Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing partner du bureau belge, selon law.com.

© Bruxelles.

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing partner du bureau belge, selon law.com.

Le déroulé du Brexit est encore incertain. Les différentes parties prenantes, qui seront touchées par la sortie du Royaume-Uni, doivent donc parer à toutes éventualités. C’est le cas des cabinets d’avocats et notamment de Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan. Selon les informations de law.com, certains professionnels du cabinet, basés à Bruxelles mais d’origine britannique, ont demandé la nationalité belge.

Des avocats en concurrence

Trevor Soames, managing partner du bureau bruxellois, a ainsi reçu son passeport belge ce mois-ci. Stephen Mavroghenis, associé spécialisé en concurrence, a également fait une demande, tout comme un collaborateur senior. Trevor Soames s’est confié au média américain. Il craint que les avocats britanniques en Belgique, une fois le Royaume-Uni sorti, ne perdent notamment leur droit à participer à une audience, à cause d’une « obscure » loi belge.

« Après le Brexit, à moins qu’il n’y ait un accord, les avocats britanniques basés à Bruxelles ne pourront rester sur la liste E européenne et seront transférés sur la liste B, tout comme les avocats américains ou japonais », a indiqué Trevor Soames. Ces deux listes distinctes confèrent des degrés différents de pouvoir de représentation et de défense des clients devant les juridictions belges. « Ils vont perdre leurs droits d’audience devant la cour européenne du Luxembourg, et aussi la protection du legal privilege professionnel lorsqu’ils conseillent des clients sur des dossiers de concurrence. » Et il n’y a pas qu’en Belgique où les praticiens se mettent en ordre de marche. De nombreux avocats britanniques accourent en Irlande, par exemple.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Le SFO britannique a précisé ce qu’il attendait en matière de coopération de la part des entreprises qui souhaitent bénéficier d’accords transactionne...

Un grand pas en Chine pour Herbert Smith Freehills

Un grand pas en Chine pour Herbert Smith Freehills

Le cabinet d’avocats fait alliance avec le chinois Kewei. Il s’agit de la sixième firme non issue de l’Empire du Milieu à obtenir le droit d’émettre d...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message