Rassembler par la formation

Avec la disparition annoncée, à horizon de dix ans, de près de 50 % des emplois tels que nous les connaissons, la formation apparaît comme la première protection du salarié… et l’un des premiers devoirs de l’employeur.

Avec la disparition annoncée, à horizon de dix ans, de près de 50 % des emplois tels que nous les connaissons, la formation apparaît comme la première protection du salarié… et l’un des premiers devoirs de l’employeur.

Depuis quelques années, les entreprises ont fait de la formation un véritable facteur d’inclusion et veillent à développer des actions qui rassemblent le plus grand nombre de collaborateurs en intégrant la multiplicité des métiers, des parcours et des profils qui coexistent au sein de l’organisation. Dans cette dynamique, le digital s’avère à la fois une exigence et un atout.

Réduire la fracture numérique

Les compétences digitales sont aujourd’hui devenues aussi fondamentales que la lecture ou l’écriture. Face aux transformations qui bousculent les organisations et les modes de production, elles s’imposent comme un critère d’employabilité de premier plan. Mais les salariés sont rarement à égalité face à ces compétences et les employeurs sont confrontés à la nécessité de transmettre un socle de base numérique à tout type de population dans l’entreprise. Pour y parvenir, certains font preuve de créativité. Carrefour a par exemple misé sur un dispositif innovant : un « bus digital » aux couleurs de l’enseigne, équipé de tablettes, ordinateurs et lunettes 3D, sillonne le pays et se gare pour une journée sur le parking d’un magasin pour former ses équipes à ces nouveaux savoirs. Au cours de cette session, les participants développent des réflexes digitaux qui leur seront utiles tant dans leur vie personnelle que pour accompagner leurs clients, la relation client étant fortement impactée par les nouveaux usages numériques. Afin de parfaire le caractère inclusif de la démarche, le bus digital accueille des équipes composées de tous les métiers du magasin, de la vendeuse au responsable du magasin.

Viser le plus grand nombre

Objet de formation, le digital s’avère par ailleurs un outil très efficace lorsqu’il s’agit de toucher le plus grand nombre. Le groupe Onet a ainsi conçu Onet Learn, un ensemble de formations accessibles depuis une application mobile élaborée pour être la plus simple d’utilisation possible : très peu de textes, des pictogrammes… Un design pensé pour permettre la formation de ses salariés qui ont une mauvaise maîtrise de la langue française ou un faible niveau de qualification. Créé pour transmettre les fondamentaux du métier de la propreté sur la ligne 1 du métro, ce module de formation a ensuite été largement étendu aux autres missions du groupe de services. Chez Axa, un learning challenge a été déployé grâce à une application mobile et web. Des quiz qui permettent de défier d’autres collaborateurs ont remporté un franc succès. Une manière efficace de renforcer l’engagement des collaborateurs dans la démarche de formation.

Bruno Cammalleri

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

G. Payen, F. Chapus (EIM), "Les comités de direction ont été mis à rude épreuve, révélant des personnalités"

G. Payen, F. Chapus (EIM), "Les comités de direction ont été mis à rude épreuve, révélant des person...

La crise va impacter durablement chacune des fonctions de l’entreprise. Florent Chapus et Guillemette Payen, associés du cabinet EIM, leader européen...

Marché du recrutement : Décideurs a mené l'enquête

Marché du recrutement : Décideurs a mené l'enquête

Parvenue au tiers de son enquête pour la mise à jour du guide consacré aux systèmes de rémunération et stratégies de recrutement, l’équipe de Décideur...

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

À la fois think tank et do tank, le Club XXIe siècle promeut depuis sa création en 2004 une vision positive de la diversité et de l’égalité des chance...

Intéressement, participation : le partage en question

Intéressement, participation : le partage en question

Souhaité par le gouvernement de Jean Castex, le débat autour de l’intéressement et de la participation dépasse la question de la seule redistribution....

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

La contraction du marché de l’emploi va résoudre la problématique attractivité et fidélisation des jeunes diplômés dans les entreprises. À plus long t...

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comités de direction"

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comit...

En tant qu’Associé de l’agence de management de transition Maestrium, Philippe Berton côtoie autant de situations de crise que d’enjeux de croissance...

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

Les risques psychosociaux et les maux liés à des conditions de travail bouleversées constituent peut-être la troisième ou quatrième vague dont personn...

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Comme bien d’autres domaines, le recrutement ne peut échapper à sa digitalisation. Si des freins à son avènement existent encore, le e-recrutement ouv...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message