REAix 2019 : ils l'ont dit, jour 1

Ministres, intellectuels, chefs d'entreprise. Voici un florilège des propos marquants lors de la première journée des Rencontres économiques d'Aix.

Ministres, intellectuels, chefs d'entreprise. Voici un florilège des propos marquants lors de la première journée des Rencontres économiques d'Aix.

Yann Algan, Cercle des économistes : « Nous sommes passés d’une société de classes à une société d’individus isolés. Or, comme le disait Victor Hugo, il n’y a pas de pire ennemi pour la démocratie que la solitude »

Laurent Berger, CFDT : « Nous avons perdu la confiance en sacrifiant le sens au pragmatisme, la vision à la raison »

Muriel Pénicaud, ministre du Travail : « Sans plus de justice sociale dans la mondialisation, nous allons dans le mur »

André Cartapanis, Cercle des économistes : « L’accès débridé à l’information aurait dû conduire au recul des croyances collectives. Mais non, il a contribué à forger des représentations erronées du monde : méfiance à l'égard des vaccins, climato-scepticisme »

Stéfanie Stantcheva, Harvard : « Les inégalités de redistribution de revenus sont plus tolérées si l’on pense que l’on a des chances égales de réussite sociale »

Patrick Boucheron, Collège de France : « Retournons la question : quelle confiance ont les élites dans les intelligences collectives ? »

Jean-Hervé Lorenzi, Cercle des économistes : « Restaurer la confiance implique de faire émerger un socle de valeurs partagées qui sous-tendra le monde pendant les prochaines décennies et lui permettra de ne pas dériver vers quelque chose d’inacceptable. »

Elsa Fornero, ex-ministre du travail italienne : « Les populismes refusent la complexité ; pour tout problème ils identifient un bouc émissaire. C’est pourquoi l’éducation est notre meilleure arme »

Philippe Vidal, CIC : « La confiance doit s’inscrire dans la durée. Si l’on change la fiscalité tout le temps, on trouble les investisseurs »

Pascal Cagni, Business France : « Depuis des années, grâce aux robots, on recrée des emplois dans l’industrie »

Suman Bery, Bruegel : « Les États-Unis sont très attachés à l’idée qu’une fiscalité basse stimule la croissance »

Caroline Castets

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte