaucoup plus complexe que prévu ».

Jacques Aschenbroich, Valeo : « Quand Trump a décidé de taxer les importations du Mexique, nous avons perdu 15% de notre capitalisation boursière ».

Augustin de Romanet, Groupe ADP : « Il faut développer une culture managériale de la démocratie ».

Augustin de Romanet, Groupe ADP : « Il existe un risque majeur que la désorganisation de nos démocraties nous conduise au despotisme, non seulement économique mais aussi technologique ».

Fareed Zakaria, CNN : « Dans les Gafam il n’y a pas de numéro 2. Personne ne connaît le nom du deuxième moteur de recherche, du deuxième réseau social, de la deuxième market place… Le pouvoir du numéro 1 est écrasant ».

Fareed Zakaria, CNN : « Le remède n’est probablement pas le démantèlement. Si l’on sépare Facebook de WhatsApp, l’un et l’autre feront peut-être plus de profits ».

Jacques Attali : « Il faudrait une réforme constitutionnelle décrétant que toute loi non conforme à l’intérêt des générations futures est anticonstitutionnelle ».

Najat Vallaud-Belkacem,  « L'IA prend de l'importance et devra être reglée par des humains. Pour la première fois de l'Histoire, les Hommes vont verbaliser des valeurs qui, en principe, se passent de génération en génération ».

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte