Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Le presque candidat se rêve en représentant de la jeunesse et des catégories populaires. Pour le moment, son électorat est plutôt âgé, masculin et aisé. Une menace pour Marine Le Pen, un péril mortel pour LR.

Le presque candidat se rêve en représentant de la jeunesse et des catégories populaires. Pour le moment, son électorat est plutôt âgé, masculin et aisé. Une menace pour Marine Le Pen, un péril mortel pour LR.

Branle-bas de combat ! Selon un sondage publié par Harris Interactive pour Challenges le 6 octobre, Éric Zemmour, qui n’est pas officiellement candidat, pourrait se qualifier au second tour de la prochaine présidentielle. Dans le détail, il obtiendrait 17% des suffrages, loin derrière Emmanuel Macron (24%). Mais le polémiste devancerait de 2 points Marine Le Pen et de 4 points Xavier Bertrand, le mieux placé des LR. Sur les réseaux sociaux, les partisans d’Éric Zemmour ont aussitôt lancé une campagne de communication digitale vantant les mérites d’un "candidat du peuple" qui parle à la jeunesse et aux classes populaires. Vraiment ?

Electorat masculin

Quelles sont les caractéristiques de l’actuel électorat d’Éric Zemmour ? Le sondage Harris Interactive apporte quelques précieux éléments de réponse. Premier enseignement, le vote Zemmour est masculin (21%) plus que féminin (13%). Un écart probablement explicable par certains propos sexistes et machistes tenus par le polémiste pour qui, notamment, "les femmes ont une forme d’intelligence différente de celle des hommes ou n’incarnent pas le pouvoir". Éric Zemmour a également considéré que menotter DSK symbolise la "castration de tous les hommes français". Malgré ces sorties, soulignons toutefois que chez les femmes, il est estimé au même niveau que Xavier Bertrand. Mais il est loin derrière Marine Le Pen (17%).

Éric Zemmour ? "OK boomer"

En termes d’âge, Éric Zemmour s’inscrit dans la continuité de la droite classique. Pour dire les choses crûment, plus l’on vieillit, plus l’on vote Zemmour. Dans toutes les catégories mesurées, c’est chez les 18-24 ans que le polémiste est le plus bas : 9%. Chez les 25-34 ans, il fait seulement un point de mieux, soit bien en deçà de sa moyenne globale. En revanche, il culmine à 20% chez les 50-64 ans et chez les 65 ans et plus. En cela, il se démarque de Marine Le Pen qui est structurellement très faible chez les seniors (6% chez les plus de 65 ans) mais qui est (à égalité avec Jean-Luc Mélenchon) la meilleure chez les 25-34 ans (22%).

Pas vraiment le candidat du peuple

Selon l’étude Harris Interactive, Éric Zemmour est à 18% dans les milieux aisés soit 4 points de plus que dans les catégories populaires. Le baromètre Ifop confirme également que le vote Zemmour est pour le moment un vote plutôt "bourgeois" et "instruit". En somme, un vote réactionnaire plus que populiste. Le baromètre place l’ancien journaliste du Figaro à 12% au niveau national. Mais chez les diplômés du supérieur, il est à 16% contre 7% chez les non-diplômés. Il obtiendrait également 17% dans l’agglomération parisienne mais 7% dans les zones rurales.

En somme, si Éric Zemmour chasse sur les terres de l’extrême droite, il est avant tout un danger pour LR. Le portrait-robot du "zemmouriste" est plutôt un homme âgé, aisé, urbain et instruit. Soit le prototype de l’électeur de droite classique qui aurait pu voter François Fillon en 2017. Désormais, il semble lorgner vers un autre type d’offre politique. Ajoutons que 75% des électeurs de Zemmour se déclarent sûrs de leur choix contre seulement 56% pour Xavier Bertrand qui pourrait ne plus incarner le vote utile. Le scénario catastrophe pour le président de la région Hauts de France.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong-un, Vladimir Poutine ou Joe Biden ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation de...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une droite classique à la peine. Et une extrême droite en pleine ascension qui surfe sur les agression...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Ces deux défenseurs de la liberté d’expression succèdent au programme alimentaire mondial (PAM). Un sacre qui déjoue les pronostics.

Sondage. Qui vote quoi à la présidentielle ?

Sondage. Qui vote quoi à la présidentielle ?

Un président qui dispose d’un socle solide, une gauche moribonde et divisée, une droite qui ne parle plus qu’aux personnes âgées, un RN en perte de vi...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte